"Le bouton ne tient qu'à un fil" [Mia]

13 février 2016

[Blouse Canoa] Partie II - Les manches

Ce qui est chouette avec les manches, c'est que certes, vous pouvez les patronner en suivant les mesures de votre patron de buste de base, mais surtout, vous pouvez suivre ces tutos et adapter les modifications pour n'importe quel patron de manche de votre patronthèque! C'est un bon moyen de prendre confiance en soi en s'essayant à des minis-pattern-hacking sans risques et sans dangers, parce qu'il est presque impossible de les rater! C'est la raison principale pour laquelle j'ai choisi d'en faire un petit article à part.

Détail encolure_blouse canoa

Pour lire la première partie du patronage de la blouse Canoa, c'est ici.

Blouse Canoa

Manches à pli creux

Elle n'a pas l'ampleur de la manche ballon, mais elle est légèremment bouffante, ce qui lui donne un petit côté romantique. 

Détail manche_blouse canoa   Blouse Canoa_manche a pli creux

Autant certaines fronces en haut des manches peuvent passer pour de l'embu mal résorbé plutôt que du patronage à proprement parler (bon allez, j'avoue la première : résorber des embus trop importants me donne des sueurs froides...), autant avec ce petit détail, aucun doute ne sera possible : c'est bien une jolie modification dûe à votre volonté propre, et pour se faire, rien de plus simple :

Patron de base_manche

On va travailler sur une base de manche courte, la mienne fait 23 cm de longueur totale (sans les marges de couture).

Manche à pli creux_1

On va commencer par calculer la largeur à ajouter à votre patron, en fonction de la largeur du pli creux que vous souhaitez. Dans mon cas, je suis partie sur un pli creux de 4cm de largeur. Je multiple ce chiffre par 2 : je dois ajouter 8cm de largeur à mon patron. Je le découpe donc en son milieu. Je l'écarte du nombre de cm déterminé par votre calcul savant. Je le colle sur un nouveau papier et je le recoupe.

Manche à pli creux_2

Je marque la longueur et les repères de mes différents plis. J'ajoute des marges de couture d'1cm et 2cm d'ourlet

Blouse Canoa_devant_V2

Blouse Canoa_Version 2   Canoa version 2_dos

Blouse Canoa_dos_V2

Manches tulipe

C'est une manche qui paraît très élaborée alors qu'il n'y a rien de plus facile! Donc pas de raison de s'en priver!

Blouse Canoa_devant_V1   Blouse Canoa_dos_V1

Patron de base_manche_2

Commencer par tracer deux lignes parallèles au bas de manches. Cela va vous donner 4 points différents. Reliez ces points avec une courbes.

Manche tulipe_1

Décalquez l'une de vos pièces (peut importe laquelle, bleue ou rose) sur une autre feuille de papier. Marquer bien vos différents repères (milieu manche, devant, dos).

Manche tulipe_2

Découper vos deux pétales et assemblez les par le côté. Ajouter vos marges de couture (pour ma part, 1 cm partout car j'ai juste fait un mini ourlet pour garder un bel arrondi en repliant 0,5cm puis 0,5cm). Voilà!

Manche tulipe_3

 

Vous pouvez varier facilement les styles en choississant de coudre le dos sur le dessus (comme pour ma blouse) ou le devant sur le dessus, et à ce moment là vous verrez les découpes apparître plus sur le devant. Pour l'été, vous pouvez choisir de raccourcir encore plus la longueur de manche, les pétales ne seront donc qu'un petit détail de style, plutôt qu'une manche à proprement parlé.

Blouse Canoa_coté_V1   regarde ma manche

09 février 2016

[Blouse Datura] En plein dans le carnaval

Encore une fois, j'appate le chalan virtuel avec un titre alléchant... mais qui ne tiendra pas ses promesses. Certes, le carnaval bat son plein (on a d'ailleurs un week-end prolongé de 4 jours pour en profiter à fond*), mais cependant, vous ne verrez aucune photo de défilé qui fait que vous me détesterez rêverez, non, parce que le carnaval, je l'ai vécu de loin, bien planquée au fin fond de ma grotte, heu, de ma maison.

Détail encolure - Datura

Haaaaan trop boring la meuf!

Mouais, il y a quelques temps, c'est aussi ce que je me serai dit, écrasée par la culpabilité de ne pas me sentir normale, à ne pas vouloir profiter de l'ambiance de folie, la fête qui bat son plein jour et nuit, les coutumes typiques brésiliennes... Pour justifier mon absence à la fête, j'aurais alors inventé une excuse bidon de suspicion de dengue (bienvenue dans mon pays tropical) ce qui m'aurait valu des commentaires compréhensifs et empathiques "oh ma pauvre, t'as dû rester à la maison, pas drôle" plutôt que suscpicieux "Quoi?! Non mais, t'aimes PAS le carnaval?!!!".

Carnaval et personnalité incompatible

Mais, il y a quelques temps, vu que je m'oriente professionnellement vers le coaching, le développement personnel touça touça, j'ai fait un test de personnalité. Et ça a été une révélation. En vrai, ce n'est pas un test de personnalité, car il ne vous enferme pas dans une case "vous êtes comme ceci" mais il indique des préférences de comportement. C'est le test MBTI, développé par Briggs & Myers et s'appuyant sur les théories des types psychologiques de Carl Gustav Jung, un temps disciple de Freud. Il détermine 16 types différents, répartis en quatre familles. Si vous êtes curieux, vous pouvez le faire gratuitement ici, notez votre type composé de 4 lettres et allez voir votre résultat (le plus complet en français, choississez votre profil à gauche).

Blouse Datura - Deer and Doe

Selon ce test, j'aurais un profil INFP, ce qui signifie que je tire mon énergie de l'intérieur, j'analyse les informations avec intuition, je prends mes décisions en suivant mes sentiments, tout ça dans un environemment de préférence libre et adaptable. En gros, pour traduire, aller voir des gens me fatigue, je suis du genre à manger la dernière petite pomme flétrie dans le panier à fruits parce que "la pauvre, elle doit se sentir toutes triste que personne ne la mange", je m'arrête souvent au milieu d'un chemin, subitement frappée pas la beauté de la scène/paysage devant mes yeux, je parle à mes plantes, voire à mes livres, pour qu'elles se sentent aimées, je suis capable de refaire dans ma tête pendant des heures, voire des jours, un dialogue dans lequel j'ai manqué de répartie (forcément, je n'en ai jamais) et enfin je suis perfectionniste, la vraie, la relou, celle qui imagine une scène dramatique de mort subite à la moindre petite erreur. Voilà pour la description du personnage. (Qui veut être mon copain?)

Dos - Blouse Datura   Détails patte de boutonnage - datura

Ce qui explique en passant ma présence invisible aux réjouissances carnavalesques. Ce qui explique également, après la prise de tête patronnesque de ma blouse Canoa, mon envie urgente et pressante de coudre une blouse datura, patron de la marque Deer and Doe.

Datura, la sauveuse d'ego

Le processus de création m'est extrêment pénible. De par une légère tendance à refuser l'échec, chaque petit défaut qui demande un réajustement en règle, équivaut à un effondrement apocalyptique de ma fatigante recherche d'idéal et de perfection. Pourtant, créer ce n'est que ça : tâtonner, ajuster, essayer, rater, retâtonner, réajuster... Bref, le patronage me soigne. Mais c'est douloureux. Entre-deux, je fais donc quelques petites pauses de patrons rapides, faciles et inrattables! (le plus important dans cette énumération d'adjectifs est "inrattable", hein, pour éviter un nouveau scénario de mort dramatique toussa, toussa...).

Blouse Datura - découpes encolure

Chaque sortie de ma précédente Datura se solde par une pluie d'éloges. Vu qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien, et que ça serait tellement dommage de se priver d'une nouvelle raison à recevoir le torrent élogiesque, j'ai remis Datura sous le pied de ma machine. Cette fois en cousant la deuxième version : celle sans le col mais agrémentée de petites découpes originales et féminines. Pour se faire, j'ai utilisé des chutes de ma robe cactus, et j'ai recyclé une partie de ma jupe tango, qui sans cela, était partie pour moisir au fond du placard du sommeil éternel de la Belle au Bois Dormant. C'est l'une de mes résolutions de cette année : si j'ai trouvé plein d'excuses pour ne pas porter un vêtement pendant un an (autre que pour les photos du blog) c'est que je ne le porterai pas. Alors autant lui donner une seconde vie. 

