Lorsqu'on lève le nez de nore machine à coudre et qu'on sort de notre antre encombrée de projets in progress pour aller prendre la température du monde et voir un peu ce qui se passe... Les nouvelles ne sont pas folichonnes... déprimantes à vrai dire! Et on peut rapidement se laisser submerger par un sentiment d'impuissance, teinté de révolte rageuse. "Il faut faire quelque chose! Mais quoi?" Changer le monde à la force de nos seules frêles épaules n'est pas possible alors nous devons l'accepter (#instant vérité 1), et se focaliser sur ce qui peut être changé : nous (#instant vérité 2). Et si on se concentrait un peu sur notre bonheur pour la saison à venir?

 

Quelles sont les prédictions pantonesque?

Ce n'est pas Pantone qui nous contredira :

      "Cette saison, les couleurs nous transportent à un endroit plus heureux et ensoleillé, où nous nous sentons libres d'exprimer une version plus spirituelle de notre véritable moi" [Leatrice Eiseman]

L'heure est au calme et à la détente. Rendant hommage à la beauté des ressources naturelles, les couleurs émergentes de ce printemps 2016 nous mènent vers des environs conscients plus tranquilles qui favorisent la relaxation, la curiosité et l'exploration. Les designers ont été inspirés par le contraste de design urbain et d'une végétation luxuriante. En créant des regards qui représentent vraiment le monde dans lequel nous vivons, à la fois construit et organique, les designers ont cherché à éveiller le sens de la réflexion, suivie d'évasion ludique. "Avec notre culture entourée de tant d'incertitudes, nous continuons à aspirer à ces tons plus doux qui offrent un sentiment de calme et de détente." [source : pantone]

C'est donc sans surprise que les couleurs 2016 sont de douces couleurs pastels qui rappellent un jour d'été qui s'éteind tranquillement en coucher de soleil serein.

 rose quartz

La Couleur Rose Quartz, de nature apaisante, dirige la collection de printemps de Pantone avec un ton persuasif mais doux qui transmet lacompassion et un sentiment de calme. Serenity, quant à elle, est légère et aéré comme l'étendue de ciel bleu au-dessus de nos têtes. C'est une couleur réconfortante, avec un effet calmant, qui nous apporte un sentiment de répit, même en période de turbulences.

 

Aux côtés de ces deux couleurs douces, le reste de la palette est vive et appelle aux échappées belles!

10 couleurs 2016 

 

Le bon moment pour commencer quelque chose... c'est maintenant!

Dans toute difficulté, il y a une opportunité. Particulièrement celle de repenser et de réinventer les choses, car si elles ne foncionnent plus, c'est bien qu'elles sont arrivées à leur limite! Il existe donc une foule de nouvelles possibilités à explorer! Et vu que les lendemains que j'imagine sont lumineux, les couleurs choisies pour ce printemps éclosant sont vives elles aussi!

Le lendemain des possibles_couleurs_2016

Les robes seront la pièce phare de cette nouvelle saison. L'hiver qui se termine a été froid (le plus froid depuis 20 ans à São Paulo! l'asence de radiateurs s'est cruellement fait sentir...), humide, gris et pluvieux. Il a été long et assez fatigant. Bref, j'attends avec impatience de pouvoir découvrir mes gambettes en mal de soleil! Les défis qui s'annoncent pour les mois à venir seront avant tout professionnels, d'où un choix totalement libéré d'avoir des coupes plutôt cintrées, épurées et classes.

Pour ce premier duo "Peps fraîcheur", c'est Madame Bubu qui ouvre la danse, avec un modèle taille haute, issu du magazine (version européenne) de juin 2016, qui a déjà fait quelques émules sur le toile. Je me joins donc avec plaisir aux cercles des convaincues : allez donc jeter un oeil sur les magnifiques versions de Sandra ici et , qui achèveront de vous convaincre que c'est LA robe qu'il vous faut absolument. La robe Jessy, issue des premiers numéros de La Maison Victor est la prochaine sur la liste : simple, confortable avec le petit détail des plis religieux qui fait mouche. Une robe basique élaborée en somme qui à l'air agréable à porter. 

Fiche 1 - Beurre et quartz

Pour ce duo, bon plutôt mal assorti, avouons-le, mais il faut bien caser tout le monde, même si un véritable styliste s'aracherait les cheveux sur l'incohérence de l'odre de présentation, et sur le tout en général en fait, BREF, où en étais-le? Donc, pour ce duo le bien nommé "Force tranquille", la nécessité première était de repeuplé petit à petit mon vestaire sportif, bien mal dégarni. J'ai repris le sport à raison de 5 à 7 heures de sport hebdomadaires - mon ancien rythme parisien - et je me sens à nouveau bien. Genre vivante. Et je n'ai plus seulement besoin d'avoir des vêtements fitness, mais j'ai envie d'avoir de chouettes active wear qui m'accompagnent dans mon effort. Pour ceci, le pneuma-tank, version débardeur est une valeur sûre et je vais enfin utiliser et tester le patron Duathlon short de Fehr Trade qui attendait patiemment son heure.

L'autre côté de la force tranquille, c'est celle de la business women affairée : une robe à la sihouette simple mais aux découpes un peu travaillées lui permet d'appuyer sa confiance en elle. Lekala sera de la partie avec le patron n°5883, acheté à 0,99$ à la douce époque où ils étaient encore à ce prix là.

Fiche 2 - Force tranquille

Pour ce duo "Beach Sunset", la détente est de mise : l'Adrift dress de Papercut Patterns fut mon coup de coeur lors de la sortie de leur dernière collection : légère et aérienne avec une touche romantique que j'aime grâce à ses froufrou volantées.

Comme pour le sport, et sûrement grâce à lui, j'ai envie d'être un peu sexy chez moi et de troquer le combo-gagnant-anti-froid pull XL-chaussettes en laine-legging (cheveux hirsutes) par : le top Fiffi pyjama de tilly and the buttons accompagné du short Ben, patron gratuit d'une nouvelle marque Chez Machine (et cheveux coiffés et sentant bons le shampoing tout frais, cela va sans dire). 

Fiche 3 - Sweet sunset

Et pour terminer, faisons le plein d'énergie avec une nouvelle version de la robe d'Opale d'Ivanne Soufflet en couleur pepsy fiesta! Plus qu'une simple réconciliation, c'est le véritable amour foufoufou entre nous!

Le top Louise de République du chiffon sera le seul patron récemment sorti, pour qui j'ai craqué. Non pas que je ne suis pas fan de la nouvelle collection Named (j'ai dû brûler ma CB pour ne pas l'utiliser! Ouais bon, ok j'ai un minimum de self controle, je l'ai juste enfermée sous clés à double tour) ou la collection de la nouvelle marque Orageuse (à ce point, j'ai avalé la clé)... Mais restrictions budgétaires obligeant, j'ai utilisé ce que j'avais en stock, pour le plus grand soulagement de mon banquier (en grève... c'est dire s'il prend mes mesures de contrôle de budget au sérieux).

La folie du pantalon aidant (AAAArgh avez-vous vu Safran, le nouveau jean de la collection Deer and Doe? Ainsi que le port trousers chez Pauline Alice??), je me lance dans le sublime fusain de Blousette Rose sortie en début d'année.

Fiche 4 - L'énergie

Je me rends compte que je n'ai pratiquement cousu aucun projets prévu dans ma collection automne TWP!! Et en y réfléchissant bien, ce n'est pas bien grave, car mon objectif, plus que d'établir un agenda contrôlé de mes futures créations est plus de... partir à la recherche des possibles, qu'ils se réalisent, ou pas!