"Le bouton ne tient qu'à un fil" [Mia]

24 août 2015

[Mariage du Tiramisu] Une histoire d'incompatibilité

Et voici ma nouvelle cousette : une nappe!

Hum la jolie nappe

Oui, bon non en fait, c'est une robe. Mais on dirait qu'elle a une vague ressemblance avec la nappe de la voisine, nan? Une créature bizarre, un peu hybride à chemin entre le vêtement et l'utilitaire ménager, c'est malheureusement ce qui arrive lorsqu'on essaye de faire coincider un patron et un tissu qui n'ont rien à faire ensemble. C'est comme essayer de mélanger de l'eau avec de l'huile : vous aurez beau y mettre tout votre passion et votre ardeur à touiller avec persévérance, ce n'est pas possible! Il faut savoir reconnaître les cas d'incompatibilité lorsqu'ils se présentent à nous.

Nappe ou robe - telle est la question

La rencontre entre un patron et un tissu est un jeu qu'il faut manier avec subtilité. Il en va des alliances patroxtiles comme des mariages humains : chaque histoire est unique mais certaines ne sont pas faites pour durer, sachons voir la vérité en face. Analysons dons les raisons de ce cuisant échec amoureux.

1. Le patron

D'un abord plutôt alléchant puisque, rien que son nom, la Robe Tiramusu de la marque Cake Patterns, est rempli de douces promesses, pour autant et tout comme pour le pain surprise, il ne faut pas s'arrêter à son apparence. J'avais été séduite par son ensemble de combinaisons de taille et de profondeur de bonnet sensées s'adapter parfaitement aux particularités de votre morphologie. Par exemple, il y a systématiquement une proposition de bonnet A à D et la ceinture est à tracer en reliant des points en fonctions de vos mesures buste et taille. Plutôt intelligent comme sytème! Sauf que... si mes mesures correspondent à celles affichées dans le tableau récapitulatif des tailles proposées dans le patron, le patron en lui-même est... mille fois trop grand! En ayant coupé une taille 30 - bonnet A pour le haut et taille 25 pour la ceinture et la jupe, j'ai encore dû reprendre de plusieurs centimètres sur les côtés pour avoir un semblant de fit.

Cake Patterns - Robe Tiramisu

Bref, si les courbes généreuses sont merveilleusement mises en valeur dans cette robe, l'opposé ne suite pas les mêmes règles d'inversement symétriques.

Robe Tiramisu - détails décolleté cache coeur

2. Le tissu

Déjà, à la base, j'avais quand même un petit doute. J'avais totalement flashé sur sa couleur vert émeraude, qui est certainement ma couleur préférée, même si je la porte peu mais je n'étais pas très fan des gros motifs de fleurs marrons. Qu'importe, me suis-je dis remplie de naîveté féminine (vous savez, celle qui vous fait croire aveuglément que l'autre peut changer par amour), je n'utiliserai que ses bons côtés. A retenir donc, le tissu c'est comme un homme, ou on prend le package complet, ou il vaut mieux l'oublier, parce que le découper pour ne prendre que ce qui vous intéresse, ça ne marche pas (en plus d'être très très glauque). 

Robe Tiramisu - Cake Patterns

Il avait donc un aspect visuellement plutôt sympa et un toucher très agréable mais son côté obscur a laissé entrevoir des tendances pronfondément instables et fuyantes, même, voire surtout sous le pied de biche, en plus d'être inflexible avec une élasticité anonyme. Mandieu, Tiramisu allait être aux prises d'un psychopathe rigide repris de justice, qu'avais-je donc fait?

3. L'union Molotov

A la différence du cocktail, cette alliance patron-tissu est loin de faire des étincelles mais donne plutôt l'effet... on a dit quoi déjà? Ah oui, nappe. Détaillons-donc cet effet naperonesque :

Robe Tiramisu - détails dos

Hum oui.

La Pause naturelle - Robe Tiramisu

Voilà.

DSC08621

Bref.

Bonbonbon, on peut donc conclure sans avancer d'idées hasardeuses que l'alliance du tiramisu moelleux avec de l'élastique fuyant, et bien c'est pas ce qu'il y a de mieux. Même les coutures de la surjetteuse sont contaminées par cet effet flasque tout puissant et donnent l'impression de se détendre, limite de fondre. Un tissu avec moins de motifs tapisserie des années 70's et avec plus de tenue aurait déjà donné un résultat beaucoup plus positif (en même temps, difficile de faire pire).

Les coutures qui fondent

Comme le dirait ce cher Alfred, on ne badine pas avec l'amour, ni avec les patrons d'ailleurs. Je m'en vais donc retourner auprès de ma Moneta et lui jurer fidelité à tout jamais, en espérant qu'elle me pardonnera cette incartade malheureuse.

Cake patterns - robe qui sort du four

Et sinon, vous, c'est quoi votre secret pour éviter de vous retrouver avec une pile de nappes inmettables?

Fiche Technique - Robe Tiramisu - Cake Patterns

Posté par Mia-Dorere à 04:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 août 2015

[Gentille Amourette] Je te finirai un jour...

"Amourette, gentille Amourette, je te finirai un jour..." Finie!

Je prends quelques libertés avec le texte des comptines enfantines pour les besoins de mon billet de blog, et puis plumer mon amourette aurait été trop violent après de longs mois de tricotage intensif, et en vrai, Amourette n'a aucune ressemblance de près ou de loin avec une bébête à plume puisque c'est le nom d'un arbre originaire de Guyane : le Brosimum guianense ou Snakewood, le bois serpent (merci Wiki pour ces informations!). 

Détail encolure - Amourette

Mais dans cet article, Amourette c'est surtout le nom du premier modèle de la jeune marque de tricot responsable The Banyan Tree. Responsable parce que :

  1. elle prône une consommation réfléchie : elle ne participe donc pas à la course des collections et des sorties frénétiques de patrons. Ce patron-ci est sujet à différentes versions en terme de longueur et on peut choisir d'y intégrer ou non les hirondelles en jacquard.
  2. les explications sont réalisées pour consommer le moins d'encre et de papier lorsqu'elles sont imprimées (ce qui est mon cas)
  3. La laine conseillée est une "laine végétale" puisque Ostane de la marque Kaneh Bosem est composée à 55 de chanvre et 45 de coton bio/recyclé.

