"Le bouton ne tient qu'à un fil" [Mia]

06 juillet 2015

[Collection TWP] Temps Glaciaires à Winterfell

Source: Externe

J'avais prévenu dans mon dernier article! Et bien voilà, ça y est, il est bien là, les frissons, les orteils gelés et le nez coulant avec lui : l'HIVER! Autant vous dire que ça ne va pas rigoler par ici et il est plus que grand temps de mettre en place un plan d'actions adaptées de survie : une nouvelle garde-robe spéciale grand froid!!

Hiv15 - Temps Glaciaires à Winterfell

Maintenant que la couleur est annoncée (et oui je vous l'avait, on allait pas se rouler de rire dans les tapis, déjà parce que la famille Stark est plutôt morte que vivante dans son ensemble et les survivants sont en assez mauvaise posture... Bref, l'heure n'est pas à la rigolade!), passons aux choses sérieuses : les mesures concrètes pour lutter contre le froid!

Planche1 - Les Pantalons de chevaliers

 Grande première par ici et donc grand défi de réalisation technique : les pantalons! Ce ne sera pas la première fois que le réaliserai des braguettes, mais pour autant, ce n'est pas l'exercice avec lequel je suis le plus à l'aise et puis surtout, je compte travailler sur l'ajustement de ces pantalons. Jacques sera donc de la partie avec le Ginger Jeans. S'ils sont réussis, il se peut qu'ils fassent un coming back pour la saison prochaine, car on ne change pas une équipe de preux chevaliers gagnants! Ces messieurs sont galamment accompagnés par de gentes demoiselles en pâmoison à savoir : Agnès et Jasmin pour les tops et Lourdes en petite veste. Une gente dame est toujours chaperonnée par sa cours et ses suivantes, on ne les voit pas mais on les nommera quand même : Lekala Tee, Pachira et Coquelicot pourraient bien apparaître dans les prochains épisodes.

Planche2 - Les Robes de princesses

Une princesse ne le serait qu'à moitié sans ses robes (et ce n'est pas Cersei qui démentirait) et voici donc les pièces maîtresses de cette collection hivernale : les robes Eliana et Elisalex avec un petit Tiramisu pour le goûter. Et parce qu'elles sont coupées depuis longtemps et qu'il faut bien qu'un jour je me décide à les coudre, la blouse Airelle et la jupe Chardon aideront en cuisine pour accueillir tout ce beau monde pour le souper.

Planche3 - Les soeurs Stark -

Je vois bien votre regard sceptique surplombé de vos sourcils froncés, et vous avez raison, il manque bien quelques choses pour éviter aux gorges de ces demoiselles de prendre froid dans cette immense château : un chaud manteau à défaud d'une cheminée au feu crépitant!

Hiv15 -Les Manteaux

  Je les aurais bien cousu tous les cinq, mais me il faut également être réaliste : l'hiver vient mais ne reste pas. En tout cas, pas assez longtemps pour coudre 5 manteaux et avoir le temps de les porter... Et puis si les températures sont humides et froides, elles ne descendent que rarement en dessous des 8°C, il ne s'agit pas non plus d'en arriver à l'extrême et de me transformer en sauna portatif. Donc mon choix s'est arrêté sur le Quart Coat qui sera transformé en perfecto, qui sera plus facilement portable pour les petites soirées fraîches printanières.

Et pour l'intérieur, des petites laines réchauffantes sont prévues comme les gilets Amourette, Courcelles, Ondée et si mes aiguilles tricotent assez vite, même Joseph!

Bon, j'espère ne pas avoir perdu la totalité de mon lectorat en parlant manteaux et laine (c'est pour ça que j'ai laissé ça pour la fin) car je sais bien que survivre à une canicule n'est également pas très marrant, mais chacun ses problèmes dans son hémisphère, hein, vous verrez bien dans 6 mois quand winter will coming!

* Les silhouettes utilisées viennent des modèles de Ralph Pink Patterns et sont téléchargeables directement ici

** Il n'y a pas que GoT dans la vie, il y a aussi le dernier de Fred Vargas : Temps glaciaires


22 juin 2015

[Bruyère d'automne] Winter is coming...

Si le message de cette collection capsule d'automne "Fais ce qu'il te plaît" restait plein d'espoir, notamment sur l'été et son doux soleil qui semblait s'installer durablement, la chemise Bruyère de Deer and Doe vient clore ce chapitre chaud et ensoleillé et annoncer une ère de températures un peu plus austères... Car oui, on ne peut s'y tromper : "Winter is coming"... 

Chemise Bruyère - Derr and Doe

En réalité, il est même déjà là. Depuis hier très exactement. Alors que dans d'autres contrées plus nordiques on fêtait la musique, les Papas et même l'été, au Sud on ne fêtait rien, pas même l'Hiver, et surtout pas lui. Parce que déjà il faut se reposer après Antonio pour se préparer à João et à Pedro qui arrivent. Ouhlà, ne me prêtez pas d'actions délurées, je parle pieusement de ces messieurs les Saints : les festas Juninas battent leur plein et ne laissent que peu de sommeil - et de silence - de répit. Et alors que nombre de Brésiliens soupirent d'aise à l'arrivée de ce friozinho gostoso (ce petit froid appréciable) et déclarent à qui mieux mieux "adorer le froid" sans avoir aucune idée de ce que c'est de ressentir sa morsure piquante qui précède sa torpeur cotonneuse, lui de son côté, il s'installe doucement mais fermement sans faire de bruit. Vous le sentez caché sournoisement sous le lit, prêt à attaquer votre petit pied tout chaud qui ose s'aventurer innocemment et encore tout ensommeillé, hors de la couette au petit matin. Le froid n'a pas de pitié et Winter is coming...

deer and doe - bruyère dautomne   Chemise Bruyère - détail dos

En attendant, si la réalisation de ma première Bruyère s'était apparenté à une sortie d'alpinisme de haute montagne, cette deuxième couture empruntait les sentiers battus et humides d'une promenade en forêt lors d'une belle après-midi d'automne. Le chemin était déjà tout tracé, il ne restait qu'à le suivre, les yeux fermés même si l'on voulait! (Mais à vos risques et périls hein! Ne venez pas vous plaindre si un tronc d'arbre vous a sauvagement sauté dessus et que vous n'avez pas eu le réflexe de l'éviter! Chaque saison a son lot de danger propre à elle). Toutes les modifications nécessaires type SBA (-1cm), rallongement de la taille (+2cm) et des manches (+3cm), étaient déjà effectuées, c'était donc une petite couture le long d'un petit ruisseau tranquille.