Blouse Datura   Blouse Datura - détails dos

Cousue en 36, sans aucune modification, Datura est accompagnée d'une jupe LMV, avec qui ele s'entend plutôt bien. Mon ego ayant repris du poil de la bête, je  peux revenir à mes règles et mes savants calculs de patronnage. Jusqu'à la prochaine élaboration de scénario tragique de mort agonisante par piqûres d'épingle...

Fiche technique - blouse Datura 2

Et sinon, le carnaval?

filme TrintaBon, il faut bien que je vous en parle tout de même! C'est une tradition qui vient d'Europe, de notre Mardi gras et des fêtes costumées qui avaient lieu dans les cours royales. Elle a été amenée au Brésil par les colons portugais, et comme tout ce qui arrive d'étranger au Brésil, les brésiliens lui ajoute une bonne dose de brasilidade, afin d'en faire une tradition tout à fait brésilienne. C'est un événement qui brasse des millions : entre les écoles de sambas, les décorations, les costumes, la musique, les défilés... Les communautés se préparent tout l'année pour le défilé de quelques minutes au Sambadrome. Dans la rue, la fête s'étend sur plusieurs jours, dans les "bloco" à thème et par quartier. Le carnaval ne suit qu'un principe : tout est permis! Au Brésil, le pic de naissances a lieu en novembre... 9 mois tout pile après le carnaval... 

Pour vous donner une idée de l'histoire et de la tradition du Carnaval, je vous conseille l'excellent film sur Joãozinho Trinta, l'homme qui a révolutionné les défilés pour lui donner la forme qu'il a actuellement : une oeuvre d'art en mouvement, débordant de joie et de festivités.

Trinta - O Filme | Trailer Oficial HD | 2014

 

31 janvier 2016

[Blouse Canoa] Partie I - Patronage du corps

L'année dernière, j'ai commencé à m'intéresser au patronnage, aussi appelée coupe à plat. A la différence du moulage ou l'on travaille en 3D directement sur le mannequin, dans la coupe à plat, on travaille en 2D avec règle, équerre et pistolet. Et c'est à ce moment là qu'on se rend compte, que créer un patron, c'est LONG. Déjà, il faut avoir une idée (et bizarrement, votre cerveau qui fourmille d'idées lumineuses toute la semaine se transforme soudainement en un désert blanc à l'horizon sans fin... donc, à défaut, on peut aussi en copier une), ensuite il faut la coucher sur le papier, la tester en réel, ajuster, re-tester, réajuster... et ainsi de suite jusqu'à ce que vous soyez content(e) de votre vêtement final. A ce moment vous pouvez enfin utiliser votre beau tissu pour coudre votre patron maison, mais c'est généralement à ce moment là aussi, que vous en avez ras-le-bol de coudre la même chose. Si prêt du but, vous laissez tout en plan. Le monde patronesque est tellement mal fait...

Blouse Canoa - détails encolure

La blouse Canoa a ainsi été exilée quelques mois au fond du placard avant de recevoir son laisser-passer pour revenir sur la table à couture. Il en est ainsi dans la didacture du BoutonPerdu, les patrons et petites coutures ont intérêt à filer droit!

Blouse canoa - encolure bateau   Blouse Canoa - patte de boutonnage

La blouse Canoa - Présentation

Vous avez fait brièvement se connaissance la dernière fois, vous allez maintenant la connaître dans les moindres détails de l'intérieur, car nous allons la disséquer ensemble! Mode Dexter ON (vous êtes prévenus, ça va être sanglant).

Fiche technique - Blouse Canoa

Cette blouse a été crée sans une once de créativité, mais plutôt en jouant avec les centimètres et les techniques que je n'avais alors pas encore exploitées. Un peu en mode Aprrenti-sorcière-du-patron qui balance les ingrédients dans son chaudron au petit bonheur la chance : une patte de boutonnage par-ci, des bouts de princesses par là, et un bateau pour naviguer sur les flots, hop, c'est parti! 

Blouse canoa - devant   Blouse Canoa - dos

Découpe de princesses

Il faut partir de votre patron de base* buste.

Patron de base devant et dos

On va utiliser la pince de taille existante pour tracer la découpe princesse qui se terminera dans l'emmanchure. Concernant le buste devant, après avoir découpé selon votre nouveau tracé, il faut fermer la pince poitrine/épaule  en la scotchant ensemble. Les deux pinces disparaissent complètement.

1   2 - Marquer un repère

3

Pour le dos, on suit le même principe : 

1   3

Se faire mener en bateau - l'encolure

Si en français on parle d'encolure bateau, en portugais, on parle d'encolure canoë. Vous vous demandiez le pourquoi du comment de ce drôle de nom bizarre Canoa, voilà, vous avez la réponse (vous noterez que même pour le nom, le processus créatif est assez impressionant!). Rien de plus simple à réaliser : j'ai descendu l'encolure de 3 cm devant et 2 dans le dos, et j'ai laisser 3 cm pour la couture épaule.

5    5

A la différence de ce que l'on pourrait croire, lorsqu'il y a des manches, une emmanchure n'est confortable que lorsqu'elle s'éloigne très peu de votre patron de base, autrement dit, lorsqu'elle est serrée à votre corps. Une emmanchure élargie va, au contraire, tirer et entraver vos mouvements. On n'élargit l'emmanchure que pour un buste sans manches.

La patte à boutons

Là encore, rien de plus simple! Il suffit de faire un calcul hyper savant, soit : mesurer le diamètre de votre bouton que l'on appelera b. On prévoit de laisser de chaque côté un espace de1/2b. La largeur de la patte de boutonnage sera donc = 1/2b + b + 1/2b, soit bx2. Vu que l'on doit replier la patte sur elle-même on multiplie le tout par 2.

6

Donc, pour récapituler, si on a des boutons d'1cm de diamètre [b=1], ma patte de boutonnage doit mesurer en largeur : b x 2 + b x 2 = 1x2+1x2 = 4 cm

Finitions d'encolure : les enformes

Vous pouvez terminer votre encolure avec du biais, mais je trouve plus propre de la terminer avec des enformes, qu'il vous faut donc dessiner en partant de l'encolure :

6    7

 

Vous remarquerez qu'on ne va pas volontairement rajouter de l'épaisseur à la patte de boutonnage

Blouse Canoa - les pièces finales corps

 Quelques remarques en passant

  • Le patron de base

Il existe plusieurs méthodes pour créer son patron de base, qui, suivant les méthodologies, est crée avec 6, 8, voir 10 pinces au total). Je ne peux malheureusement pas les partager avec vous, ça équivaudrait à du plagiat. Personnellement, je suis la méthode de ma prof, mais j'ai également le livre Devenir Modéliste - tome 1 d'ESMOD et le livre DP studio - Tome 1 également (en sachant que pour ce dernier, vous pouvez télécharger à moindre côut les fiches qui vous intéressent). Ralph Pink patterns vous propose des blocs de base gratuits, basés sur la taille UK8. Une fois que vos bases sont créées, vous vont parfaitement (elles doivent être le moulage de votre corps), vous pouvez y rajouter des valeurs d'aisance, et ensuite, les modifier comme vous voulez pour créer des patrons à l'infini et au-delà!

  • La largeur de la blouse

C'est à vous de voir! Personnellement, j'ai choisi de la garder assez cintrée, la taille est donc marquée. J'ai rajoutée pour ce modèle : 0cm à la poitrine, 3 cm à la taille et 2 cm pour les hanches.

  • Les marges de couture

Pour ne pas faire d'érreurs, je vous conseille de travailler sans marges de couture et de ne les rajouter qu'à la toute fin en fonction de vos préférences (pour ma part 1cm de marge et 3cm pour l'ourlet).

  • La longueur de la blouse 

Cette blouse Canoa#1 est assez longue car elle suit la longueur hanche. Pour la prochaine, je la raccourcirai. Une bonne longueur taille basse pour ma part descend 18cm en dessous de ma taille naturelle.

Voilà! Qu'en pensez-vous? Les explications sont-elles assez claires?

La prochaine fois, on continue la Blouse Canoa avec deux types de manches différentes!