Gilet Amourette - the banyan tree   Détail dos - gilet Amourette

Mon avis sur la laine végétale Ostane de Kaneh Bosem :

Les +

  • Sa matière éco-responsable avec des caractéristiques intéressantes : thermorégulateur, antibactérien et antifongique, isolant thermique et phonique, filtre UV et antistatique, résistance exceptionnelle et grande capacité d’absorption. Tout ça pour une production qui demande moins d'eau comparée à la culture du coton par exemple.
  • Son prix : 8€ les 100g pour environ 190mètres (il vous faudra 5 écheveaux pour la taille 34)
  • Agréable au toucher et à tricoter, idéal pour les tricots par temps chaud!! 

 Gilet Amourette version cropped   Boutonnières

Les -

  • La laine n'est pas uniforme ; comme il y a 45 de coton recyclé, pour la teinte gris chiné, j'avais des fibres d'une couleur différentes que le gris ou le blanc, genre noire, bleue ou orange. Mais perso, ça ne me dérange pas et ça se voit à peine
  • La laine se dédouble par endroit mais surtout, il y a des petits noeuds dans un même écheveaux!  

Ma conclusion : pour le prix et la qualité du vêtement fini (et qui en plus respecte mes valeurs) je n'hésiterai pas à en racheter!

Amourette sans hirondelles

J'ai adoré tricoter ce gilet! Déjà parce que les explications sont claires et riches en schémas explicatifs. Il y a même des vidéos pour expliquer les rangs raccourcis et le jacquard. Cela m'a permis d'apprendre plein de nouvelles techniques: rangs raccourcis, relever les mailles, faire des boutonnières... le tout tricoté en aiguilles circulaires. J'ai un peu trouvé l'équivalent de Deer and Doe, ma marque chouchou en couture, mais en tricot!

Mon gilet a été tricoté en taille 34 alors que mon tour de poitrine (84cm) correspondrait normalement plus à un 36. Mais ce 34 taille assez grand je trouve (à moins que ce soit ma manière de tricoter?). Je trouve cette version "cropped" d'une longueur tout à fait convenable (en vrai à l'étape#5 javais déjà 28cm de longueur au lieu des 22,5cm préconisés...) et j'ai dû raccourcir les manches de 10 rangs pour éviter qu'elle ne m'arrive aux doigts!

Amourette - le Gilet   Ouvert ca marche aussi mais moins

Enorme difficulté à l'étape de la séparation du corps et des manches ou j'ai passé deux soirées à faire des calculs parce que je ne comprenais absolument pas du tout comment "ranger" les mailles. C'est sûr, une fois que l'on a compris, cela paraît d'une simplicité tout à fait déconcertante. Pour moi, il y a une petite erreur à l'étape#4 : si l'on tricote 2 rangs 12 fois de plus on arrive au rang 26, sinon pour arriver à 28 il faut les tricoter 13 fois de plus, non? Et enfin, moi qui n'avait jamais relever des mailles de ma vie, et vu que, quelque soit la formule magique employée, non, elles ne se relèvent pas toutes seules, cette vidéo et celle-là ont permi qu'Amourette ait des manches. Puis des boutonnières aussi. 

Détails gilet Amourette

Au final, je suis très contente et plutôt fière de ce nouveau gilet, qui m'a déjà accompagnée pour les soirées encore fraîches à la sortie du travail. Le travail astucieux des côtes permet d'avoir la taille joliment marquée, sans qu'elle soit comprimée, au contraire, Amourette est très agréable à porter tout en restant seyant! J'aime et j'attends avec impatience le prochain modèle de the Banyan Tree.

En attendant, j'aimerais bien refaire un gilet Amourette avec une petite hirondelle... dans le dos! Mais je n'ai aucune idée de comment fait mes calculs pour arriver à la placer après l'encolure, au milieu du dos... Ca promet des soirées absolument trépidantes à refaire la déco en remplissant les murs de mes savantes équations mathématiques (il faut au moins ça!!)

DSC08613

09 août 2015

[Elisalex dress] Théorie économique du consommateur

By Hand London - Elisalex de pied

Il paraîtrait, à la base des fondements de la théorie économique néoclassique (celle dominante aujourd'hui, et ce déjà depuis quelques décennies), que nous, consommateurs, dignes représentants de l'homo oeconomicus, seriont ultra rationnels. C'est à dire que nos décisions d'achat se baseraient uniquement que sur ce qui maximiseraient nos intérêt en prenant en compte le coût d'opportunité. Mais ça, c'était avant, parce que depuis, il y a eu l'avènement d'IG et des blogs coutures, et force est de constater que la consommateur est tout, sauf rationnel.

Source: Externe

"Je dois arrêter d'acheter des tissus... Oh regarde, de nouveaux tissus!"

J'aurais bien dédiée ma vie à la Recherche sur l'étude du Doris oeconomicus mais paraît-il que les Américains sont déjà à fond sur la BE, behavioral economics. Sauf que si ce nouveau courant concède que des biais cognitifs peuvent influencer nos décisions, ils restent intraitables sur le fait que les consommateurs sont terriblement prévisibles. La main invisible a donc encore de beaux jours devant elle.

Détail cou - Elisalex

De mon côté, si j'avais à tester le bien fondé de ma théorie, je prendrai un sujet cobaye au hasard, disons moi-même pour simplifier les choses (accès direct au cerveau, pas besoin de détecteur de mensonges pour avoir la véritable réponse à la question "Avez-vous acheter des tissus le mois dernier?" - Non, bon si okaaaay, ils sont cachés sous le lit (ne caftez pas, hein?)") et je prendrais un cas concret : la robe Elisalex de By Hand London.