Bruyère - des poches en plus

Détail poche - chemise bruyère   Chemise bruyère dans son ensemble

En attendant l'hiver, il me fallait tout de même une petite distraction et j'ai donc rajouté des poches. L'aventure du siècle, je ne vous raconte pas! Il a fallu aller pister la chose, un peu comme l'on chasse la truffe, et c'est auprès d'un beau chêne d'une Parisienne en Helvétie que j'ai effectué ma cueillette, plutôt fructeuse. Rien de bien compliqué, il suffit de suivre d'un oeil tout de même un minimum éveillé, et cela même si vous avez drôlement envie de piquer un petit somme bien mérité dans cette jolie clairière, les explications claires comme de l'eau de roche puisée à la source. 

we want you -bruyère

Que dire de plus de cette Bruyère, à part que si c'était un animal, j'en ferai bien un petit troupeau que j'emmènerais faire brouter l'herbe verte des hauts alpages? Mais Winter is coming et la sagesse Stark, et GoT sait à quel point cela leur a réussi, vous commanderait de plutôt rester auprès du feu en attendant sagement que les tourments hivernaux passent pour laisser place à des jours meilleurs et chauds. 

Chemise Bruyère - Deer and Doe - fiche technique

 

14 juin 2015

[Avis] Magazine La Maison Victor

Le magazine

Des modèles issus du magazine Belge La Maison Victor, vous avez dû en voir déjà passer pas mal depuis la toute première édition de ce magazine, il y a maintenant un peu plus d'un an de cela. A sa sortie, je n'avais pas du tout été convaincue par les modèles proposés que je trouvais un peu trop simples. L'engouement pour son achat avait été terrible sur Instagram, les premiers retours que j'avais entendu un peu moins, et cela m'avait conforté dans mon choix. pour autant, j'ai suivi son évolution, ai acheté quelques numéros lors de mon retour en France et d'autres m'ont été apportés par ma super copine en visite ici.

20150614_174832

J'aime : son design et son aspect général qui en fait un magazine très agréable à feuilleter, la variété de ses modèles couture + tricot, vêtements + accessoires, ainsi que de son public : enfants + femme + homme. Les explications des modèles sont détaillées et les planches à patrons sont lisibles.

J'aime moins : Les modèles manquent parfois d'une petite touche de folie originale. En même temps, ils sont assez basiques tout en suivany l'air du temps, ce qui permet de se les appropier avec facilité mais peut être que les coutures plus expérimentées ne seront pas intéressées, ou celles qui ont une collection d&jà bien complète de Burda.

PS : si vous avez loupé la sortie de ce magazine, vous pouvez commander les éditions précédentes (dans la limite des stocks disponibles) ici

[Veste Mona] et sa doublure imparfaite

Détail étiquette - veste Mona

Coudre une veste toute droite cela paraît simple. Coudre une jolie veste avec des finitions parfaites, semblables à celles que l'on peut trouver dans le grand commerce est tout de suite un peu plus compliqué... Et je me rends compte avec désarroi qu'après 3 ans de couture intensive, je ne sais toujours pas coudre une doublure digne de ce nom. Ô rage, ô désespoir! Je tiens tout de même à partager l'écrasante culpabilité de mon ignorance incapable avec les designers de patrons, qui eux-mêmes, dans leur étonnante majorité, semblent ne pas trouver nécessaire l'inclusion d'une doublure dans leur modèle de veste. Je cite donc au passage : la veste Pavot de Deer and Doe, la veste Victoria street de C'est Dimanche, la Veste D du Dressing Chic (réalisée mais non montrée pour cause d'échec cuisant), et donc dernièrement la veste Mona de La Maison Victor de l'édition janv-fév 2015.

LMV - Veste Mona

C'est pourtant sur cette dernière que j'avais jeté mon dévolu et qui constituerait également mon premier test de couture d'un modèle de ce magazine. Allant souvent un peu vite en besogne, je ne survole que d'un oeil pas très attentif les explications pour déceler les éventuelles difficultés avant de commencer, et n'en ayant pas noté de substantielles, je suis directement passée à l'étape du décalcage. Et là j'ai été un peu décontenancée par les pièces qui parfois notaient des marges de couture incluses et parfois non, même à des endroit ou en toute logique, il aurait dû en avoir. Je suis donc revenue à ces fameuses explications pour me rendre compte que ce modèle proposait en fait de laisser tous les bords à cru... Ahem, oui peut être mais très peu pour moi. Je me suis donc empressée de rajouter les marges de couture manquantes (1 cm en général et 3 cm pour l'ourlet du bas et des manches). 

Veste Mona - LMV    Détail dos - Veste Mona LMV

Je ne me suis penchée sur cette histoire de doublure qu'après avoir déjà découpé toutes mes pièces et il ne me restait plus assez de tissu pour rajouter des enformes comme l'on pourrait voir sur le pas-à-pas de la veste Michelle de RDC. Qu'à cela ne tienne, une rapide vérification sur les vestes de mon armoire m'a permis de confirmer que elles, elle n'en avaient pas d'enformes dans leurs finitions parfaites, il devait donc exister un autre moyen! Je suis alors tombée sur le tuto de ByCoconuts qui a l'avantage de détailler :

- la présence du pli d'aisance (pour éviter que votre doublure ne craque dans le dos)

- la finition des bas et des manches sans enforme 

Veste Mona et mannequin déjantée

Pas de réelles difficultés pour réaliser cette veste ; à  la différence de son homologue allemand Burda, chaque étape est bien expliquée, le tout agrémenté de nombreux schémas. Pour résorber l'embu des manches, je suis tombée sur ce chouette article qui me permet d'éviter la technique des fronces qui ne laisse pas un résultat parfait. Bon je ne la maîtrise pas encore bien car il reste quelques plis, mais j'espère m'améliorer rapidement! Autant la couture de la veste a été hyper rapide, autant celle de la doublure m'a donnée quelques sueurs froides notamment sur les coins inférieurs en jonction avec la parmenture...

