Encore une fois, j'appate le chalan virtuel avec un titre alléchant... mais qui ne tiendra pas ses promesses. Certes, le carnaval bat son plein (on a d'ailleurs un week-end prolongé de 4 jours pour en profiter à fond*), mais cependant, vous ne verrez aucune photo de défilé qui fait que vous me détesterez rêverez, non, parce que le carnaval, je l'ai vécu de loin, bien planquée au fin fond de ma grotte, heu, de ma maison.

Détail encolure - Datura

Haaaaan trop boring la meuf!

Mouais, il y a quelques temps, c'est aussi ce que je me serai dit, écrasée par la culpabilité de ne pas me sentir normale, à ne pas vouloir profiter de l'ambiance de folie, la fête qui bat son plein jour et nuit, les coutumes typiques brésiliennes... Pour justifier mon absence à la fête, j'aurais alors inventé une excuse bidon de suspicion de dengue (bienvenue dans mon pays tropical) ce qui m'aurait valu des commentaires compréhensifs et empathiques "oh ma pauvre, t'as dû rester à la maison, pas drôle" plutôt que suscpicieux "Quoi?! Non mais, t'aimes PAS le carnaval?!!!".

Carnaval et personnalité incompatible

Mais, il y a quelques temps, vu que je m'oriente professionnellement vers le coaching, le développement personnel touça touça, j'ai fait un test de personnalité. Et ça a été une révélation. En vrai, ce n'est pas un test de personnalité, car il ne vous enferme pas dans une case "vous êtes comme ceci" mais il indique des préférences de comportement. C'est le test MBTI, développé par Briggs & Myers et s'appuyant sur les théories des types psychologiques de Carl Gustav Jung, un temps disciple de Freud. Il détermine 16 types différents, répartis en quatre familles. Si vous êtes curieux, vous pouvez le faire gratuitement ici, notez votre type composé de 4 lettres et allez voir votre résultat (le plus complet en français, choississez votre profil à gauche).

Blouse Datura - Deer and Doe

Selon ce test, j'aurais un profil INFP, ce qui signifie que je tire mon énergie de l'intérieur, j'analyse les informations avec intuition, je prends mes décisions en suivant mes sentiments, tout ça dans un environemment de préférence libre et adaptable. En gros, pour traduire, aller voir des gens me fatigue, je suis du genre à manger la dernière petite pomme flétrie dans le panier à fruits parce que "la pauvre, elle doit se sentir toutes triste que personne ne la mange", je m'arrête souvent au milieu d'un chemin, subitement frappée pas la beauté de la scène/paysage devant mes yeux, je parle à mes plantes, voire à mes livres, pour qu'elles se sentent aimées, je suis capable de refaire dans ma tête pendant des heures, voire des jours, un dialogue dans lequel j'ai manqué de répartie (forcément, je n'en ai jamais) et enfin je suis perfectionniste, la vraie, la relou, celle qui imagine une scène dramatique de mort subite à la moindre petite erreur. Voilà pour la description du personnage. (Qui veut être mon copain?)

Dos - Blouse Datura   Détails patte de boutonnage - datura

Ce qui explique en passant ma présence invisible aux réjouissances carnavalesques. Ce qui explique également, après la prise de tête patronnesque de ma blouse Canoa, mon envie urgente et pressante de coudre une blouse datura, patron de la marque Deer and Doe.

Datura, la sauveuse d'ego

Le processus de création m'est extrêment pénible. De par une légère tendance à refuser l'échec, chaque petit défaut qui demande un réajustement en règle, équivaut à un effondrement apocalyptique de ma fatigante recherche d'idéal et de perfection. Pourtant, créer ce n'est que ça : tâtonner, ajuster, essayer, rater, retâtonner, réajuster... Bref, le patronage me soigne. Mais c'est douloureux. Entre-deux, je fais donc quelques petites pauses de patrons rapides, faciles et inrattables! (le plus important dans cette énumération d'adjectifs est "inrattable", hein, pour éviter un nouveau scénario de mort dramatique toussa, toussa...).

Blouse Datura - découpes encolure

Chaque sortie de ma précédente Datura se solde par une pluie d'éloges. Vu qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien, et que ça serait tellement dommage de se priver d'une nouvelle raison à recevoir le torrent élogiesque, j'ai remis Datura sous le pied de ma machine. Cette fois en cousant la deuxième version : celle sans le col mais agrémentée de petites découpes originales et féminines. Pour se faire, j'ai utilisé des chutes de ma robe cactus, et j'ai recyclé une partie de ma jupe tango, qui sans cela, était partie pour moisir au fond du placard du sommeil éternel de la Belle au Bois Dormant. C'est l'une de mes résolutions de cette année : si j'ai trouvé plein d'excuses pour ne pas porter un vêtement pendant un an (autre que pour les photos du blog) c'est que je ne le porterai pas. Alors autant lui donner une seconde vie. 

Blouse Datura   Blouse Datura - détails dos

Cousue en 36, sans aucune modification, Datura est accompagnée d'une jupe LMV, avec qui ele s'entend plutôt bien. Mon ego ayant repris du poil de la bête, je  peux revenir à mes règles et mes savants calculs de patronnage. Jusqu'à la prochaine élaboration de scénario tragique de mort agonisante par piqûres d'épingle...

Fiche technique - blouse Datura 2

Et sinon, le carnaval?

filme TrintaBon, il faut bien que je vous en parle tout de même! C'est une tradition qui vient d'Europe, de notre Mardi gras et des fêtes costumées qui avaient lieu dans les cours royales. Elle a été amenée au Brésil par les colons portugais, et comme tout ce qui arrive d'étranger au Brésil, les brésiliens lui ajoute une bonne dose de brasilidade, afin d'en faire une tradition tout à fait brésilienne. C'est un événement qui brasse des millions : entre les écoles de sambas, les décorations, les costumes, la musique, les défilés... Les communautés se préparent tout l'année pour le défilé de quelques minutes au Sambadrome. Dans la rue, la fête s'étend sur plusieurs jours, dans les "bloco" à thème et par quartier. Le carnaval ne suit qu'un principe : tout est permis! Au Brésil, le pic de naissances a lieu en novembre... 9 mois tout pile après le carnaval... 

Pour vous donner une idée de l'histoire et de la tradition du Carnaval, je vous conseille l'excellent film sur Joãozinho Trinta, l'homme qui a révolutionné les défilés pour lui donner la forme qu'il a actuellement : une oeuvre d'art en mouvement, débordant de joie et de festivités.

Trinta - O Filme | Trailer Oficial HD | 2014