24 janvier 2016

[Collection TWP] Tout en légèreté

Bon, ce que je vais vous présenter n'est pas à proprement parlé "une collection" comme dans l'esprit de ce que j'ai pu faire jusqu'ici. Mais elle s'inscrit totalement dans le projet The Wardrobe Architect. C'est juste que, après avoir planifié mes projets couture pendant 1 an 1/2, j'ai maintenant besoin d'un peu de souplesse et de liberté pour avacer sur 3 défis que je me lance :

  • Coudre mes affaires de sport
  • Mettre en pratique mes cours de patronage
  • Refaire mon stock de lingerie

Si le premier et dernier items sont entirèment motivés par l'urgence de mon stock de vêtement en constante diminution dû aux ravages du temps qui passe (concernant le sport, le tissu de mon unique legging, à force d'être porté, lavé, troué, racommodé etc. en devient... transparent! Concernant mes culottes, quand la machine à laver ne les troue pas, elle les mange! Si, si, si je vous assure, j'ai à ce jour au moins 5 disparitions inexplicables) et ne me laissent donc pas vraiment le choix (mes exemples parlent d'eux-mêmes), celui du milieu est conduit par l'envie d'aller plus loin, la curiosité de savoir ça "fonctionne", comment on passe de la 2D à la 3D, le plaisir de créer toujours plus... 

Ca va être sport!

Il y a une énorme différence culturelle entre la France et le Brésil concernant les salles de sport. S'il est majoritairement admis que l'on va faire du sport pour se dépenser, c'est à dire, devenir toute rouge, les cheveux en pagaille et le tee-shirt moite de sueur (bref, généralement, on ne sort pas du sport avec 100/100 de sex appeal), au Brésil, c'est un peu différent. Il y a certes une petite minorité qui transpire (et donc qui fait du sport), mais la grande majorité... se promène, les cheveux brushingués, le maquillage frais et la tenue impeccable, en suivant la dernière tendance de la fashion-fitness : couleurs néons et froufous en abondance. 

Bref, du coup, j'ai essayé de faire dans le juste milieu. Vue que je suis de celles qui se dépensent, il me fallait des modèles un peu "techniques", tout en essayant d'apporter un grain de folie en utilisant... un tissu à plumes (ouais je sais, folie TOTALE, wouh!)

Col été 16 - Sport time

(Vous avez bien lu "chaussettes", là, tout à la fin, donc en plus des culottes, oui, ma machine à laver mange aussi mes chaussettes.)

Les leggings

Les patrons de leggins, ce n'est pas ce qui manque sur la blogo, il y en existe même des gratuits! Il est quasiment impossible de tous les lister, je ne vais donc parler que de ceux que je possèdent et qui ont retenu mon attention :

Je suis une fidèle du magazine digital et gratuit Seamwork, développé par l'équipe de Colette, depuis ses débuts. Pour recevoir les patrons qui sont associés à chaque numéros, il vous en coûtera en revanche 6$, en sachant qu'à présent le système a quelques peu changé, cela vous donne 2 crédits pour choisir les patrons qui vous plaisent, dans les anciens numeros ou ceux à venir. Bref, je suis une adepte! Manila a fait parti des premiers patrons, de l'époque ou l'on n'avait pas d'autres choix que d'accepter ceux du mois. Sur le coup, je n'ai pas défailli de joie. Il est plutôt simple, avec néanoins un petit détail féminin au niveau des chevilles. Mais bon, ça c'était avant que je n'en ai réellement besoin. Il est plus prévu pour des situations de cocooning que sportives, mais je ne suis pas non plus une sportive de l'extrême, je me dis donc qu'il pourrait faire l'affaire.

C'est le patron du mois du magazine, dédié au corps et au sport. A la différence de Manila, on voit que Aires possède des détails plus techniques et orientés sport (notamment à l'entrejambe) et assume également un design plus "fitness". Sa réalisation demande au moins 2 coupons de tissus différents, ce que je n'ai pas en stock, ayant tout misé sur le plumes. On verra donc par la suite.

C'est l'un des tout premiers patrons de la marque Fehrtrade, dont Mélissa, la designer, est une grande sportive. Elle crée donc des patrons pratiques, faits pour la pratique du sport, jusqu'à l'intensif. PBjam rentre dans 1 mètre de tissu, ce qui est à la base hyper intéressant et en plus, il a une poche cachée à l'arrière (ben oui, il faut bien ranger quelque part ses clés, son téléphone et sa carte de bus!). plus récemment, elle a également sorti le Steeplechase legging, que je n'ai pas en stock et qui semble idéal pour la pratique de sports tels que l'équitation, le vélo etc.

Papercut avait lancé une collection entièrement dédié au sport "amateur", dans le sens ou la priorité a été donnée au design des patrons plutôt qu'à leur technicité. Mais là encore, pour danser, faire des étirements et courrir sporadiquement, ce type de patrons devrait convenir à l'usage. Ooh la legging a des découpes intéressantes que j'aimerais bien testé.

Sport time - legging

  • Quelques autres, en vrac

Sewaholic a lancé une petite collection de vêtement de sport, dont le Pacific legging. La marque Cakepatterns, bien que n'ayant aucun vêtement de sport, a aussi le sien, au doux nom d'Espresso. Et si vous cherchez bien, Bubu en a forcément en stock!

Les hauts

Là encore, des patrons de hauts en tout genre, ce n'est pas ce qui manque! J'ai fait une toute petite sélection afin de tester plusieurs formats : la brassière, qui est très pratique quand il fait très très chaud, le débardeux à brassière integrée, en espérant que ça ne me fasse pas ressembler à une ado pré-pubère, et un haut basique.

Dès que je l'ai vu, ça a été le coup de foudre immédiat! J'aime autant la version brassière simple que celle très originale avec le débardeur intégré. Bon ensuite, j'ai vu que Jalie avait à peu près le même également, il n'est donc pas si original que ça...

Comme toujours, Mélissa sait créer des patrons de sport beaux ET pratiques. Ce débardeur a trois variantes de dos, en X, en Y et en T et en plus, une brassière intégrée! J'ai hâte de tester!

A la base, ce top n'est pas vraiment fait pour le sport (il comporte des pinces, c'est pour dire!) mais il me servira de modèle de base sur lequel je compte faire quelques modifications... pour utiliser des coupons de jersey trop petits pour réussir à faire un débardeur tout seul, mais à plusieurs... tout devient possible!

Sport time - top

  • Quelques autres, en vrac

Sewaholic a sorti le top Dunbar, qui fait brassière et débardeur lors de sa dernière collection. Jalie a un patron le #2563 contenant 2 modèles de brassières que j'aimerais bien tenter.

Les Gilets

En ce moment, vu la chaleur, leur usage n'est pas indispensable, mais d'ici quelques mois, lorsque l'humidité de l'hiver fera son retour, je serai bien contente d'en avoir deux ou trois à mes côtés pour me réchauffer sur mes trajets pour rentrer à la maison.

Généralement, les vestes de sport ne sont pas des plus féminines ni des plus sexy mais ce n'est pas le cas de la Sundance Jacket : non seulement elle a des découpes intéressantes qui soulignent les courbes du corps, mais en plus, elle a des petits plis au dos, dans le style queue de pie, que j'adore! La marque Greenstyle a également d'autres patrons, non mentionnés dans les catégories ci-dessous de leggings et de top, entre autres. 

Oslo est l'un des premiers patrons de Seamwork. C'est une veste dans laquelle on resterait bien roulée en boule dedans en attendant la fin de l'hiver. Colette en a même fait un pattern-hacking avec un tuto à télécharger gratuitement. Oui mais bon voilà, il y a 46 pages à imprimer ET assembler! Mille fois gloups! Du coup, c'est le deuxième patron de la même marque, wembley, qui prend la priorité. Il a un style qui passerait même au bureau sur une petite robe, donc même si je ne l'utilise finalement pas pour le sport, il sera tout de même bien rentabilisé.  

Sport time - gilet

  • Queques autres, en vrac

Il est sur ma todo liste mais demande des tissus particuliers pour sa réalisation (polaire, anti-UV etc.) c'est le Surf to summit top de Fehrtrade. Du coup il ne sera pas réalisé immédiatement mais je le garde prêt dès que j'ai les bonnes matières sous la main. Le cache-coeur Coppélia de Papercut me plaît beaucoup également mais je ne l'ai pas acheté en me disant que j'arriverais bien à modifier un patron de robe du même nom que je pourrais trouver à moindre coût chez Bubu ou LMV.