En robe Elisalex et vernis assorti

l'Elisalex dress est l'un des premiers patrons de la marque avec la jupe Charlotte, sortis tout deux il y a quelques années déjà. Je rêvais de cette robe tulipe mais je me refusais à l'acheter pour deux raisons : le prix en £ qui revenait assez élevé lorsqu'on faisait la conversion en €, et le fait que les patrons n'existaient qu'en format papier (= frais de port + stockage + décalcage) bref, le calcul était fait, l'affaire ne valait pas l'investissement (notez ici l'incroyable pouvoir de la rationnalité sur l'option désir qui lui assène un NON sans retour ni équivoque). Bref, les années ont passées et je continuais à chercher la robe tulipe de mes rêves. Et puis un beau jour du mois de mars de cette année, BHL a fait des soldes très intéressantes sur tous leurs patrons et, coincidence bienheureuse, ma meilleur copine arrivait peu de temps après au Brésil, et était d'accord pour jouer le rôle de factrice. Hop, ni une, ni deux mais moins d'une nano-seconde plus tard, Elisalex était commandée (notez à présent l'écrasante défaite de Miss Rationnelle qui a vu toutes ces années d'efforts en éducation au raisonable, balayée par la force de la spontanéïté inconséquente de Mlle Désir irresponsable).

Détail dos - Elisalex dress   Elisalex dress - BHL

J'avais un peu regretté mon achat car juste après, l'entreprise expliquait de manière transparente ses difficultés économiques et annonçaient que, même s'il y avait eu déjà un rétropédalage-arrière-demi-tour l'été d'avant, tous leurs patrons seraient vendus dorénavant uniquement en PDF (gaaah, le sort s'acharne t-il contre moi?). Bref, comme quoi, l'investissement sur le papier ne vaut pas le coup (et voilààààà, kesceke je disais, hein?! Pique de Miss Pro-Rationnalité), bon sauf peut être pour Deer and Doe (parce que là, y'a vraiment pas le choix) et peut être d'autres exceptions (jamais bien loin la Mamzelle Désir absolu).

BHL - Elisalex dress

A l'époque, sa réalisation avait inondée la blogosphère, et les louages pleuvaient à coups de grands sceaux d'eau. Maismaismais le temps qui décante les choses permet de voir apparaître quelques critiques constructives. Genre, la jupe. J'avoue, j'avais bien lu que, si l'on ne voulait pas gâcher inutilement du tissu, on pouvait déjà raccourcir la jupe de 20 à 30 centimètres. Mais bon, je me suis dit que j'étais grande et que ça serait quand même bizarre que le dessin technique soit faux, non? (et là, qui parle? la partie rationnelle, désir ou la troisième roue du carrosse complètement butée?). Donc je confirme : raccourcissez la jupe!! (22 centimètres pour moi).

By Hand London - vue de dos

Sinon, pour le reste, pas de difficultés particulières : j'ai coupé un 6/8 - 8/10 - 8/10. Au final j'aurais même pu recouper encore une taille en-dessous pour le buste car j'ai dû rogner sur le tissu au moment de coudre la fermeture éclair à l'arrière afin que le dos ne baille pas trop. J'ai été quelque peu interloquée devant l'aisance de poitrine laissée au niveau des découpes princesses... A quoi ça peut bien servir, hein?

Elisalex - By Hand London - de cote   Détail décolleté - Elisalex

Pour conlure sur ma théorie du Doris Oeconomicus, je synthétise en disant que la Force rationnelle guide de manière éclairée nos choix d'actions (et d'achats) mais qu'inexplicablement et de manière plus ou moins fréquente, il y a un court-circuitage de mémoire qui induit une brève amnésie sur le choix préalablement décidé et suivi durant x temps, et que la nouvelle décision prise est absolument contraire à notre maximisation de notre coût d'opportunité. Bref, on est assez intelligents pour décider des choses intelligentes, sauf qu'on fait n'importe quoi.

Veste et robe Elisalex

Ca ne m'empêche pas d'être persévérante dans mon arrêt total ma réduction de consommation de tissus et patrons (soyons honnête, j'en ai déjà bien trop!). Au fait, z'avez vu la super offre à ne pas rater du Bundle #1 pour la relance du Sew Indie Month jusqu'au 12/08? Bon là, c'est pas pareil, vous n'achetez pas que des patrons, vous faites une bonne action car 20 des ventes sont reversées à un organisme (et l'altruisme fait parti du BE, jsuis d'accord pour suivre les nouvelles théories économiques).

Source: Externe

*********

Fiche Technique

Fiche Technique - Robe Elisalex - BHL

25 juillet 2015

[Pachira] Tressage en bambou et gestion de Murphy

Coeur perdu

Lors de sa sortie, elle m'avait terriblement intriguée. Surtout ses manches. Tressées. Pas patchworkées, ni matelassées, non, tressées! Whahouh, je m'imaginais déjà en sculteuse de manches!

Pachira - détail manche tressée

Au début, je me suis dit que j'allais juste reprendre l'idée pour l'adapter sur d'autres manches. Je me souvenais avoir vu une construction un peu similaire "la pousse de bambou (takenoko)" dans le premier livre de la série Magic Patterns (que je n'ai pas en ma possession mais qui est disponible dans les inombrables librairies japonaises du quartier japonais Liberdade que j'ai récemment découvert) ce qui me permettrait d'économiser sur le prix d'un patron papier qui mettrait en plus énormément de temps à arriver (à croire que tous mes courriers provenant d'Europe font une petite pause tourisme & plage avant de se décider à arriver jusqu'à chez moi) sans compter les frais de port exorbitants. Bref, je comptais être raisonable sur ce coup là.