Autre style - toujours veste Mona    Veste Mona LMV - Lucie RDC

Petite mise en garde quand même : leurs tailles sont plutôt grandes, donc vérifiez bien la votre dans le tableau des mesures. Les miennes correspondaient par exemple à un 34 alirs que d'habitude je fais plus un 36 dans les autres marques de patrons. Pour autant, je trouve la veste taille "petite" (mais c'est peut être également dû au patronnage) car cela tire un peu au niveau des épaules... 

Veste Mona LMV et robe Burda

Je suis relativement assez satisfaite de cette veste même si je ne pense pas réaliser une deuxième fois ce même modèle : j'ai dans ma liste de patrons en attente la veste Coco de Schnittschen et Lourdes Cropped Jacket de Named à tester, et dans un style plus loose, j'espère recevoir enfin (commandée le 25 avril et toujours en attente de réception) mon patron de la veste Michelle pour vraiment comprendre cette technique de doublure!

Mona est assez bien entourée et est tantôt accompagnée de la robe Burda, tantôt du top Lucie

[La jupe Sydney] L'indispensable

LMV - Jupe Sydney

Je fais partie de celles qui pensent indispensable le fait d'avoir une jupe crayon dans son armoire. Bon cela m'en fait déjà 3 si je compte les deux jupes Brume cousues précédemment, mais Sydney n'est pas en jersey. Ce qui ne la rend pas moins confortable pour autant, car je que j'aime chez Sydney, c'est sa taille raisonablement haute, ao contrario de la plupart des modèles existants sur le même registre. Elle est facilement décinable et se prête au jeu du mix de matières du fait de ces nombreuses découpes, même si pour ma part, j'ai préféré la laisser en uni.

Jupe Sydney - LMV   Détail dos - jupe Sydney

Dans sa construction, j'ai apprécié l'existence d'une fente, ce qui lui rajoute pas mal de confort de mouvement dans son port au quotidien. J'ai rajouté une petite abeille pour solidifier la chose, car on peut croire innocemment à son inutilité et sa facultativité mais je vous assure que non (et il y a du vécu qui parle).

Fente jupe Sydney - abeille

J'ai zappé l'étape des poches milieu, le modèle initial ne nécessitant selon moi pas de fioritures supplémentaires et cela aurait plutôt rajouter le danger de création de plis disgracieux intempestifs. Sydney n'est pas doublée, ce qui peut paraître totalement suicidaire du point de vue de ma dignité, mais il semblerait que mon tissu jacquard, même s'il est blanc, n'en est pas pour autant transparent. Sa réalisation a été assez rapide si on met de côté le fait qu'elle a dû attendre un bon mois sur ma table à en-cours le bon vouloir de mon courage pour enfin m'attaquer aux finitions à la main de son ourlet...

Jupe crayon Sydney LMV

J'aime beaucoup cette jupe agréable à coudre et à porter et je pense que le patron est un bon basique à redécliner en d'autres versions (j'ai déjà l'idée pour une prochaine réalisation en wax!)

LMV - Veste Mona et Jupe Sydney

07 juin 2015

[Demain j'arrête] De coudre des trucs importables

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie?

Robe 5A Burda en action

S'il y en a qui coince leur main dans la boîte aux lettre du voisin pour y récupérer leur lampe torche tombée à l'intérieur par mégarde, ou qui se gratifient d'un bonnet péruvien sur la tête (alors que ça ne va à personne, mais ils ont été convaincus par leur chat) pour filer en douce (et surtout incognito) toujours ce même voisin*, ne rions pas trop vite ni trop fort des petites déconvenues des autres car soyons honnêtes, des choses idiotes, nous en avons tous faites! Par exemple :

- Se dire que notre maillot de bain, malgré son élastique tout lâche, nous durera bien encore une saison de folles baignades dans l'océan... Jusqu'au premier plongeon, du haut d'un rocher à 3 mètres de hauteur, pour lequel des pertes sont à déplorer...

- Arriver devant votre porte d'entrée et vous rendre compte que vos clés sont restées bien en évidence, là, à côté de votre clavier, pour ne surtout pas les oublier, au bureau.

- Confondre le lait pour le corps avec le shampoing et grommeler pendant 5 minutes parce que "ça ne mousse pas, bordel!" (l'inverse est aussi possible sauf que l'on grommelle 2 fois plus) 

- Fondre d'amour en découvrant la tarte aux fraises que votre homme a cachée dans le frigo pour vous faire une surprise pour votre fête... ou pas... "Chérie, c'est toi qui a mangé la moitié du gâteau pour l'anniversaire de Bruno?"

- Coudre la robe fourreau 5A du dernier hors-série Burda couture facile n°55 (printemps-été 2015)

Burda couture facile HS 55 - robe

 

Bon ce dernier point n'est à priori pas tout à fait idiot, du moins en apparence : le burda Couture Facile de cette saison printemps-été 2015 est plutôt bien fourni en jolis modèles (jetez un petit coup d'oeil au sommaire) et puis la robe est plutôt jolie, avec des découpes originales et un dos nu plutôt "miam". 

Ahem, oui, voilà justement... On ne pense jamais à l'étape "porter un dos nu avec grâce et diginité" à savoir qu'avec l'option 1, on choisit sans soutien-gorge, parce que c'est plus sexy un dos-nu vraiment nu, mais que cette option 1 met très clairement en danger l'option 2 pour laquelle le port du SG est clairement recommandé pour éviter tout soucis de pointage intempestif, voire plus grave, de bretelle tombante. Bref, le dilemne semble irrésolvable...