Les accessoires

Indispensables ou pas, ils sont tout de même bien pratiques :

  • Le bracelet porte-téléphone : encore un patron bien pensé de la marque Fehrtrade, c'est le Running Armband Pocket, indispensable pour caser son téléphone, pratique si l'on veut écouter de la musique en courant. Et en plus... il est gratuit!
  • le short Threshold de Fehrtrade : bon c'est vrai, ce n'est PAS un accessoire, mais je n'avais pas d'autres catégories ou le ranger, et en vrai, je préfère porter des leggings, qui ont l'avantage de cacher les jambes paresseuses (vous savez, les poilues là...) mais, des fois, quand il fait vraiment super chaud, je me surprends à rêver de courir en maillot de bain. Alors oui, le short peut être une bonne idée!
  • les chaussettes : en vrai, on en a toujours besoin, parce qu'en plus de disparaître mystérieusement, elles ont tendance à se trouer à la vitesse de l'éclair comme si elles s'auto-mitaient. (Si ça se trouve, en vrai, elles détestent le sport). Et puis dernièrement, j'ai lu l'article du combat de chaussettes chez Saki. Et donc forcément, j'ai envie de tester les #2448 de Jalie et le modèle gratuit d'Etoffe malicieuse. En plus, c'est le patron idéal pour utiliser les chutes qu'on ne se résoud pas à jeter.
  • le sac : cela fait un an que je case mes affaires de sport, en boule, au fond de mon sac à main et que je me dis quequandmême, ce serait vachement plus pratique d'avoir un vrai sac de sac, ne serait que pour éviter la sortie intempestive de chaussettes au moment même ou vous sortez votre porte-monnaie pour payer une course. Le livre "Dressing Chic" contient un modèle de sac tube intéressant qui pourrait faire l'affaire.

Oui Patron!

L'année dernière, pendant 6 mois tous les samedis, j'ai pris des cours de patronnage dans l'atelier de Francine Lacerda. Après avoir travaillé dans la mode, Francine a ouvert son atelier à Vila Madalena pour partager son savoir autour de ses petits gâteaux. J'ai suivi trois cours, sur les hauts, les jupes et les robes. Avant de continuer le programme (pantalons et  vestes), je souhaite m'entraîner un peu. Il y a notamment trois projets que j'aimerais finaliser :

la blouse Canoa

Je devais patronner un haut, et je n'avais pas vraiment d'idées... Je n'ai suivi que mes envies techniques "voyons, qu'est ce que je n'ai pas encore tenté? Hum, des découpes princesses, une encolure bateau, une pattes de boutonnage, et on va faire des manches tulipes (rappelez-vous, il n'y a pas longtemps, j'étais dans ma période tulipe)". Et hop, la blouse est née!

Fiche technique - Blouse Canoa

 

La robe façon Jade

Il y a quelques patrons qui me plaisent dans la nouvelle marque Louis-Antoinette, la robe Jade en fait partie, mais ils ne font ni des PDF, ni ne livrent dans la partie du monde ou j'habite. Je me suis donc résolue à copier l'idée générale et à la patronner moi-même. Les techniques de patronnage employées ne sont pas des plus compliquées et pour autant, il est difficile d'avoir un beau rendu final.

Fiche Technique - Robe façon Jade

La robe Claire

Mon super grand défi, c'est celui là (et je ne suis pas sûre de le réussir) : patronner à partir de mon imagination. Je vous explique : pour la blouse, je n'avais pas forcément de design en tête, j'ai juste suivi des modifications techniques que j'avais envie de tenter. Le résultat est plutôt pas mal et c'est tant mieux. Pour la robe façon Jade, déjà ça se corse : j'ai une idée précise en tête, qu'il faut modéliser sur le papier en 2D et en travaillant le seyant. Là c'est encore une autre histoire : j'ai une idée, dont je n'ai jamais vu la possible réalité, je ne sais donc pas si malgré tous mes efforts, elle peut rendre bien en 3D sur un corps humain. Il faut encore réussir à la transformer en 2D (cette fameuse coupe à plat) puis en 3D... Il y a du travail!

Dessin technique - Robe Claire - Boutonperdu

 

Pourquoi Claire? En attendant la suite de GoT, je me suis jetée dans la série House of cards (dont la saison 4 sort bientôt). Claire Underwood est une femme de pouvoir : belle, sensuelle, terriblement classe, et puissante. Ses tenues sont toutes plus magnifiques les unes que les autres! j'ai eu envie de prendre un peu de son personnage et d'en faire une robe. Voilà.

Dessin - Robe Claire

Un peu de douceur...

Pour terminer, on va faire (un peu) dans la dentelle! Pour ce troisième défi, coudre ma propre lingerie, j'ai plus une vision long-terme et je pense coudre des petits projets tout au long de l'année, déjà parce qu'il y a moins d'offres sur le marché, surtout pour des morphologies hors standarts (genre bonnet AA) et puis parce que le matériel adapté n'est pas des plus évidents à trouver. Je n'ai pour le moment, pas de patrons définis à partager, mais en même temps, je suis presque sûre que vous en êtes soulagés tellement cet article est long et que j'ai saturé votre capacité à incurgiter mon blabla! Mais promis, je reviens bientôt sur le sujet!

Et vous, c'est quoi vos défis et projets de cette année?

18 janvier 2016

[Influence] Seda dress au Restaurant de Panurge

"Il me faut absolument ce patron immédiatement!" Quand cette phrase sort des tréfonds de votre conscience et se répète inlassement, tel un écho, dans votre petite tête qu'elle remplie toute entière, vous n'avez pas vraiment le choix, il vous faut passer à l'action. Et devenir l'heureux(se) propriétaire de ce bout de papier réel ou digital qui assouvira votre envie irrépréssible et vous laissera quelques instants de répits paisibles... jusqu'à la prochaine obsession urgente et toute puissante. On est bien peu de choses face à ce mécanisme impitoyable! Et c'est ce qui s'est passé concernant mon achat de la Seda Dress, dernier patron de Pauline Alice. Mais quelles sont donc les raisons, évidentes ou cachées, qui nous poussent à acheter un patron et pas tel autre?

Robe Seda de Pauline Alice

Une question de valeur

La plupart du temps, mes achats sont raisonnés. J'ai une liste de critères qui va m'aider à décider au moment de mon achat. Quand il s'agit d'un patron :

  • je vais déjà vérifier que je n'en ai déjà pas un similaire dans ma patronthèque maintenant bien fournie,
  • qu'il a un détail technique intéressant et qu'il va m'apprendre quelque chose,
  • qu'il est adapté à ma morphologie (je tire les leçons de mes erreurs précédentes!) et à mon style,
  • que son prix est "raisonnable" (chacun aura une définition différente),
  • que je ne peux pas en trouver un équivalent dans un Burda ou un La Maison Victor...
  • de la qualité et de la réputation de la marque etc.

Pauline Alice - Seda dress

Mais, j'ai aussi des achats impulsifs. Lorsque vous travaillez dans la vente, vous apprenez qu'un client n'achète jamais un produit, il achète de la valeur. Et effectivement, aussitôt le patron de la Seda dress sortie, je me suis projetée dedans, souriante et heureuse, attirant le regard énarmourée de l'Homme, tant ébloui par ma beauté rayonnante qu'il m'en aurait préparé le dîner avec des fleurs. Voilà, j'ai acheté tout ça, pour la modique somme de 8€. La valeur, c'est la signification que prend pour nous le produit, comment il va nous permettre de réaliser nos projets et d'atteindre nos rêves.

Seda dress - version A

Mais... achetez-vous des patrons qui ne vous plaisent pas? Cette question paraît débile tant la réponse paraît évidente? Pourtant il y aura une situation dans laquelle quasiment 40 des gens regrettent leur choix : c'est quand ils sont en groupe. Et notre groupe de couturier(e)s est énorme : il s'appelle la blogosphère.

Vue côté - Seda dress

Panurge, influence et sociabilité

Pour certaines marques d'indiepatterns, il suffit qu'un nouveau patron apparaisse, pour qu'il se reproduise de façon exponentielle, tel un petit lapin, sur les écrans de la blogosphère. Je ne critique personne, participant même activement au phénomène, notamment lorsqu'il s'agit des patrons Deer and Doe. Ces phénomènes de groupe sont tout à fait normaux et sont même une manifestation de la sélection Darwinienne à l'oeuvre. Je vais vous résumer la chose, mais le mieux, c'est encore d'aller lire le topo de Merci Alfred. La préférence du groupe, qui se nomme "sociabilité", est l'une des caractéristiques qui va permettre à l'individu de se reproduire plus et de vivre plus longtemps en faisant partie d'une communauté. En gros, c'est grâce à cette caractéristique sociable que l'espèce humaine se reproduit. D'ailleurs, le cerveau est programmé pour chercher l'aval des autres : lorsque quelqu'un nous like, ou est d'accord avec nous, une autre zone cérébrale s'active, celle liée aux récompenses. Tout ça s'est très chouette... sauf quand le groupe se plante. Appel à témoignage : qui porte encore sa robe à patates japonisante d'il y a 3 ans? (haha, vous l'aviez oubliez celle-là, hein?!). Vous avez peut être également dans votre patronthèque des patrons jamais cousus (oui, vous attendez comme moi la journée de 48h), mais surtout pire : que vous ne comptez jamais coudre un jour et vous demandez même qu'est-ce qui vous a pris d'acheter ça?!