     

Mais bon, c'était sans compter le fait que, tresser des manches est au final un poil plus compliqué que tresser la matière capillaire et que bon, en plus, on arrivait au mois de mon anniversaire et rien que ça, cela valait bien un petit auto-cadeau. Donc après de longs mois de patience et de résistance passive, j'ai été faible et j'ai cliqué sur "valider mon panier", tout ça pour que, quelques jours plus tard, ce fameux patron sorte en PDF... A croire que l'univers de la couture n'est pas exempt des ravages de la Loi de Murphy. Mais siiiiii vous connaissez bien cette loi, c'est elle qui régit tous les petits tracas de votre vie de couturière (entre autres) :

quelqu-un t-observe

  • quand il vous manque juste 5 petits cm riquiquis de tissu pour y faire rentrer touts les pièces de votre patron
  • que votre aiguille double casse alors qu'il ne vous reste qu'un ourlet de manche à finir
  • que votre bobine de fil se termine alors qu'il ne vous reste qu'une petite couture de 10cm à faire
  • qu'il vous manque un bouton sur les 10 magnifiques que vous gardiez précieusement pour ce projet délicat. Vous le retrouvez finalement après avoir retourné toute la maison en gromelant pendant 2 heures dans la boîte à bobines "parce qu'il ne fallait pas le perdre"
  • que ce n'est qu'au moment, après une dure semaine de travail intensive, vous pouvez enfin vous asseoir devant votre MAC que l'électricité saute (bon, ça, je crois que ça n'arrive que dans mon pays)
  • qu'il n'y a que quand vous marchez pieds nus sur le sol que toutes les épingles que vous avez desespéremment cherchées après les avoir laissées tomber par terre, sortent soudainement de leur cachette pour vous sauter dessus.

Pachira au parc ibirapuera

Donc, tout ça pour dire qu'une fois en main, j'étais bien décidée à coudre ce nouveau patron! Il s'agit de la robe Pachira de Blousette Rose. De cette marque, j'avais déjà l'un de ces premiers patrons, la veste Browie, pas encore réalisée à ce jour (que celle qui n'a en sa possession que des patrons déjà exécutés, me jette la première pierre), et j'ai été agréablement surprise par l'évolution du packaging : on a un beau produit entre les mains (ce qui ne m'empêchera pas de n'acheter que des PDF à l'avenir!). J'ai vraiment (re)découvert cette créatrice grâce à son livre, et même si j'avais été assez critique à l'égard de la robe Macha, je trouve que son travail porte bien sa marque de fabrique et sort des basiques et des classiques que l'on peut trouver habituellement. En résumé, j'aime!

Blousette Rose - Top Pachira

Je savais déjà que je ne ferai pas une robe, mais un top : pour la simple et bonne raison que je n'avais pas assez de tissu. C'est un jersey non extensible (porte-il vraiment le nom de jersey dans ce cas là? hum... En tout cas si vous vous interrogez sur l'origine de son nom, allez lire ce petit article sur T&N).

Top Pachira de Blousette Robe

Pachira n'est pas un modèle compliqué à réaliser mais il demande de la minutie et de la patience, surtout pour le travail des manches. Il faut bien prendre le temps de tracer les différentes lignes des pinces sur la manches pour avoir un beau travail final. Le montage de la manche fait ensuite l'objet d'un pas à pas clair et pratique. Pour le reste, pas de difficultés particulières : je suis même très fière de la pointe de mon encolure en V que je juge impartialement très réussie, mais le mérite en revient aux explications très détaillées.

DSC08472   Robe Pachira transformée en top

Attention aux mesures : je rentre à l'aise dans le petit 34 alors que normalement mes mensuration correspondent plutôt à un 36-38 (84/68/92). Le modèle est présenté comme une taille basse, alors oui effectivement plus basse que la taille naturelle (qui arrive au-dessus du nombril pour rappel) mais pas aussi basse que présentée sur le mannequin. Je trouve donc mon top un peu court et je l'aurais bien rallongé de 3-4 cm.

Top Pachira - détail dos

Que Murphy m'embête ou pas, la prochaine Pachira sera une robe! 

Fiche technique - Top Pachira - Blousette Rose

06 juillet 2015

[Collection TWP] Temps Glaciaires à Winterfell

Source: Externe

J'avais prévenu dans mon dernier article! Et bien voilà, ça y est, il est bien là, les frissons, les orteils gelés et le nez coulant avec lui : l'HIVER! Autant vous dire que ça ne va pas rigoler par ici et il est plus que grand temps de mettre en place un plan d'actions adaptées de survie : une nouvelle garde-robe spéciale grand froid!!

Hiv15 - Temps Glaciaires à Winterfell

Maintenant que la couleur est annoncée (et oui je vous l'avait, on allait pas se rouler de rire dans les tapis, déjà parce que la famille Stark est plutôt morte que vivante dans son ensemble et les survivants sont en assez mauvaise posture... Bref, l'heure n'est pas à la rigolade!), passons aux choses sérieuses : les mesures concrètes pour lutter contre le froid!

Planche1 - Les Pantalons de chevaliers

 Grande première par ici et donc grand défi de réalisation technique : les pantalons! Ce ne sera pas la première fois que le réaliserai des braguettes, mais pour autant, ce n'est pas l'exercice avec lequel je suis le plus à l'aise et puis surtout, je compte travailler sur l'ajustement de ces pantalons. Jacques sera donc de la partie avec le Ginger Jeans. S'ils sont réussis, il se peut qu'ils fassent un coming back pour la saison prochaine, car on ne change pas une équipe de preux chevaliers gagnants! Ces messieurs sont galamment accompagnés par de gentes demoiselles en pâmoison à savoir : Agnès et Jasmin pour les tops et Lourdes en petite veste. Une gente dame est toujours chaperonnée par sa cours et ses suivantes, on ne les voit pas mais on les nommera quand même : Lekala Tee, Pachira et Coquelicot pourraient bien apparaître dans les prochains épisodes.

Planche2 - Les Robes de princesses

Une princesse ne le serait qu'à moitié sans ses robes (et ce n'est pas Cersei qui démentirait) et voici donc les pièces maîtresses de cette collection hivernale : les robes Eliana et Elisalex avec un petit Tiramisu pour le goûter. Et parce qu'elles sont coupées depuis longtemps et qu'il faut bien qu'un jour je me décide à les coudre, la blouse Airelle et la jupe Chardon aideront en cuisine pour accueillir tout ce beau monde pour le souper.

