Mes petites vacances en France, à Paris pour les premiers jours (ou j'ai eu la chance de passer une après-midi visite couture avec Rachel du blog House of Pinheiro et Julie de Jolies Bobines) m'ont donné l'occasion d'aller voir l'exposition au Palais Galliera sur le thème de "La mode des années 50"

Les années 50 - Galliera

Les années 50 marquent une cassure avec la mode sous contrainte pendant la seconde Guerre Mondiale et l'occupation. En 1947, Christian Dior lance sa première collection ainsi que sa maison de couture : il souhaite un retour en force de la féminité inspirée des siècles précédent avec une taille marquée, des jupes plus longues et des georges avantageuses ; c'est l'avènement du "New Look". Si cette collection choque de prime abord (la longueur des jupes entraîne une consommation jugée excessive de tissu alors que le pays est encore soumis au rationnement), le monde entier adoptera pourtant vite cette nouvelle mode et 4 ans après Christian Dior représente 49 pourcent des exportations françaises.

CD - robe bonbon

 Robe d'après-midi "Bonbon", col. AH 1947 Christian Dior, extrait du catalogue d'exposition Les années 50, la mode en France (1947-1957) Ed Paris Musées

La robe "Bonbon", robe d'après-midi simple qui fait partie de la deuxième de Dior est emblématique de cette période et sera qualifiée de "Ford" (=modèle à succès) car il en sera vendu 121 exemplaires à travers le monde!

La recette gagnante de ce New look c'est des jupes + longues, des épaules - larges, une taille + étroite, des hanches - discrètes et un décolleté + hardi. Les lettres s'invitent dans les ateliers de confection et Christian Dior dessinent ses collections en A, X ou H.

Balenciaga tailleur jour PE 56   Galliera - la mode des années 50

 à g. croquis tailleur jour Balenciaga, passage n°72 PE 56, à dr. extrait du catalogue d'exposition Les années 50, la mode en France (1947-1957) Ed Paris Musées

Jacques Fath, robe, vers 1948   Carven - tailleur Esperanto 1951

 extraits Livre Paris Haute Couture Ed. Skira Flammarion, à g. Jacques Fath robe d'après-midi AH 1948/49, à dr. Carven tailleur Esperanto 1951

Balmain et Givenchy

croquis à g. Pierre Balmain 51-52, à dr. Givenchy "Ecosse" PE 1954 (imprimé vert petits pois et cosses)

J'ai découvert de chouettes créateurs comme Jacques Fath qui propose une mode légère et joyeuse. Sa maison ouvre en 1937 mais ne prend vraiment son envol qu'à partir de 1940, Grès s'impose dans sa maîtrise des drapés et Givenchy est un petit blagueur avec sa collection dans ses imprimés fruits et légumes qui remporte un franc succès.

La robe de cocktail (de soirée, de petit soir, de réception, de garden-party, de restaurant...) est encore une pièce maîtrise des collections de Haute Couture. Elle disparaîtra des vestiaires en 1964 lorsque André Courrèges dessine une garde-robe en rupture avec le passé. La jeunesse d'alors verra en elle un sujet d'asservissement de la femme réduite à un objet de coquetterie; Il faudra attendre 1980 pour que le robe de cocktail soit à nouveau un sujet d'inspiration dans les collections des créateurs.

20140929_140841   20140929_140948

à g. les robes de soirée Carven se distinguent par leur simplicité et leurs broderie Printemps/été 1951, à dr. "Zélie" de Christian Dior dans sa ligne "H" automne/hiver 1954

Expo - la mode des années 50   Jacques Fath, robe du soir, H 1951

à g. YSL pour Christian Dior, robe du soir 1951 extrait du catalogue d'exposition Les années 50, la mode en France (1947-1957) Ed Paris Musées,

à dr. Jacques Fath robe du soir Hiver 1951 extraits Livre Paris Haute Couture Ed. Skira Flammarion

20140929_140929

à g. Robe de cocktail de Jean Dessès dans des drapés en dégradés verts 1955, à dr. robe de cocktail "Cotillon" de Christian Dior, AH1956

Au début des années 50, arrive la mode de plage dont les égéries sont Françoise Sagan et Brigitte Bardot. La robe de plage se porte à même la peau et perd l'entoilage qui fait l'ossature d'un tailleur ou le maintien d'une robe de soir. La jeunesse est en recherche de plus de naturel ; les ballerines plates font leur apparition et libèrent la mache et la danse. La mode d'été que l'on porte à la ville comme à la mer sert de plateforme expérimentale et de tremplin pour la prêt à porter naissant qui s'imposera définitivement en 1950. Gros coup de coeur pour l'"Hermeselle" d'Hermès qui fait l'objet d'un article dans Vogue en mai 1962 "Alors que l'on s'inspire généralement de l'imprimé pour y créer la robe, Hermès imagine le contraire et propose une robe unique dont la coupe commande le dessin : l'impression sur fond clair semble un trait de fusain, sur fond sombre elle paraît être de la gouache [...]

Hermeselle   20140929_141007

 En 1954, Gabrielle Chanel a 71 ans et s'oppose à la domination stylistique et archaïque du moment et orchestre son retour en créant le tailleut Chanel. La silhouette androgyne revient sur les podiums. En 1957, Christian Dior meur dans des circonstances tragiques (et mystérieuses... Vous savez comment il est mort vous?). Yves Saint Laurent reprend la suite de la Maison Dior à tout juste 21 ans. Les années 50 précèdent l'avénement du prêt à porter, véritable menace contre laquelle la Haute Couture aura du mal à trouver des réponses contemporraines adaptées. C'est peut être pour cela que les années 50 dont office de décennie isolée dans l'histoire de la mode.

Infos :

Jusqu'au 2 novembre au PALAIS GALLIERA, MUSÉE DE LA MODE DE LA VILLE DE PARIS
10 avenue Pierre Ier de Serbie 75116 Paris Du mardi au dimache de 10h à 18h (Nocturne les jeudis jusqu'à 21h)

 

Vous adorez le style des années 50? Quelques modèles actuels à coudre :

années 50 - Betty Dress - NEW Pattern  années 50 - Cami Dress - Pauline Alice  années 50 - Jupe midi - Vanessa Pouzet