Seda dress - pauline Alice

En goupe, il y aurait 2 axes qui font que l'on peut s'éloigner de nos préférences habituelles : on veut s'intégrer au groupe et donc faire comme tout le monde, ou au contraire s'en détacher (et ne faire comme personne). Ou alors, on cherche perpétuellement la nouveauté, ou par peur d'être déçu, on reste dans l'habitude. Le problème, ce n'est pas d'être dans une catégorie ou une autre, c'est de savoir ce que l'on veut vraiment.

Sans titre

En vrai, on sait toujours ce que l'on veut vraiment, le plus dur, c'est de ne pas l'oublier. Depuis que je suis le programme du The wearability project, mes coutures sont planifiées à l'avance en fonction des patrons que j'ai déjà, ou du type de vêtement qui me manque (et la recherche DU patron prend alors la tournure d'une quête du Graal), ce qui me permet contrôler mes achats en les liant à la question : est-ce que je vais porter le vêtement final? est-ce qu'il me correspond? Ce que je trouve génial également, c'est la multiplication des designers de patrons indépendants. Certes, la qualité est variable (mais en même temps, il en faut pour tous les goûts et toutes les bourses), mais on a le choix. Si je souhaite porter un modèle de jupe précis, j'ai la possibilité de faire plein de recherches, et avec un peu de chances, de trouver LE modèle que je cherchais. Ou encore mieux, avec l'agrandissement de la communauté couture, la connaissance circule mieux : il est même devenu possible de trouver toutes les infos pour créer le modèle de nos rêves nous-mêmes! 

Vue dos - Seda dress

Le rêve de la Seda dress

Bref, pour en revenir à la Seda dress, vous vous demandez donc impatiemment si l'HomChou m'a concocté un bon dîner? Bon, la réponse est non... Mais il m'a trouvé très jolie, ce qui est en soi, la récompense ultime! Cousue en 36 dans 1,50 mètre de tissu (et une doublure dans un tissu différent), sa réalisation ne m'a pas posée de problèmes particuliers. J'ai normalement une taille plus épaisse que le 36 du modèle, et effectivement, le combo dinde+bûche avait quelques difficultés à passer. Je vais répondre à la question que tout le monde se pose : les manches ne tombent-elles pas? La réponse est non, grâce à un petit élastique, cousu astucieusement entre les coutures du haut de manche, ce qui permet de la maintenir bien en place sans entraver la liberté de mouvement (Bon, en revanche, ce n'est clairement pas la bonne robe pour faire la hola, ni aller danser la salsa, mais pour tenir un verre de champagne, elle est parfaire!).

décolleté épaule - seda dress   Seda dress

Par contre, la couture de ce vêtement, en appelle à la réalisation d'un autre : le soutien-gorge sans bretelles et non applatissant (genre, pas le bandeau compresseur qui écraserait toute trace de volume sur son passage). Et là... une nouvelle quête du Graal s'ouvre à moi!

Fiche Technique - Seda Dress - Pauline Alice



13 janvier 2016

[Bubu à la plage] Voyage et nouvelle année - partie II

La partie I, c'est ici

Vous en conviendrez, un short ne peut se porter décemment qu'accompagné d'un joli petit haut, et pour l'occasion du Réveillon de la Saint Sylvestre, il fallait donc qu'il soit blanc. Le partenaire idéal, choisi pour festoyer aux côtés du short Fidji est un top Burda n°103 de la revue d'octobre 2015 pour l'édition brésilienne (soit 04/2015 pour l'édition européenne).

Tenue du réveillon 2016 - devant   Tenue du réveillon 2016 - dos

Tenue du réveillon 2016 - côté   Burda détails top 103

Silk Tank 103, Bubu de retour en 2016!

Son décolleté profond, accompagné de jolis petits plis aux épaules, lui donnent un côté très féminin. Sa construction est plutôt originale, en trois pièces : le devant, le dos et les côtés. Normalement, un biais devrait finir l'encolure ainsi que les emmanchures mais j'ai préféré doubler le tout, en partie parce que mon tissu était assez transparent, pour donner du poids au tombé et puis surtout, il faut bien l'avouer, parce que je n'étais pas plus excitée que ça à devoir faire mon biais maison.

Top burda - plage des enchantées

burda avril 2015 - top

 

Burda 042015 - silk tank 103

En revanche, j'ai été très surprise à l'essage : autant le décolleté était bien abyssal comme annoncé, autant la longueur... Si je ne savais pas qu''il sortait directement tout chaud du pied de ma machine, j'aurais bien cru qu'il avait rétréci au lavage : la longueur était ultra courte, pratiquement en mode crop top! Angoisse, desespoir, déception! Bon, heureusement que son partenaire était taille ultra haute, sinon, je vous conseille de le rallonger d'au moins 10 bons centimètres!

Silk Tank 103 - burda

Tank top burda 103

 

Top 103 - burda 2015

 

Je porte le top Burda avec mon premier short Chataigne de Deer and Doe

Pas de difficulté particulières à la couture de ce petit haut, que Madame Bubu note 1,5 point de difficulté. Lui aussi a été porté en mode décontracté, quelques jours après le Réveillon, sur les magnifiques plages de l'Ilha do Mel.

tenue nouvel an

 

Ilha do Mel

C'est une île située sur la côte du Parana, à l'embouchure du fleuve Paranagua. 95 de sa superficie est occupée par une réserve naturelle protégée. Il n'y a ni rues, ni routes, que des chemins de sable, terre ou cailloux. Le rêve. Si vous souhaitez croiser peu d'humains dans votre horizon, c'est l'endroit idéal. Si vous adorez les belles plages entourées de verdure, c'est le paradis! Qui se mérite, car il vous faudra marcher quelques kilomètres pour y accéder! Quelques photos pour vous donner un petit aperçu :

Praia das Encantadas et sa grotte (au centre, le dyke de basalte marque l'ancienne séparation entre le continent africain et sud-américain).

Praia das encantadas - ilha do mel

Grutta das encantadas   La grotte - ilha do mel

Nova Brasilia, situé dans la partie la partie la plus étroite de l'île

Nova Brasilia - ilha do mel

Morro do sabão

o Farol : le phare, tout droit venu d'Ecosse sous le règne de Dom Pedro II

o Farol - ilha do Mel

A Fortaleza de nossa Senhora dos Prazeres, la forteresse militaire datant du XVIII° siècle, avec ses nombreux canons 

A fortaleza - ilha do mel

Forteresse nossa senhora dos prazeres

le tour de garde - fortaleza

Sortez les canons

 

Je ne vous conseillerais pas de date limite de séjour, perso, j'aurais bien construit une cabane en bois pour y rester... idéfiniment!

Posté par Mia-Dorere à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

10 janvier 2016

[Fidji en blanc neigeux] Voyage et nouvelle année - partie I

Au Brésil, il est de coutume de passer le Réveillon habillé en blanc, et idéalement, à la plage. Cette coutume viendrait du Candomblé, l'une des principales religions au Brésil. Dans les années 70, il est dit que leurs praticants avait l'habitude de commémorer le passage de la nouvelle année sur la plage de Copacabana, à Rio. Ils étaient vêtus de blanc, couleur de la paix et de la purification, et jetaient des fleurs dans la mer, pour Lemanja, la Reine de la mer. Le rituel traditionnel étant très beau, plusieurs personnes l'ont repris jusqu'à ce que le phénomène s'étende au Brésil tout entier. Aujourd'hui, il est également coutume de porter des vêtements neufs (et blancs, hein, vous suivez?) pour le Réveillon, pour attirer des énergies positives.

détail devant - Fidji

Un short Fidji pour la nouvelle année

Il allait donc de soi, que j'allais être habillée tout de blanc pour passer la Saint Sylvestre sous de bonnes conditions! Aux vues des températures élévées (rappel : c'est le plein été ici, sous les tropiques!), j'ai jeté mon dévolu sur le short FIDJI, modèle du livre L'atelier Couture de Blousette Rose. Avec sa taille haute, il fait un peu rétro, et ses jambes élargies lui donnent l'allure d'une jupe culotte. Bref, il serait la pièce parfaite!