Planche3 - Les soeurs Stark -

Je vois bien votre regard sceptique surplombé de vos sourcils froncés, et vous avez raison, il manque bien quelques choses pour éviter aux gorges de ces demoiselles de prendre froid dans cette immense château : un chaud manteau à défaud d'une cheminée au feu crépitant!

Hiv15 -Les Manteaux

  Je les aurais bien cousu tous les cinq, mais me il faut également être réaliste : l'hiver vient mais ne reste pas. En tout cas, pas assez longtemps pour coudre 5 manteaux et avoir le temps de les porter... Et puis si les températures sont humides et froides, elles ne descendent que rarement en dessous des 8°C, il ne s'agit pas non plus d'en arriver à l'extrême et de me transformer en sauna portatif. Donc mon choix s'est arrêté sur le Quart Coat qui sera transformé en perfecto, qui sera plus facilement portable pour les petites soirées fraîches printanières.

Et pour l'intérieur, des petites laines réchauffantes sont prévues comme les gilets Amourette, Courcelles, Ondée et si mes aiguilles tricotent assez vite, même Joseph!

Bon, j'espère ne pas avoir perdu la totalité de mon lectorat en parlant manteaux et laine (c'est pour ça que j'ai laissé ça pour la fin) car je sais bien que survivre à une canicule n'est également pas très marrant, mais chacun ses problèmes dans son hémisphère, hein, vous verrez bien dans 6 mois quand winter will coming!

* Les silhouettes utilisées viennent des modèles de Ralph Pink Patterns et sont téléchargeables directement ici

** Il n'y a pas que GoT dans la vie, il y a aussi le dernier de Fred Vargas : Temps glaciaires



22 juin 2015

[Bruyère d'automne] Winter is coming...

Si le message de cette collection capsule d'automne "Fais ce qu'il te plaît" restait plein d'espoir, notamment sur l'été et son doux soleil qui semblait s'installer durablement, la chemise Bruyère de Deer and Doe vient clore ce chapitre chaud et ensoleillé et annoncer une ère de températures un peu plus austères... Car oui, on ne peut s'y tromper : "Winter is coming"... 

Chemise Bruyère - Derr and Doe

En réalité, il est même déjà là. Depuis hier très exactement. Alors que dans d'autres contrées plus nordiques on fêtait la musique, les Papas et même l'été, au Sud on ne fêtait rien, pas même l'Hiver, et surtout pas lui. Parce que déjà il faut se reposer après Antonio pour se préparer à João et à Pedro qui arrivent. Ouhlà, ne me prêtez pas d'actions délurées, je parle pieusement de ces messieurs les Saints : les festas Juninas battent leur plein et ne laissent que peu de sommeil - et de silence - de répit. Et alors que nombre de Brésiliens soupirent d'aise à l'arrivée de ce friozinho gostoso (ce petit froid appréciable) et déclarent à qui mieux mieux "adorer le froid" sans avoir aucune idée de ce que c'est de ressentir sa morsure piquante qui précède sa torpeur cotonneuse, lui de son côté, il s'installe doucement mais fermement sans faire de bruit. Vous le sentez caché sournoisement sous le lit, prêt à attaquer votre petit pied tout chaud qui ose s'aventurer innocemment et encore tout ensommeillé, hors de la couette au petit matin. Le froid n'a pas de pitié et Winter is coming...

deer and doe - bruyère dautomne   Chemise Bruyère - détail dos

En attendant, si la réalisation de ma première Bruyère s'était apparenté à une sortie d'alpinisme de haute montagne, cette deuxième couture empruntait les sentiers battus et humides d'une promenade en forêt lors d'une belle après-midi d'automne. Le chemin était déjà tout tracé, il ne restait qu'à le suivre, les yeux fermés même si l'on voulait! (Mais à vos risques et périls hein! Ne venez pas vous plaindre si un tronc d'arbre vous a sauvagement sauté dessus et que vous n'avez pas eu le réflexe de l'éviter! Chaque saison a son lot de danger propre à elle). Toutes les modifications nécessaires type SBA (-1cm), rallongement de la taille (+2cm) et des manches (+3cm), étaient déjà effectuées, c'était donc une petite couture le long d'un petit ruisseau tranquille.

Bruyère - des poches en plus

Détail poche - chemise bruyère   Chemise bruyère dans son ensemble

En attendant l'hiver, il me fallait tout de même une petite distraction et j'ai donc rajouté des poches. L'aventure du siècle, je ne vous raconte pas! Il a fallu aller pister la chose, un peu comme l'on chasse la truffe, et c'est auprès d'un beau chêne d'une Parisienne en Helvétie que j'ai effectué ma cueillette, plutôt fructeuse. Rien de bien compliqué, il suffit de suivre d'un oeil tout de même un minimum éveillé, et cela même si vous avez drôlement envie de piquer un petit somme bien mérité dans cette jolie clairière, les explications claires comme de l'eau de roche puisée à la source. 

we want you -bruyère

Que dire de plus de cette Bruyère, à part que si c'était un animal, j'en ferai bien un petit troupeau que j'emmènerais faire brouter l'herbe verte des hauts alpages? Mais Winter is coming et la sagesse Stark, et GoT sait à quel point cela leur a réussi, vous commanderait de plutôt rester auprès du feu en attendant sagement que les tourments hivernaux passent pour laisser place à des jours meilleurs et chauds. 

Chemise Bruyère - Deer and Doe - fiche technique

 

14 juin 2015

[Avis] Magazine La Maison Victor

Le magazine

Des modèles issus du magazine Belge La Maison Victor, vous avez dû en voir déjà passer pas mal depuis la toute première édition de ce magazine, il y a maintenant un peu plus d'un an de cela. A sa sortie, je n'avais pas du tout été convaincue par les modèles proposés que je trouvais un peu trop simples. L'engouement pour son achat avait été terrible sur Instagram, les premiers retours que j'avais entendu un peu moins, et cela m'avait conforté dans mon choix. pour autant, j'ai suivi son évolution, ai acheté quelques numéros lors de mon retour en France et d'autres m'ont été apportés par ma super copine en visite ici.