Dos nu option 2 - avec dignité sans grace   Robe 5A - Burda HS 55 PE 15

Cette petite robe a été cousue en 36/38/38 mais j'aurais pu aisément tout coudre en 36 car j'ai du reprendre 3cm de chaque côté à la taille jusqu'au début des hanches. Un truc pas bête du tout que propose Madame Bubu est de se servir d'un élastique comme d'un biais, ce qui a l'avantage de maintenir plaqué contre la peau le décolleté dos qui sinon pourrait facilement vivre sa propre vie. A noter tout de même : à l'étape 2 "Montage du ruban élastique sur les bords de l'échancrure", il est écrit d'"étirer le ruban légèremment". S'il y en a qui se demande quel est exactement le degré de légèreté préconisée, je précise que c'est une légèreté type imperceptible à appliquer, dans le cas contraire, votre échancrure va faire de sales plis aussi disgracieux que vous aurez étirer ce p***** d'élastique. Mollo donc sur l'étirement, il s'agit pas de faire du pilate.

Burda couture facile 5A

Sinon, aucune difficulté particulière pour la couture de cette robe, pratiquement entièrement assemblée à la surjeteuse, execptées ces fameuses échancrures. En revanche, je ne sais pas si je vous la conseillerai pour la porter dans un registre "Job & Co" comme semble vous enjoindre à le faire Madame Bubu... Sauf si effectivement, vous avez envie de faire loucher vos collègues sur vos "sobres compétences".

Robe 5A portée version hiver   Dos-nu double jackpot

Cette Superbe robe fourreau vous est donc présentée en mode Sportwear. Je la rêvais assemblée en duo avec des converses blanches montantes, mais dans un pays pourtant producteur, il est étrangement difficile de s'en procurer... Je tenterai la version job-pour-collègues-loucheurs dans un prochain article.

Et, peut être même que, dans un autre article un peu plus lointain, pour une fois, j'aurais trouver une solution pas si bête pour une robe pas tout à fait si idiote...

Burda - Robe 5A couture facile 2015

* Evidemment que ce n'est pas moi dans cette histoire-là (il faudrait vraiment être tarée), je balance pour vous prouver ma bonne foi : c'est Julie dans Demain j'arrête de Gilles Lejardinier

04 juin 2015

[Bonbon Réglisse] Sur la route des vacances

La réglisse, c'était le goût de ces petits bonbons bien à l'abri dans leur mini boîte en fer jaune, cachée dans la boîte à gants de la voiture de mon grand-père et qu'on avait le droit de manger si on était bien sage durant le trajet. Evidemment, avec une récompense comme celle-ci à la clé, même mes orteils restaient immobiles sans respirer. La Réglisse a donc aussi un goût de vacances, de soleil et de chemins de campagne.

Comme un goût de réglisse

 

Réglisse, c'est aussi le nom d'une robe d'été sortie chez la marque Deer and Doe l'été dernier. Comme ces petits bonbons noirs qui ne ressemblent au premier abord à rien de bien attirant, je n'avais pas du tout aimé ce modèle très marqué vintage avec son col à noeud (et pourtant, ce n'est pas comme si je détestais les noeuds!!). J'avais donc passé mon tour sur ce patron là mais j'avais suivi d'un oeil lointain le Sew-along et les différentes réalisations qui s'ensuivirent jusqu'à ce que la Babychoup m'offre le patron à Noël dernier. Le bonbon de réglisse a un goût aussi fort et puissant en bouche que la noiceur de sa couleur de départ et sur ce point là, la robe Réglisse ne m'a pas déçue : elle était riche en potentiel de modifications et d'ajustements! Le détail du SAL peut se retrouver sur le blog de Deer and Doe en suivant le lien suivant :

 

Deer and Doe- Robe Réglisse modifiée   Haut - Robe Réglisse

Deer and Doe - Robe réglisse

Les différentes modifications :

- suppression col noué et doublage du buste

- coupe du buste devant et dos en une seule partie et en suivant le droit-fil

- modification des pans de jupe pour avoir une jupe asymétrique : +10cm de côté et +20cm au dos

 Robe réglisse qui tooourne

- mini-ourlet

- ceinture en smocks

Robe Réglisse - détail jupe   Robe Réglisse - détail dos

Robe Réglisse - jupe asymétrique

Coupée en taille 36/38/38, elle est agréable et parfaite à porter! Pour une fois, je n'ai pas sentie la nécessité de réaliser un SBA (ajustement petites poitrines) mais vous me direz si j'ai eu tort ou pas! Dans tous les cas, j'ai fortement envie de réaliser une deuxième version de cette réglisse... Parce qu'une fois qu'on y a goûté, on a envie de replonger dans cette saveur qui rappelle délicieusement les jours heureux dans les souvenirs d'enfance... 

Deer and Doe - Robe Réglisse



28 mai 2015

[Ohé du bateau!] Moneta-matelot en terres lointaines

Si l'on doit faire un classement des modèles les plus cousus par ici, la robe Moneta de Colette Patterns fait partie du peloton de tête et on pourrait même lui donner le maillot jaune sans hésitation. C'est le n°6 de l'équipe que je vous présente aujourd'hui (la numéro 1 était sans manches, la 2 avec petites manches pour la Babychoup, la 3 a fini à la poubelle suite à une malheureuse poussée pillaire non souhaitée, la 4 en manches 3/4 a été offerte offerte à ma Maman et la 5 en mode cross-back selon ce tuto-ci était la tenue du Jour J pour une amie nouvellement pacsée). Je m'étonne encore qu'on puisse réaliser le même modèle et que pourtant il nous reste encore plein de choses à dire! Car oui, j'ai eu une petite surprise...

Colette - nouvelle Moneta

 

Moneta 6 - Colette   Monetain - entre moneta et plantain

A cause des versions du Fil à coudre d'Anna et de By Sandra's hand, je voulais une Moneta inspiration marine. Ou plutôt devrais-je dire une Monetain car le joli décolleté de l'encolure a été emprunté au tee-shirt Plaintain de Deer and Doe. Rien de plus simple comme modification : on superpose les deux devants, on trace, et hop, l'affaire est dans le sac! Sauf que... il n'y a pas de hasard si c'est souvent le modèle Nettie qui est utilisé plutôt que Plaintain... La Moneta possède un dos légèremment décolleté également et lorsqu'on creuse l'encolure devant, les épaules ont tendance à bouger et tomber (surtout si en plus elles sont naturellement tombantes comme les miennes) alors que sur la Nettie, l'encolure dos étant plus haute, elle permet de "tenir" le décolleté devant. Bref, pour plus de confort dans le cas de cette modification, je conseillerai également de remonter l'encolure du dos.