L'atelier de blousette rose - le short   Fidji de dos

Short Fidji dans les jardins

Il est relativement simple, et donc rapide, à réaliser : 4 pièces, dont deux qui doivent être doublée. Trois petites boutonnières, et le tour est joué! J'ai coupé le tout dans un coupon de jean blanc de mon stock, originellement destiné à un Ginger Jean de Closet case, j'espère qu'il m'en restera assez, sinon le reste finira en jupe... ou en blouson! Mais ceci est une autre histoire que je laisse pour la suite de 2016.

Short Fidji au jardin Botanique

Short Fidji - détails dos

Jardim Botanico

Pour ma part, le Réveillon s'est déroulé à Curitiba cette année, capitale de l'état du Parana, dans le Sud du Brésil, peuplée par les Gauchos. L'influence des vagues d'immigration allemandes se ressent fortement car c'est certainement la ville la plus organisée du Brésil, la plus verte, la plus propre, la plus engagée environnetalement. Bon, toute relativité gardée, on reste au Brésil tout de même! A cette période, la ville était pratiquement vide de sa population habituelle, partie festoyer sur le littoral pour l'occasion. On s'est retrouvé à quelques manants sur la place de l'Espagne, tous habillés de blanc (sauf les touristes, en noir déprimant), pour regarder le feu d'artifice en sabrant le champagne. On est ensuite rentré à l'hôtel pour terminer les bières du frigo en regardant les étoiles et en refaisant le monde. Bref, c'était une soirée plutôt pas mal!

Fidji dans toutes les positions   Short Fidji

Devant les jardins à la francaise

 Le tee-shirt porté est le modèle Plantain de Deer and Doe, modifié avec des manches raglan

Les photos ont été prises au Jardin Botanique de la ville, le lendemain. Le parc a été inauguré en 1991 et c'est l'un des points touristiques les plus visités de la ville. Fidji peut donc également se porter en mode casual sans aucun problème!

Fiche technique - short Fidji - Blousette Rose

 

Curitiba et ses points touristiques

Curitiba possède également d'autres attractions touristiques telles que :

le MON - Musée Oscar Niemeyer

Curitiba - MON   Exterieur du MON

MON - Curitiba   Museu oscar Niemeyer

L'opéra de Arama, tout en verre, pour apprécier le décor majustueux qu'offre la nature verdoyante

Curitiba - Opera de Arame   Opera de arame - la scene

  Praça tiradentes, la cathédrale da Luz, le memorial Arabe, le bosque Alemão...

Praça tiradentes - cathedrale da luz

20160103_172330   Bosque do Alemão - Curitiba

Pour un week-end de 2-3 jours, je vous conseille un logement dans le quartier de Batel, proche du centre historique. Le mieux, c'est d'acheter des tickets du bus touritique (R$35, la ligne verte) qui vous donnera un bel aperçu de la ville et vous permettra de vous rendre sans trop prise de tête, aux différents endroits qui vous intéressent. La ville compte de nombreux parcs, faites votre choix! A noter que le passeio publico dans le centre montre pas mal d'oiseaux et des signes en liberté. Le dimanche, réservez votre matinée pour le marché au Largo da Ordem. Il y a pas mal de peintre avec des tableaux dans tous les styles.

Pour un séjour un peu plus long, vous pouvez prendre le train (le seul train de luxe du Brésil, d'époque) pour un petit voyage dans la Matta Atlantica à travers le parc du Marumbi, jusqu'à Morretes sur la côte. vous pourrez revenir en bus, en train, ou décider de rester (par exemple pour une deuxième étape de votre séjour à l'Ilha do Mel! Attention, il n'y a qu'un train par jour, qui part à 8h15 de la Rodoferrovaria. Si vous avez l'âme aventureuse, vous pouvez réserver une journée pour aller au parc de Vila Velha (90 km de Curitiba), aux allures de Colorado.

08 janvier 2016

[Expo] L'art dans la mode - collection MASP Rhodia

Pendant les vacances, je suis allée faire un petit tour au MASP, le Musée d'Art de Sao Paulo, pour aller voir une exposition particulière L'art dans la mode : collection MASP Rhodia. A la lecture du sujet de l'expo, vous avez peut être eu comme moi un sursaut de dubitativité : Rhodia? On parle bien de l'entreprise française de petrochimie? Oui oui, c'est bien elle, et vous allez comprendre le rôle qu'elle a joué dans le développement de la mode brésilienne dans les années 60.

Source: Externe

Les vêtements exposés lors de l'expo sont en réalité... des éléments publicitaires de la divulgation des produits textiles de Rhodia, dont le but, étant producteur de fil synthétique (le nylon), était d'introduire ce nouveau matériel textile dans la mode vestimentaire du quotidien. Le défi n'était pas aisé car le nylon était initilement utilisé pour la confection des sous-vêtements : comment donc convaincre les femmes élégantes, habituées à la soie, à porter en extérieur une matière réservée aux dessous? Le tissu synthétique était déjà vu en Europe et aux USA comme synonyme d'une mode jeune, innovante et accessible. Mais la demande n'existait pas encore au Brésil, l'entreprise l'a donc crée et a fortement investit dans la création d'une culture de la mode brésilienne : elle s'inspirait des tendances qui venaient du monde extérieur (notamment de Paris et Londres), auxquelles étaient ajoutées des références typiquement brésiliennes. 

20151226_113047

linicio de almeida - alceu penna - decada 1960   heitor de prazeres - styliste josé ronaldo

Carmelio Cruz

 

Genaro de carvalho - macacão longo - estilista alceu pena   Luigi Zanotto

Livia Abramo - estilista josé nunes   Fernando martins - alceu penna - 1968

Francisco Brennand

La tactique mise en place par le publicitaire Rangan pour développer l'utilisation de fil synthétique produit par Rhodia, se décomposait en trois étapes clés :

  • Faire de la publicité sur les procédés industriels de la confection des textiles

Les textiles s'alimentent de l'art contemporrain dans le sens ou c'est un moyen de présenter contamment quelque chose de nouveau et de divulguer des visuels qui suivent les nouveaux courants du comportement social et économique des années 1960. Cela transforma la consommation du pays.

  • Soutenir financièrement des événements culturels (comme par exemple des festivals MPB)
  • créer une mode brésilienne, divulguée à coup de défilés spectacle

Par exemple en 1970, c'était la mode paysan en Europe, en réaction de rejet à la mode hippie. Au Brésil, le rural ne fait pas appel au même monde imaginaire que le paysan européen, il vient de la "Roça". Des valeurs internationales fut extrait un thème central, adapté aux valeurs locales. Le spectacle crée à l'occasion, fut celui du "Show Nhô Look" avec des musiques de Gilberto Gil e Jorge BenJor, le tout chorégraphié par Lennie dale.

Antonio Maluf

1968 vestido de noite - alceu penna   alceu penna - 1968

Moacyr Rocha - alceu penna   licinio de almeida - alceu penna macacao longo

 

Carlos vegara - ugo castellana - macacão curto

Ce ne serait donc donc qu'une vaste entreprise marketing couronnée de succès? Après tout, les thèmes repris sont très stéréotypés : le soleil, des fruits, le foot...

Aldemir Marstins - estilista jorge farré

Cette collection promeut la haute-couture brésilienne en plus des oeuvres artistes brésiliens. Elle s'appuie sur des bases de technicité à la française (concernant le moulage, le modeage, le tombé, la couture et le comportement du vêtement sur le corps) mais tempéré avec un caractère brésilien qui ajoute de la légèreté, de la fluidité, de l'amplitude dans les mouvement et de la jovialité. Le but était que le monde commence à regarder le Brésil comme un lieu de production d'idées créatives pour la mode. Le mouvement de "tropicalia" est né = ce sont des manifestations artistiques qui lient l'antropologie des modernistes de 1922, liées à des références internationales, à un univers kitsch et à des références régionales.