20150614_174832

J'aime : son design et son aspect général qui en fait un magazine très agréable à feuilleter, la variété de ses modèles couture + tricot, vêtements + accessoires, ainsi que de son public : enfants + femme + homme. Les explications des modèles sont détaillées et les planches à patrons sont lisibles.

J'aime moins : Les modèles manquent parfois d'une petite touche de folie originale. En même temps, ils sont assez basiques tout en suivany l'air du temps, ce qui permet de se les appropier avec facilité mais peut être que les coutures plus expérimentées ne seront pas intéressées, ou celles qui ont une collection d&jà bien complète de Burda.

PS : si vous avez loupé la sortie de ce magazine, vous pouvez commander les éditions précédentes (dans la limite des stocks disponibles) ici

[Veste Mona] et sa doublure imparfaite

Détail étiquette - veste Mona

Coudre une veste toute droite cela paraît simple. Coudre une jolie veste avec des finitions parfaites, semblables à celles que l'on peut trouver dans le grand commerce est tout de suite un peu plus compliqué... Et je me rends compte avec désarroi qu'après 3 ans de couture intensive, je ne sais toujours pas coudre une doublure digne de ce nom. Ô rage, ô désespoir! Je tiens tout de même à partager l'écrasante culpabilité de mon ignorance incapable avec les designers de patrons, qui eux-mêmes, dans leur étonnante majorité, semblent ne pas trouver nécessaire l'inclusion d'une doublure dans leur modèle de veste. Je cite donc au passage : la veste Pavot de Deer and Doe, la veste Victoria street de C'est Dimanche, la Veste D du Dressing Chic (réalisée mais non montrée pour cause d'échec cuisant), et donc dernièrement la veste Mona de La Maison Victor de l'édition janv-fév 2015.

LMV - Veste Mona

C'est pourtant sur cette dernière que j'avais jeté mon dévolu et qui constituerait également mon premier test de couture d'un modèle de ce magazine. Allant souvent un peu vite en besogne, je ne survole que d'un oeil pas très attentif les explications pour déceler les éventuelles difficultés avant de commencer, et n'en ayant pas noté de substantielles, je suis directement passée à l'étape du décalcage. Et là j'ai été un peu décontenancée par les pièces qui parfois notaient des marges de couture incluses et parfois non, même à des endroit ou en toute logique, il aurait dû en avoir. Je suis donc revenue à ces fameuses explications pour me rendre compte que ce modèle proposait en fait de laisser tous les bords à cru... Ahem, oui peut être mais très peu pour moi. Je me suis donc empressée de rajouter les marges de couture manquantes (1 cm en général et 3 cm pour l'ourlet du bas et des manches). 

Veste Mona - LMV    Détail dos - Veste Mona LMV

Je ne me suis penchée sur cette histoire de doublure qu'après avoir déjà découpé toutes mes pièces et il ne me restait plus assez de tissu pour rajouter des enformes comme l'on pourrait voir sur le pas-à-pas de la veste Michelle de RDC. Qu'à cela ne tienne, une rapide vérification sur les vestes de mon armoire m'a permis de confirmer que elles, elle n'en avaient pas d'enformes dans leurs finitions parfaites, il devait donc exister un autre moyen! Je suis alors tombée sur le tuto de ByCoconuts qui a l'avantage de détailler :

- la présence du pli d'aisance (pour éviter que votre doublure ne craque dans le dos)

- la finition des bas et des manches sans enforme 

Veste Mona et mannequin déjantée

Pas de réelles difficultés pour réaliser cette veste ; à  la différence de son homologue allemand Burda, chaque étape est bien expliquée, le tout agrémenté de nombreux schémas. Pour résorber l'embu des manches, je suis tombée sur ce chouette article qui me permet d'éviter la technique des fronces qui ne laisse pas un résultat parfait. Bon je ne la maîtrise pas encore bien car il reste quelques plis, mais j'espère m'améliorer rapidement! Autant la couture de la veste a été hyper rapide, autant celle de la doublure m'a donnée quelques sueurs froides notamment sur les coins inférieurs en jonction avec la parmenture...

Autre style - toujours veste Mona    Veste Mona LMV - Lucie RDC

Petite mise en garde quand même : leurs tailles sont plutôt grandes, donc vérifiez bien la votre dans le tableau des mesures. Les miennes correspondaient par exemple à un 34 alirs que d'habitude je fais plus un 36 dans les autres marques de patrons. Pour autant, je trouve la veste taille "petite" (mais c'est peut être également dû au patronnage) car cela tire un peu au niveau des épaules... 

Veste Mona LMV et robe Burda

Je suis relativement assez satisfaite de cette veste même si je ne pense pas réaliser une deuxième fois ce même modèle : j'ai dans ma liste de patrons en attente la veste Coco de Schnittschen et Lourdes Cropped Jacket de Named à tester, et dans un style plus loose, j'espère recevoir enfin (commandée le 25 avril et toujours en attente de réception) mon patron de la veste Michelle pour vraiment comprendre cette technique de doublure!

Mona est assez bien entourée et est tantôt accompagnée de la robe Burda, tantôt du top Lucie

[La jupe Sydney] L'indispensable

LMV - Jupe Sydney

Je fais partie de celles qui pensent indispensable le fait d'avoir une jupe crayon dans son armoire. Bon cela m'en fait déjà 3 si je compte les deux jupes Brume cousues précédemment, mais Sydney n'est pas en jersey. Ce qui ne la rend pas moins confortable pour autant, car je que j'aime chez Sydney, c'est sa taille raisonablement haute, ao contrario de la plupart des modèles existants sur le même registre. Elle est facilement décinable et se prête au jeu du mix de matières du fait de ces nombreuses découpes, même si pour ma part, j'ai préféré la laisser en uni.

Jupe Sydney - LMV   Détail dos - jupe Sydney

Dans sa construction, j'ai apprécié l'existence d'une fente, ce qui lui rajoute pas mal de confort de mouvement dans son port au quotidien. J'ai rajouté une petite abeille pour solidifier la chose, car on peut croire innocemment à son inutilité et sa facultativité mais je vous assure que non (et il y a du vécu qui parle).