Robe Moneta - Colette

Je n'ai pas suivi le dessin de la jupe : étant arrondie à la taille et à son ourlet, elle "casse" le motif rayures. Comme la Moneta n°2, j'ai coupé deux rectangles (légèremment en trapèze) pour pallier au problème. J'ai enlevé 10 cm à la longueur d'origine car la jupe originale arrivant au niveau du genou, je la trouve un peu trop sage à mon goût.

Colette patterns - robe Moneta

Moneta modifiée   Moneta et encolure plantain

Grande surprise à l'essage finale : cette Moneta #6 baillait étrangement au niveau des emmanchures, montrant ainsi des plis disgracieux sous les dessous de bras... Mais aussi au niveau des bras et du buste! OK c'était la première fois que je réalisais pour moi cette version manches 3/4 mais comment est-il possible que les deux autres versions (sans manches et avec mini-manches) m'aillent parfaitement et pas celle-ci? Cela viendrait-il de mon tissu ou y a-t'il des spécificités niveau patronnage qu'il serait bon de connaître? (Par exemple dans le livre Grains de Couture d'Ivanne Soufflet, il y a des modifications aux emmanchures à effectuer lorsqu'on passe du modèle manches à sans manches...). Bref, si quelqu'un pourrait éclairer le chemin de mes interrogations turlupinantes, je lui en saurais éternellement gré. En attendant j'ai repris 3 cm du tour de manche jusqu'au tour de taille (de chaque côté à cette étape-ci, donc 6 cm au total) en passant par les emmanchures.

Choubidoumonetou

La cousine éloignée Numéro 6 n'a au final que peu d'attaches génétiques avec sa famille originelle mais elle tient à la reconnaissance de sa filiation et par conséquence de son appartenance au clan Monétien. Y aura-t'il d'autres petits nouveaux nés cachés? La suite nous le dira (mais pas tout de suite!)...  

Posté par Mia-Dorere à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 mai 2015

[Couture nippone] Quand Mister Jekyll prend les commandes

Que se passe-t-il lorsque ce que vous avez envie de coudre ne correspond pas du tout à ce que vous avez envie (ou besoin) de porter? Par exemple, avec cette première vague de froid (tout reste relatif, hein) qui a déferlé par chez moi, j'aimerais porter des tee-shirt à manches longues ou 3/4, des chemises Bruyère, plein de vestes, de gilets et de petits pulls chauds, bref, tout ce qui me permettrait de garder une température corporelle décente. Là c'est la fille raisonnée qui s'exprime de manière calme et réfléchie sur un sujet qu'elle maîtrise (elle sait même ce qu'elle gagne en qualité/coût à réaliser ses vêtements par elle-même plutôt que de les acheter à prix d'or dans des tissus synthétiques et des finitions bâclées). Et puis il y a votre deuxième moi, ce petit côté Jekyll qui sommeille en vous, la couturière hystérique et incontrôlable qui décide d'envoyer valser tous les patrons que vous avez patiemment et rageusement scotchés en rentrant du boulot fatiguée, ainsi que tous ces projets déjà découpés qui n'attendent que de passer à la machine... Elle envoie tout promener pour décréter qu'aujourd'hui, elle coudra une robe japonaise. En manches courtes en plus. Parce que c'est plus fun. Voilààààà!

_DSC8049

Entendons-nous bien, on la critique cette fille raisonnée et terriblement boring, mais elle nous est quand même totalement indispensable si on ne veut pas se retrouver à aller au bureau en robe d'inspiration victorienne tout ça parce que notre côté fofolle et artistique n'aura cousu pendant 5 mois que des robes de princesses inspirées de Game of Thrones parce qu'elle se rêvait en Sansa Stark. Et vu qu'elle est intelligente, et qu'elle sait qu'elle ne peut rien faire, cette contrôleuse maladive s'en va prendre quelques jours de vacances en laissant le champs libre à la déjantée créative. Parce que le secret d'une vie harmonieuse, c'est de savoir trouver l'équilibre.

_DSC8042   _DSC8047

Bref, la folle déjantée aux commandes a donc décidé de coudre une robe japonaise, même pas prévue dans la collection capsule de cet automne, parce que tant qu'à faire de transgresser les règles, autant y aller franchement. Pourquoi ce soudain attrait pour la couture nippone? Avant les créatrices indépendantes, avant même l'incontournable et respectable Madame Bubu, à l'origine de mon grand saut dans le monde de la couture amateurs, il y a eu les livres de couture japonaise. On peut dire ce qu'on voudra sur leurs patrons à l'ampleur questionnable (quoique ce n'est pas de nouveau tendance ces temps ci entre les Lucie et les Marthe à profusion?), à l'époque, quand google n'était pas encore mon meilleur ami parce qu'il n'en avait rien à battre de la couture, c'était les seuls qui avaient le soucis pédagogique de proposer des schémas hyper clairs pour l'assemblage de leurs patrons. J'ai donc un paquet de livres japonais en stock, qui ont été feuilletés de très nombreuses fois sans que je ne me décide pour autant à passer à l'étape suivante, celle de la réalisations de leurs modèles. Et puis il y a eu la finale de la dernière saison de Great British Sewing bee qui proposait la couture du tee-shirt 4 du livre Drape Drape 2.

_DSC8044

Ce souvenir bien ancré dans sa mémoire de moineau (qui ne retient donc que ce qu'elle veut), il n'en aura pas fallu moins à la couturière déjantée pour se jeter à nouveau sur son trésor japonais! Mais parce qu'elle est décidément imprévisible, elle se sera arrêtée au tome 1, sur la Robe 3 - Gather drape dress. Ca tombe bien, elle avait un beau jersey à pois blancs à tester.

_DSC8065   _DSC8064

_DSC8061

Mes mesures corporelles correspondant à une taille ML (voir L à partir de la taille), j'ai néanmoins coupé la robe dans une taille S. En effet, J'avais lu sur pas mal de blogs que la robe taillait grand, et lorsque j'ai mesuré la longueur de la taille directement sur le patron, le chemin à suivre était sans équivoque possible celui du S. Déjantée certes, mais pas inconséquente. La construction de cette robe est pour le moins originale car elle se coupe en une seule pièce (il en faut du machivélisme et du génie dans un cerveau pour arriver à ce résultat)!!