Fernando Lemos

fernando martins - alceu penna e ugo castellana   Estilista alceu penna

Nelson Leirner

Genaro de carvalho - vestido longo

Les années 60-70 sont celles d'un Brésil contradictoire entre la censure qui bloquait tout mouvement et l'art, vu comme le sauvetage de la patrie. Les sixties ont été un moment d'ébulition socioculturelles et de transformations profondes dans la société brésilienne en termes d'industrialisation, d'urbanisation accélérée, d'industrie culturelle, de l'instauration d'une dictacture militaire avec une repression extrêmement violente (disparition et torture à l'appui). il était donc important et urgent de réfléchir à l'identité nationale. La mode de Rhodia présente des solutions sensorielles sur ce que est le Brésil tout en utilisant un langague internationale. Cela a même donné un nom : a brasilidade (ce qui se traduirait par un mot inexistant, la brésilienneté). Les artistes engagés pour créer les motifs des tissus, ne l'ont pas été au hasard : ils sont connectés à l'idée d'un art engagé avec l'industrie. Le monde de la modernité vit en accéléré et cherche constamment le renouveau. De cette manière, l'objet d'art entre dans la logique industrielle ; il est fait pour être produit en série dans des matériaux  en accord avec cette nouvelle réalité, et qui peut être accessible à la plus grande majorité possible de personnes. Explorer d'autres champs créatifs et supports, comme les tissus,  est ainsi une forme d'achapper au monde hermétique de l'art, créé par les marchands et les critiques.

Gilvan Samico - estilista alceu penna   Grenado de carvalho - vestido curto - estilista jorge farré

Hercules Barsotti - macacão longo   Licinio de almeida - ugo castellana - vestido longo

Hercules Barsotti - conjunto de blusa e saia   Licinio de almeida

Hercules Barsotti - vestido longo

Manabu Mabe - vestido longo com echarpe   Lula cardoso ayres - vestido longo

De plus, utiliser les support crée par la capitalisme de l'époque, tels que les vêtements et la mode, est une manière pour ces artistes d'exposer leurs oeuvres au grand public, les défilés étant largement diffusés à travers différents médias. La jeunesse brésilienne des années 60 avançait à contre-courant de la culture officiel (de la dictacture), revolucionnant ainsi les modes et costumes. Ces artistes proposaient une nouvelle construction plastique du monde, multifacettes et fragmentée. Les limites des possibilités d'expression devenaient chaque fois plus poreuses et ainsi la peinture, sculpture, cinema, théâtre, cinema, videao, musique, danse, design et mode se confondaient et se mélangeaient.

Exposition Arte na Moda: coleção MASP Rhodia, 23/10/15 jusqu'au 14/02/16, São Paulo, Brésil

*source : catalogue d'exposition avec les textes d'Adriana Pedrosa, Tomas Toledo, Patricia Carta et Patricia Sant'Anna.  

Posté par Mia-Dorere à 21:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 décembre 2015

[The real life] Être et paraître en robe tulipe

Parfois, pour ne pas dire absolument tout le temps, Instagram et les blogs sont le reflets de notre vie... en mieux! Nos comptes sont les vitrines des maisons de Barbie pour adultes. Des habits magnifiques, faits avec amour et tendresse par nos petites mains de lutins habiles, sur des corps de rêves - à quoi bon faire du sport puisqu'il y a photoshop? présentés dans un décor impeccable de maison témoin aux tables garnies de plats tout droit sortis des fourneaux de MasterChef, devant des jardins à piscine à vagues surplombant des vallées verdoyantes sur fond de coucher de soleil. Bienvenue dans my perfect life!

Prête pour la soirée sapin

Les coulisses du bonheur en carton

Il paraîtrait que d'être témoin du bonheur des autres peut vous rendre dépressif. Carrément! C'est même pas la voisine qui le dit, c'est le très sérieux Happiness Research Institute qui étudie les effets négatifs des réseaux sociaux sur notre moral. Alors en exclu, je vous livre les dessous, parfois honteux, parfois marrants mais surtout réels, de la réalisation de ma dernière couture.

Florence dress - Named

Pour cette fin d'année, j'avais envie de relever un nouveau défi couturistique qui aurait comme jolie conséquence, une petite robe pour les fêtes, ce qui ne gâchait donc rien qu plaisir du challenge. Mon choix s'est porté sur la robe Tulipe Florence, de la collection printemps-été 2015 de Named Clothing. La difficulté est noté 5 ciseaux, ce qui vous indique à peu près le taux de probabilité sur 5 de votre envie de déchiqueter en petits morceaux votre ouvrage en cours de réalisation. Bref, le niveau était challenging, et effectivement je n'ai pas été déçue. J'ai même galléré graaave. Moi qui d'habitude ne prend même pas la peine d'ouvrir le fichier des explications, là je vous vous dire que je l'ai imprimé, ai étudié tous les schémas et ai même lu avec une application non feinte les petits textes d'explications, jusqu'aux légendes des schémas, c'est pour vous dire! Les difficultés se sont succédées sur cette diagonale des fous couturesques. Elles commencent même à l'étape 1 - coudre la pince en T - pour se terminer à la couture à la main finale. Bref, vous êtes prévenues, la Florence Tulip dress n'est pas une promenade pour jouvencelles. 

Pinces en T ou Y

Après avoir cousu notre première pince en T, on comprend aisément pourquoi la majorité des modèles ont des pinces normales. J'avais en plus fait l'erreur de nettoyer ma machine juste avant, en la huilant généreusement pour qu'elle soit prête pour ce gros trail couturistique. Erreur! L'huile s'est répendue aussi allègrement le long des jeunes coutures qu'elle avait été versée sur la mécanique fatiguée, le tissu agissant comme un buvar assoiffé. L'angoisse! Ca ajouté à la pince en T, j'étais déjà au niveau 2 du ciseau énervé.

Florence tulip dress - Named

Ensuite, pour bien faire les choses, j'ai voulu mettre en pratique l'astuce du Papillon, qui consiste à peindre la tirette de la fermeture éclair avec un vernis de la même couleur de la robe lorsqu'on n'a pas sous la main la fermeture avec la couleur appropriée. C'était génial... jusqu'à ce que le vernis commence à baver partout, le bougre! J'ai endigé la catastrophe en retirant les restes définitivement. Salopperie.

Fermeture invisible

Je passerai rapidement sur le pourquoi des petits plis disgracieux entourant la ceinture. Non, n'insistez pas, je resterai muette comme une tombe. Mais sachez que mes ciseaux frétillaient d'éxaspération, échelle 4 sur 5. Voilà.

détails plis et ceinture

Le pompon a été atteint au moment de coudre la couture finale entre la robe et sa doublure. Im-po-ssi-ble de retourner convenablement la chose. elle s'entêtait à rester une boule difforme, assez éloignée du concept même de robe, ou le principe est quand même à un moment de pouvoir passer la tête, et de l'autre côté, les pieds. J'en était à deux we de couture marathonienne pour... ça. J'ai jeté la chose au fond du placard (vous savez, là, cet espace noir ou vos coutures récalcitrantes sont envoyées en exil hors de votre vue pendant un temps indéterminé).

détails doublure devant   Détails doublure dos

Détails robe tulipe Florence

Et puis hier, déterminée à avoir ma robe de Noël, je m'y suis remise, ai tout décousu. Cousu. décousu de nouveau, et enfin, la larve immonde s'est transformée en magnifique papillon : ma robe Florence avait enfin pris forme!

Named clothing - florence dress

La beauté du quotidien

La vérité, c'est que l'homme en général est attiré par le Beau. Qui aime le moche et l'inintéressant? Même si ces adjectifs sont complètement relatifs lorsqu'on parle de généralités, personne n'aime perdre son temps sur des sujets qui ne l'intéressent pas... Et personne n'a envie d'étaler les détails sordides de son quotidien, genre le vomi du chat sur le tapis d'entrée... d'ou les choses infiniment plus intéressantes telles que les piscines à vagues, les couchers de soleil, les passepoils qui brillent et les gâteaux au chocolat.

Détails dos Florence dress

Alors oui, peut être, sûrement la consommation à outrance de réseaux sociaux peut créer un mal-être... chez les personnes qui comparent leur vie, et à priori leur insastifaction, à la vie - rêvée et imaginée - des autres. Mais, le numérique et les réseaux ont plein d'effets bénéfiques également (si, si, c'est une autre étude qui le dit). Personnellement, tenir mon blog m'incite à écrire et entretenir ma créativité. Les photos des autres sur Instagram m'éduquent au beau, m'incitent à regarder les objets sous un angle différent, à voir des mises en scène, à trouver le beau dans mon quotidien, à le rechercher et à le créer. Pas forcément pour le montrer, mais avant tout pour moi, pour embellir mes jours d'un regard différent que je porte sur les petites choses et les petits moments. Après tout, ce n'est pas surtout ça, le bonheur?