Fente jupe Sydney - abeille

J'ai zappé l'étape des poches milieu, le modèle initial ne nécessitant selon moi pas de fioritures supplémentaires et cela aurait plutôt rajouter le danger de création de plis disgracieux intempestifs. Sydney n'est pas doublée, ce qui peut paraître totalement suicidaire du point de vue de ma dignité, mais il semblerait que mon tissu jacquard, même s'il est blanc, n'en est pas pour autant transparent. Sa réalisation a été assez rapide si on met de côté le fait qu'elle a dû attendre un bon mois sur ma table à en-cours le bon vouloir de mon courage pour enfin m'attaquer aux finitions à la main de son ourlet...

Jupe crayon Sydney LMV

J'aime beaucoup cette jupe agréable à coudre et à porter et je pense que le patron est un bon basique à redécliner en d'autres versions (j'ai déjà l'idée pour une prochaine réalisation en wax!)

LMV - Veste Mona et Jupe Sydney

07 juin 2015

[Demain j'arrête] De coudre des trucs importables

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie?

Robe 5A Burda en action

S'il y en a qui coince leur main dans la boîte aux lettre du voisin pour y récupérer leur lampe torche tombée à l'intérieur par mégarde, ou qui se gratifient d'un bonnet péruvien sur la tête (alors que ça ne va à personne, mais ils ont été convaincus par leur chat) pour filer en douce (et surtout incognito) toujours ce même voisin*, ne rions pas trop vite ni trop fort des petites déconvenues des autres car soyons honnêtes, des choses idiotes, nous en avons tous faites! Par exemple :

- Se dire que notre maillot de bain, malgré son élastique tout lâche, nous durera bien encore une saison de folles baignades dans l'océan... Jusqu'au premier plongeon, du haut d'un rocher à 3 mètres de hauteur, pour lequel des pertes sont à déplorer...

- Arriver devant votre porte d'entrée et vous rendre compte que vos clés sont restées bien en évidence, là, à côté de votre clavier, pour ne surtout pas les oublier, au bureau.

- Confondre le lait pour le corps avec le shampoing et grommeler pendant 5 minutes parce que "ça ne mousse pas, bordel!" (l'inverse est aussi possible sauf que l'on grommelle 2 fois plus) 

- Fondre d'amour en découvrant la tarte aux fraises que votre homme a cachée dans le frigo pour vous faire une surprise pour votre fête... ou pas... "Chérie, c'est toi qui a mangé la moitié du gâteau pour l'anniversaire de Bruno?"

- Coudre la robe fourreau 5A du dernier hors-série Burda couture facile n°55 (printemps-été 2015)

Burda couture facile HS 55 - robe

 

Bon ce dernier point n'est à priori pas tout à fait idiot, du moins en apparence : le burda Couture Facile de cette saison printemps-été 2015 est plutôt bien fourni en jolis modèles (jetez un petit coup d'oeil au sommaire) et puis la robe est plutôt jolie, avec des découpes originales et un dos nu plutôt "miam". 

Ahem, oui, voilà justement... On ne pense jamais à l'étape "porter un dos nu avec grâce et diginité" à savoir qu'avec l'option 1, on choisit sans soutien-gorge, parce que c'est plus sexy un dos-nu vraiment nu, mais que cette option 1 met très clairement en danger l'option 2 pour laquelle le port du SG est clairement recommandé pour éviter tout soucis de pointage intempestif, voire plus grave, de bretelle tombante. Bref, le dilemne semble irrésolvable...

Dos nu option 2 - avec dignité sans grace   Robe 5A - Burda HS 55 PE 15

Cette petite robe a été cousue en 36/38/38 mais j'aurais pu aisément tout coudre en 36 car j'ai du reprendre 3cm de chaque côté à la taille jusqu'au début des hanches. Un truc pas bête du tout que propose Madame Bubu est de se servir d'un élastique comme d'un biais, ce qui a l'avantage de maintenir plaqué contre la peau le décolleté dos qui sinon pourrait facilement vivre sa propre vie. A noter tout de même : à l'étape 2 "Montage du ruban élastique sur les bords de l'échancrure", il est écrit d'"étirer le ruban légèremment". S'il y en a qui se demande quel est exactement le degré de légèreté préconisée, je précise que c'est une légèreté type imperceptible à appliquer, dans le cas contraire, votre échancrure va faire de sales plis aussi disgracieux que vous aurez étirer ce p***** d'élastique. Mollo donc sur l'étirement, il s'agit pas de faire du pilate.

Burda couture facile 5A

Sinon, aucune difficulté particulière pour la couture de cette robe, pratiquement entièrement assemblée à la surjeteuse, execptées ces fameuses échancrures. En revanche, je ne sais pas si je vous la conseillerai pour la porter dans un registre "Job & Co" comme semble vous enjoindre à le faire Madame Bubu... Sauf si effectivement, vous avez envie de faire loucher vos collègues sur vos "sobres compétences".

Robe 5A portée version hiver   Dos-nu double jackpot

Cette Superbe robe fourreau vous est donc présentée en mode Sportwear. Je la rêvais assemblée en duo avec des converses blanches montantes, mais dans un pays pourtant producteur, il est étrangement difficile de s'en procurer... Je tenterai la version job-pour-collègues-loucheurs dans un prochain article.

Et, peut être même que, dans un autre article un peu plus lointain, pour une fois, j'aurais trouver une solution pas si bête pour une robe pas tout à fait si idiote...

Burda - Robe 5A couture facile 2015

* Evidemment que ce n'est pas moi dans cette histoire-là (il faudrait vraiment être tarée), je balance pour vous prouver ma bonne foi : c'est Julie dans Demain j'arrête de Gilles Lejardinier

04 juin 2015

[Bonbon Réglisse] Sur la route des vacances

La réglisse, c'était le goût de ces petits bonbons bien à l'abri dans leur mini boîte en fer jaune, cachée dans la boîte à gants de la voiture de mon grand-père et qu'on avait le droit de manger si on était bien sage durant le trajet. Evidemment, avec une récompense comme celle-ci à la clé, même mes orteils restaient immobiles sans respirer. La Réglisse a donc aussi un goût de vacances, de soleil et de chemins de campagne.