_DSC8043

J'ai apporté quelques modifications :

- Mes jambes de héron m'ont priée de rallonger la jupe de 3 cm afin de préserver leur décence et dignité

- N'ayant qu'une fermeture de 40cm sous la main (au lieu de celle de 60cm préconisée), j'ai eu la brillante idée de rattraper ces 20 cm manquants en rajoutant une grosse goutte surplombée d'une ouverture boutonnée. Ahem, sauf qu'il m'est impossible de fermer ces crétins de boutons de Grmbl@"&# toute seule. Un peu gênant cette histoire, parce que me tortiller tel l'asticot ridicule passe encore, mais si c'est pour qu'au bout de 20 minutes (limite de ma patience) ces crétins de boutons de Grmbl@"&# ne soient toujours pas attachés, ce n'est pas gérable. Bref, il faut donc que je les remplace par des boutons pressions.

- J'ai renforcé la jointure des manches avec le corps à l'aide d'élastique transparent, sinon le tissu se déchirait au fil de la journée, soumis à une pression trop importante.

Reposée, la couturière raisonnée reprend les rênes de son wearability project tandis que son double maléfique s'en retourne satisfaite à son bouillonement d'idées pour préparer sa prochaine apparition intempestive dans le quotidien tranquille de Josy la MAC, insensible devant ces changements de styles. Tant qu'elle continue à coudre...

Fiche technique - gather drape dress

Posté par Mia-Dorere à 18:05 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mai 2015

[La Brume de Darwin] et une Ondée d'évolution

Je retire absolument tout ce que j'ai pu dire sur la douceur de l'automne brésilien, TOUT! Depuis mon dernier article, un peu comme si les dieux de la météo avaient voulus se venger de mon effronterie publique concernant les saisons, le froid s'est abattu sauvagement sur ma contrée brésilienne. Pas sur le pays en entier, non, parce qu'il paraît que sur la côte carioca, à quelques kilomètres d'ici, le badigeonnement de crème solaire est encore de mise. Juste ici donc, dans l'état Paulista. J'ai vaincu mes réticences psychologiques à sortir mes bottes, mes collants et mon écharpe et je m'emitouffle dedans avec joie pour affronter le grand froid. 17°C Ouaip la vraie angoisse hivernale!

Sweat ondée - devant   Sweat Ondée - dos

Sweat ondée

Mes interlocuteurs brésiliens pur souche m'observent mi-inquiets, devant mes tremblement de feuille gelée, et mi-amusés, devant les 3/4 de mon visage engloutis par l'écharpe en laine : "c'est marrant, on se demande comment tu as fait pour survivre dans un pays aussi froid que le tien avant de venir ici". J'aurais bien répondu avec une ironie cinglante que dans mon pays à moi il n'y a pas de pingoins qui y vivent contrairement au pays ou je suis actuellement, preuve irréfutable du froid polaire ambiant (c'est totalement véridique mais par contre ils sont uniquement dans la pointe la plus au Sud du pays) si ce n'est qu'au Brésil tudo bem et puis que surtout, moi aussi je me pose la même question!!

Duo Deer and Doe   Jupe Brume - dos

Détail jupe brume devant

Serait-ce une manifestation de l'évolution de Darwin? Il paraîtrait que durant notre vie, on a au moins 5 pour cent de notre patrimoine génétique qui évolue et qui se retrouvent donc différent de celui qu'on avait à notre naissance... Mon gêne de chaleur centrale (comme les sièges auto dernier cri) aurait-il donc migré vers une version "refroidissement centralisé"? Ce phénomène de mutation génétique fulgurant et hyper flippant, à moins que ce ne soit le choc thermique extrême, explique peut être mon amnésie complète et fulgurante, elle-aussi, de mon aversion totale pour les tailles hautes. Cette hauteur de taille qui la comprime, la serre, l'étouffe, la boudine... La taille rôti ficelé quoi. Et bien cette taille rôti, les deux nouveaux patrons de la marque Deer and Doe, la jupe Brume et le sweat Ondée en étaient pourvus. Ce qui ne m'a pas empêchée, ni même un tant soit peu freinée, d'acheter immédiatement après leur arrivée en boutique ces deux petits nouveaux qui devaient venir rejoindre la grande famille bien droite et alignée en place d'honneur sur mon étagère à patrons. L'amnésie je vous dis! A moins que ce soit la cécité induite par mon aveuglement amoureux pour la marque...

Jupe Brume portée

Brume jupe taille haute   Jupe Brume dos

Deear and Doe - jupes brume

Parfois, l'évolution humaine, et Darwin en particulier, a du bon. Paraîtrait que c'est pour mieux s'adapter à notre environnement, lui aussi changeant (et comment!). Toujours est-il qu'à peine débarqués dans ma boîte aux lettres, les deux patrons ont été déballés, décalqués et découpés! En deux temps et trois mouvements, une Brume noire est arrivée, rejointe peu après d'une Ondée de fleurs jaunes. Si Brume n'a aucun mal à s'adapter aux changements de température, Ondée, lui, se fait un peu plus frileux. On pourrait pointer du doigts mon neuneurisme qui m'amène à coudre systématiquement des manches courtes en période de grand froid, si ce n'est que c'était la seule solution pour rentrer dans les chutes de mes coupons chéris et adorés. Le premier coupon a servi à coudre dans l'urgence une belle Moneta de pacs (modifiée d'après l'auto-hacking de Colette) pour une amie-collègue tandis que l'autre ne devait souffrir d'aucune perte, dû déjà au trop grand nombre de projets endeuillés qui ne pourraient pas être cousus dedans... Si les textes sacrés font parfois part de la multiplication des pains, les tissus paraissent avoir malheureusement et inexplicablement échappé à cette possibilité miraculeuse... Peut être que, l'évolution aidant, un nouveau gêne mutera et permettra de faire de ce rêve hypothétique une banale réalité... il reste bien au moins un petit pourcentage de gêne dans la file d'attente de la mutation non?