Robe Florence - Named

Au final, j'ai porté avec bonheur et plaisir ma robe le soir de Noël... jusqu'à ce qu'un malencontreux breuvage alcoolisé finisse sa trajectoire sur mes genoux... Nooooon, cette robe serait-elle maudite jusqu'au bout? La conclusion de l'histoire c'est que les tâches de vin ne partent pas au gros sel mais au savon de Marseille et une bonne machine, mais ça, je ne le posterai pas sur Instagram. Joyeux Noël!

 

Fiche technique - Florence tulip dress - Named

Posté par Mia-Dorere à 19:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 décembre 2015

[John Lemon] Le retour du citron

Vous aussi, vous demandiez vous il y a quelques années, comment et pourquoi, la veille on vous avait parlé du ciel bleu bleu alors que tout ce que vous voyiez, c'était un citronnier jaune*? Voilà, tout est dit : parfois le citron, ça vire à l'obsession!

Détails taille - plis religieuses

Parlons peu et rions jaune

C'est peut être à cause de sa couleur, jaune (oui, je précise, car voyez-vous, chez moi les citrons sont verts. Les citrons jaunes ce sont des produits exotiques qu'on appelle "citron sicilien" et qui surtout, coûtent la peau des fesses!). J'aime bien le jaune... et j'aime porter du jaune! Bon, je ne vais pas non plus vous mentir, mon armoire ne ressemble pas non plus à un champs de citronniers, parce que, comment dire... C'est bien jaune, quoi... Par exemple, j'aime beaucoup cette robe, réalisée quelques années auparavant, mais la dernière fois que je l'ai mise, j'étais un peu stressée "Chéri, dis, j'ai un truc bizarre? (je vous évite la première réponse inutile de Chérichou "Mais oui, tu es française, TU es forcément bizarre..."), tout le monde me regarde bizarrement dans la rue, j'ai quelque chose dans les dents? le bas de ma robe est resté coincé dans ma culotte (oui, ça arrive!)? Mon rouge à lèvres a bavé (dans mes pires cauchemars, mon rouge à lèvres bave tout seul)? Hein, quoi, dis moi!!!" L'Homme m'a répondu un peu étonné de l'incongruité de ma question, comme si la réponse coulait de sens : "Ben, toute ta robe est jaune."

Jaune citron

J'ouvre une petite parenthèse pour vous présenter la psychologie du jaune. L'ami Google vous apprend au gré de ses recherches, que c'est la couleur "la plus joyeuse de la roue chromatique". C'est aussi la couleur de l'enthousiasme, de la communication, du pouvoir, de la confiance et de l'estime de soi. C'est une couleur percutante qui attire l'oeil directement parce qu'elle apporte à la vision une grande clarté et luminosité (vous voulez être remarqué? Oubliez votre make-up, les talons hauts, les régimes et tout le toin toin marketing, c'est tout simple en fait, il suffit de s'habiller en jaune!). L'intellect est souvent associé à cette couleur qui a le pouvoir de stimuler la concentration, la mémoire et la prise de décision. Elle serait donc la couleur idéale pour peindre les murs de vore bureau, à croire que les archi des bureaux d'intérieurs sont pas très feng shui et color psycho compatibles...

Deer and Doe - Chardon

Chardon ou citron?

Le jaune, ayant plein de vertues, ce serait dommage de ne pas en profiter! C'est donc dans cette couleur que j'ai choisi de faire ma première deuxième jupe chardon de Deer and Doe. La première ayant tragiquement disparue au fond d'une poubelle à la suite d'une terrible histoire d'incompatibité de mensuration, la deuxième avait pris ses précautions et a été taillée en 38 directement. Elle se termine pas une bande contrastée blanche, telle la meringue qui vient courronner la merveilleuse ganache. Je n'ai pu résister à l'appel de la ceinture en noeud au dos. Cela faisait quelques temps que je n'avais réussis à caser de noeuds nul part et le manque se faisait ressentir. En plus de contenter pour un temps mon addiction, elle permet d'ajuster la taille, car bizarrement, autant son aînée permettait à peine de passer le mollet du fait de son étroitesse, autant celle-ci, avaec une taille supérieure en 38, est légèremment trop large. C'est peut être dû à la petite dose d'élasthanne contenue dans le tissu. Ce petit pourcentage d'élasticité, soit ça vous sauve la vie, soit ça vous la pourrit.

Jupe Chardon - Deer and Doe

Je parlais de tarte au citron, parce que bon, oui, j'adore ça (d'ailleurs, quelqu'un a-'il déjà testé cette recette?), mais pas au point de vouloir ressembler à l'une d'elle... Cela vous arrive-t'il d'adorer un vêtement que vous venez de coudre, mais de ne pas oser le mettre parce qu'il sort un peu de l'ordinaire? Lexprience m'a donc enseignée que pour porter du jaune, il faut accepter d'être un aimant à regards, un peu comme le phare dans la nuit est un aimant à bateaux.

Chardon et son noeud

Détail dos - jupe chardon   Jupe Chardon

J'ai donc cousu la Chardon, qui me va, qui me plaît mais que je ne porte pas... C'est pas très malin niveau Wearability project (garde-robe responsable et durable en résumé), mais ne faudrait-il coudre que des pièces aux couleurs terriblement ennuyeuses (genre noire. ou blanche. Plus ennuyeux, tu meurs) sous prétexte qu'elles seraient plus faciles à porter? Bon, je n'ai pas vraiment la réponse, mais en tout cas, pour aller avec la chardon j'ai cousu un petit haut blanc (c'set bien connu, trop de jaune... c'est bien trop jaune, ça fait un peu "le lot de 10 citrons à R$4,00 ma bonne dame, c'est une offre à ne pas louper!").

Détail profil - Chardon

Today, c'est meringue party

A l'origine, c'était le TROP Top, nouveau et premier patron PDF pour femme d'Ivanne Soufflet qui était prévu. Oui, mais bon, voilà, j'avais déjà un tee-shirt de forme ressemblante et de couleur identique dans mon armoire, à quoi bon faire des doublons? Si c'est pour encore plus compliquer  le choix cornélien au moment de s'habiller le matin "hum, celui-là ou celui-ci?" sous les ricanement de l'Homme "Mais ils sont pareils!" alors non! Du coup, c'est le top Today de Vanessa Pouzet, qui après des mois passés sur le banc de touche à regarder rageusement tous les petits nouveaux lui griller la priorité sur la todo-list s'est vu l'honneur d'être cousu officiellement. Les bons basiques sont des valeurs sûres.

Top Today - Vanessa Pouzet

Vanessa pouzet - Today

J'ai coupé et cousu le tout en taille 36 avec une petite touche personnelle ajoutée au dos. Je ne suis pas sûre que cette technique s'appelle un appliqué inversé, mais si ce n'est pas le cas, je trouve ça bien dommage, car ce nom résume bien le procédé. Je m'explique : J'ai cousu un petit bout de tissu endroit contre envers du tissu du débardeur en "dessinant" une forme de losange. Ensuite je pince mon débardeur pour pouvoir découper l'intérieur de la forme du losange en suivant les coutures à 3mm, en faisant bien attention à ne pas toucher mon tissu du dessous. Et hop, c'est terminé! Bien évidemment, comme les coutures ne seront pas surfilées, il faut choisir un tissu qui ne s'effiloche pas.

Dos - top today

Détails dos - Today

On a toujours besoin de petits hauts blancs, surtout pour porter avec un jean, surtout en été pour faire ressortir la peau bronzée. Ce petit haut là, je l'ai donc déjà porté plusieurs fois, il est même assorti à mon chat (petit chat qui a donc déclaré la guerre à mes lanières de chaussures et s'est juré de les pourchasser jusqu'à ce qu'abandon s'ensuive, autrement dit, je n'ai pas d'autres choix que de mettre un peu d'altitude entre mes chaussures et lui, ou de les enfermer en coffre blindé sous clé.)

Acessoire mode - le minou

Et la conlusion de tout ça? On s'interroge, on se demande, mais c'est juste un autre citronnier*.

Fiche technique - Today c'est Chardon

*indice 1 : I wonder how, I wonder why, Yesterday you told me 'bout the blue blue sky, and all that I can see it's just a yellow lemon tree, I turn my head, up and down, I'm turning turning turning around and all that i can see, it's just a another lemon tree

*indice 2 : c'est ici

Abracadacraft