Comme un goût de réglisse

 

Réglisse, c'est aussi le nom d'une robe d'été sortie chez la marque Deer and Doe l'été dernier. Comme ces petits bonbons noirs qui ne ressemblent au premier abord à rien de bien attirant, je n'avais pas du tout aimé ce modèle très marqué vintage avec son col à noeud (et pourtant, ce n'est pas comme si je détestais les noeuds!!). J'avais donc passé mon tour sur ce patron là mais j'avais suivi d'un oeil lointain le Sew-along et les différentes réalisations qui s'ensuivirent jusqu'à ce que la Babychoup m'offre le patron à Noël dernier. Le bonbon de réglisse a un goût aussi fort et puissant en bouche que la noiceur de sa couleur de départ et sur ce point là, la robe Réglisse ne m'a pas déçue : elle était riche en potentiel de modifications et d'ajustements! Le détail du SAL peut se retrouver sur le blog de Deer and Doe en suivant le lien suivant :

 

Deer and Doe- Robe Réglisse modifiée   Haut - Robe Réglisse

Deer and Doe - Robe réglisse

Les différentes modifications :

- suppression col noué et doublage du buste

- coupe du buste devant et dos en une seule partie et en suivant le droit-fil

- modification des pans de jupe pour avoir une jupe asymétrique : +10cm de côté et +20cm au dos

 Robe réglisse qui tooourne

- mini-ourlet

- ceinture en smocks

Robe Réglisse - détail jupe   Robe Réglisse - détail dos

Robe Réglisse - jupe asymétrique

Coupée en taille 36/38/38, elle est agréable et parfaite à porter! Pour une fois, je n'ai pas sentie la nécessité de réaliser un SBA (ajustement petites poitrines) mais vous me direz si j'ai eu tort ou pas! Dans tous les cas, j'ai fortement envie de réaliser une deuxième version de cette réglisse... Parce qu'une fois qu'on y a goûté, on a envie de replonger dans cette saveur qui rappelle délicieusement les jours heureux dans les souvenirs d'enfance... 

Deer and Doe - Robe Réglisse

28 mai 2015

[Ohé du bateau!] Moneta-matelot en terres lointaines

Si l'on doit faire un classement des modèles les plus cousus par ici, la robe Moneta de Colette Patterns fait partie du peloton de tête et on pourrait même lui donner le maillot jaune sans hésitation. C'est le n°6 de l'équipe que je vous présente aujourd'hui (la numéro 1 était sans manches, la 2 avec petites manches pour la Babychoup, la 3 a fini à la poubelle suite à une malheureuse poussée pillaire non souhaitée, la 4 en manches 3/4 a été offerte offerte à ma Maman et la 5 en mode cross-back selon ce tuto-ci était la tenue du Jour J pour une amie nouvellement pacsée). Je m'étonne encore qu'on puisse réaliser le même modèle et que pourtant il nous reste encore plein de choses à dire! Car oui, j'ai eu une petite surprise...

Colette - nouvelle Moneta

 

Moneta 6 - Colette   Monetain - entre moneta et plantain

A cause des versions du Fil à coudre d'Anna et de By Sandra's hand, je voulais une Moneta inspiration marine. Ou plutôt devrais-je dire une Monetain car le joli décolleté de l'encolure a été emprunté au tee-shirt Plaintain de Deer and Doe. Rien de plus simple comme modification : on superpose les deux devants, on trace, et hop, l'affaire est dans le sac! Sauf que... il n'y a pas de hasard si c'est souvent le modèle Nettie qui est utilisé plutôt que Plaintain... La Moneta possède un dos légèremment décolleté également et lorsqu'on creuse l'encolure devant, les épaules ont tendance à bouger et tomber (surtout si en plus elles sont naturellement tombantes comme les miennes) alors que sur la Nettie, l'encolure dos étant plus haute, elle permet de "tenir" le décolleté devant. Bref, pour plus de confort dans le cas de cette modification, je conseillerai également de remonter l'encolure du dos.

Robe Moneta - Colette

Je n'ai pas suivi le dessin de la jupe : étant arrondie à la taille et à son ourlet, elle "casse" le motif rayures. Comme la Moneta n°2, j'ai coupé deux rectangles (légèremment en trapèze) pour pallier au problème. J'ai enlevé 10 cm à la longueur d'origine car la jupe originale arrivant au niveau du genou, je la trouve un peu trop sage à mon goût.

Colette patterns - robe Moneta

Moneta modifiée   Moneta et encolure plantain

Grande surprise à l'essage finale : cette Moneta #6 baillait étrangement au niveau des emmanchures, montrant ainsi des plis disgracieux sous les dessous de bras... Mais aussi au niveau des bras et du buste! OK c'était la première fois que je réalisais pour moi cette version manches 3/4 mais comment est-il possible que les deux autres versions (sans manches et avec mini-manches) m'aillent parfaitement et pas celle-ci? Cela viendrait-il de mon tissu ou y a-t'il des spécificités niveau patronnage qu'il serait bon de connaître? (Par exemple dans le livre Grains de Couture d'Ivanne Soufflet, il y a des modifications aux emmanchures à effectuer lorsqu'on passe du modèle manches à sans manches...). Bref, si quelqu'un pourrait éclairer le chemin de mes interrogations turlupinantes, je lui en saurais éternellement gré. En attendant j'ai repris 3 cm du tour de manche jusqu'au tour de taille (de chaque côté à cette étape-ci, donc 6 cm au total) en passant par les emmanchures.

Choubidoumonetou

La cousine éloignée Numéro 6 n'a au final que peu d'attaches génétiques avec sa famille originelle mais elle tient à la reconnaissance de sa filiation et par conséquence de son appartenance au clan Monétien. Y aura-t'il d'autres petits nouveaux nés cachés? La suite nous le dira (mais pas tout de suite!)...  

Posté par Mia-Dorere à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,