Duo Brume et ondée

Deer and Doe - ondée devant   Deer and Doe - ondée dos

 

Bon, sinon, en attendant, on se creuse donc la tête pour faire rentrer tout ce qu'on peut dans le peu de ce que l'on a. Et puis on se planquee dans une grotte de protection thermique, telle que la couette, en attendant que les grands froids passent et que l'évolution continue son oeuvre...

Deer and Doe - Brume et Ondée

04 mai 2015

[TWP] En automne, fait ce qu'il te plaît!

Bon, oui, okaaaaay, j'avoue, l'automne a déjà commencé depuis 1 mois 1/2 et j'ai un peu tourné le fameux dicton à ma sauce... Mais c'est que j'ai perdu tous mes repères, moi!! Parce que :

  1. Les feuilles ne tombent pas. D'ailleurs les arbres ne deviennent même pas un tout petit peu oranges, voire même pour certains, ils fleurissent encore!
  2. Il pleut... parfois... beaucoup moins que cet été en tout cas!
  3. En parlant d'été, la crème solaire et l'ensemble masque-tuba faisaient encore partis de l'indispensable de mon sac il y a encore 15 jours 
  4. Les nuits sont carrément fraîches (d'ailleurs, le soir, les doudounes et bonnets sont de sorties : 17°C, vous imaginez? On nage en plein Antartique!), mais sinon, la journée, on a juste envie d'être en tongs
  5. Les vitrines de magasins sont remplies de couleurs sombres et de bottes en fourure (rappelez-vous, 17°C la nuit!), mais à partir du moment ou j'ai besoin de mettre mes lunettes de soleil la journée pour contrer l'éblouissement, j'ai juste envie de continuer à porter du jaune, du rouge et du bleu. De la couleur quoi!!

Breeeeef, mon automne ressemble étrangement à un printemps européen! Je me sens donc, pour la première fois depuis mon expatriation, en totale harmonie et accord avec les réalisations printanières qui fleurissement joyeusement sur la blogosphère! 

Etant en décalage de 6 mois avec le reste de la planète (bon, ok juste l'hémisphère Nord, mais lorsqu'on habite dans le Sud, on a vraiment l'impression que c'est cette partie du monde qui régit tout le reste. Principalement sur les questions mode. En même temps, c'est vrai que chez nous, si on a juste le printemps et l'été comme saison, c'est so boring!) J'ai donc repris les couleurs Pantone de la saison Automne-Hiver :

Pantone - Fall 2015

 

Les couleurs mauve et violet ne me parlent pas du tout, en revanche, j'adore toujours autant les rouges-rosées, les nuances de bleu et toutes les couleurs basiques gris-noir-blanc. Dans le magazine Seamwork du mois de mai édité par Colette, il y a un article très intéressant sur les techniques pour créer notre palette de couleurs personnelles. J'en avais déjà parlé ici, en utilisant une analyse saisonnière de notre type, mais cette fois ci, il est question de rentrer dans la technique pour trouver nos couleurs RVB et de créer leurs nuances en 24 couleurs à l'aide d'outils. Il est donc fort possible que je revienne par ici avec un nouvel article sur le sujet. En attendant, voici les couleurs choisies pour la saison automnale à venir :

Palette couleurs été indien automne 15

 

Au programme couture de cette saison, il y aura du Deer and Doe! Cette marque est l'une de mes valeurs sûres et je n'ai encore jamais été déçue par l'un de ces patrons. Ce qui ne veut pas dire qu'ils tombent tous parfaitement sur moi, non, car j'ai presque systématiquement un SBA à faire + redescendre la taille de 2 cm, mais j'approuve le positionnement de la marque par rapport à une couture responsable, au respect qu'elle porte à ses clientes et tous les à-côtés qu'elle propose : sew-along, pas-à-pas, tutos, adaptations et transformations etc.

A15-planche2

 

Au programme il y aura donc une nouvelle version de la chemise liquette Bruyère, déjà réalisée ici. Cette fois, j'ai prévu un chambray "national" (=qui a donc été produit sur le sol national brésilien) bleu. J'en ai pris 3 mètres, alors j'espère qu'il m'en restera assez pour faire une jupe, idéalement une chardon. Je ne pouvais pas passer à côté de la sortie des deux nouveaux patrons : le sweet Ondée et la jupe Brume, tous les deux en jersey, ce qui tombe à pic car c'est ma matière préférée à porter et à travailler. Je vois déjà une adaptation du sweet Ondée en gilet... 

A15-planche3

 

Le patron de la robe Réglisse, sorti l'année dernière, m'a été offert par la Choupichoup' à noël dernier. Je n'aime pas du tout le petit col sur la version originale, il suffit de l'enlever et là, j'adore le modèle!! Si j'ai le temps, j'aimerais également en réaliser une seconde version dans une mousseline de soie vert émeraude que je doublerais en écru. Très clairement, ce modèle est totalement orienté été, donc mes envies couture dépendront aussi du temps et de la température qu'il fera!

A15-planche1

 

Ma copine A. qui est venue me rendre visite il y a quelques semaines, a ramené dans ses valises quelques cadeaux : en faisaient partis le dernier Burda Hors série n°55 Couture Facile P/E2015 ainsi que deux magazines La maison Victor. Que j'ai bien envie de tester!! A l'origine j'avais prévu de coudre une deuxième version de la V-neck dress de SALME (surnommée la robe Mouette) mais il se peut qu'elle se fasse griller la place par la Robe 5a du magazine, dans un jersey gris souris.

Mon premier test du magazine La Maison Victor s'effectuera avec la Veste Mona assortie à la Jupe Sydney (Numéro janv-fév 2015) dans un jacquard blanc. L'ensemble sera accompagné d'un tee-shirt esprit marin Lekala. A moins que ce soit un top Distinguée qui me permettra de tester la marque de patrons ODV-On dirait Des Vrais by La jolie Girafe. Ou les deux.

Et vous, qu'avez vous prévu de coudre pour la saison à venir?

PS1 : Vous pouvez également aller faire un tour dans les penderies programmées de : UneParisienneEn Hélvetie, LeHérissonCouturier, CloPiano  

PS2 : J'utilise encore les silhouettes proposées gratuitement au téléchargement par Ralp Pink ici et  

01 mai 2015

[Cactus couture] La robe aux multiples épingles

C'était mon gros coup de coeur, LA raison pour laquelle je voulais absolument ce livre... J'appelle l'heureuse élue pour la première place sur le podium de la robe de mes rêves : tadam [roulements de tambour - suspense à son comble - petits frissons d'excitation le long de l'échine dorsale] : Macha, la robe d'été du Livre de l'atelier de Blousette Rose.

Robe Macha - incognito

Bon ça, c'était la partie fantasmée et théorique, car dans mes pensées secrètes, la robe de mes rêves se cousaient terriblement plus facilement que ce que j'ai pu connaître dans mon  expérience un poil douloureuse. C'est que Macha mérite bien son surnom de la "robe cactus" et m'a fait amèrement regretter de ne pas m'être mise en quête d'un mannequin de couture plus tôt car c'est moi au final, qui ait servie de "buste de test" pour les ajustements nécessaires, et mon pauvre corps meurtri, porte encore les traces de morsures de toutes ces petites épingles...

Ahem, voilà, le ton est donné! Qui veut se lancer dans l'aventure???

Robe Macha - devant

Rassurez-vous, je vous donne tous les trucs pour que votre séance de couture ne se transforme pas, elle aussi, en séance de torture masochiste. Tudo bem, surtout si vous avez un mannequin à proximité. Si vous voulez vous lancer dans l'épinglage de petites poupées magiques pour lancer des sorts, c'est le moment de vous faire la main!

Réalisations des plis devant

C'est l'un des détails principaux qui donne tout le cachet à la robe. Mais j'ai eu un énorme doute à l'étape de leur montage (étape 1, ça commence bien!) : je laisse mes bords à cru (bon ok, jsuis pas neuneu, je peux surfiler même si c'est pas marqué noir sur blanc) retournés une seule fois sur l"intérieur avec la difficulté qu'ils pendouillent devant? Si je veux qu'ils tiennent, il faut bien que je fasse une autre couture, non? Qui croise celle de l'ourlet déjà fait? Parce que si je lis telles quelles les explications et si je les applique bêtement (ou en croyant bien faire) je ne vois pas comment avoir de belles finitions. Ou si elles ne sont pas belles, qu'au moins elles soient correctes!

Explications macha - fig 1 et 2

 

Ce que j'ai donc fait : j'ai laissé ma marge de couture (surfilée) en marge de la construction du pli et après l'étape 3 (montage des plis du centre) j'ai replié ma marge de couture sur l'intérieur, comme le haut des marges de couture des bretelles, et j'ai cousu les côtés.

Si certaines ont déjà réalisé ce modèle, comment vous y êtes-vous prises à cette étape? 

Détail - plis du buste devant   Détail - coutures intérieures

 

Les autres modifications :

Celles qui me suivent sur IG auront peut être été témoins de mon état semi-hystérique balançant entre le fou-rire-jaune-aux-larmes-de-désespoir. Parce qu'après mon premier essayage (qui ne peut avoir lieu qu'après l'étape 7, soit quand TOUT le buste est cousu), je me suis retrouvée avec un espace mammaire qui aurait pu accueillir un poitrail qui fasse 10 fois le mien. Heureusement qu'il me restait assez de tissu pour de nouveau couper les pièces pour coudre un deuxième buste, avec des ajustements nécessaires : 

Macha et son chapeau carioca

- construction du buste : il manque à mon avis d'un repère pour assembler le devant aux pièces du dos. Pour cela, on doit normalement faire correspondre les repères c en bas du buste, et le repère b du devant au côté dos. Mais ou exactement sur le côté dos?? Lorsqu'on observe le dessin cela semble évident, mais dans la réalité, on peut facilement (d'autant plus facilement qu'on aura choisi un tissu fluide, comme préconisé dans le livre) faire des décalages. Pour moi, avec mon petit bonnet A (il n'est donc pas exclu que j'ai réalisé toutes ces modifications en guise d'adaptation à mon petit tour de poitrine, si par exemple la robe est à la base patronnée pour un bonnet B), mon repère dos se situe à 23 cm (marge de couture comprise) de l'épaule. Le bas de mon buste n'est donc pas rectiligne comme dans le schéma 5, et je dois couper les pointes qui dépassent.

Explications macha - fig 5

- Bretelles : - 3,50cm afin de gommer le baillement de la poitrine et des bretelles dos. En même temps la longueur bretelle est indiquée comme une taille unique (ce qui est forcément étrange).

- Longueur jupe : A moins que l'on aime la longueur passée midi du mi-mollet mémérisant, j'ai raccourci la jupe de 15 cm pour qu'elle arrive sous le genou (et ceci malgré mon 1m73). Elle garde ainsi son esprit un peu vintage en étant un peu plus moderne (et en ayant une silhouette un peu plus équilibrée)

Robe Macha dos   Robe Macha - Blousette Rose

Avis

Je suis assez partagée : lorsque toutes les modifications sont effectuées, je trouve qu'elle est seyante, originale dans son esprit vintage mais tout de même moderne, avec plein de petits détails qui la rendent unique (cela change des coupes fit and flare qui vont parfaitement aux morphologies en 8 ou sablier mais qui ne sont pas des plus flatteuses pour moi... et qui deviennent un peu trop "déjà vues" à la longue) mais en même temps, il a quand même fallu TOUTES ces modifications pour arriver à ce résultat, ce qui est un peu agaçant!! J'aime la difficulté technique qui demande que l'on soit soignée et appliquée mais pas le challenge de compréhension linguistique : "alors ok, je vois très clairement ou il faut arriver, par contre comment y arriver, heeeeu..."

Blousette Rose - Robe Macha

J'ai donc boudé cette robe pendant 2 mois pendant lesquelles elle est restée roulée en boule, punie sur une chaise. Et puis, un beau jour ou j'étais enfin décidée à prendre en photo une partie de mes créations finies, je l'ai réessayée... et l'ai gardé toute la journée en me sentant bien et jolie. J'ai même eu droit à un compliment de l'HomChou pourtant pas très prolixe dans ce domaine comme quoi il me trouvait "belle". Donc rien que pour ça, Macha a bien mérité de monter quelques secondes faut pas s'emballer non plus sur le podium de la robe de mes rêves!

Fiche technique - MACHA - Blousette Rose