Ce début d'année avait commencé au ralenti. Je regardais ma MAC du coin de l'oeil, complètement dépassée par l'envie d'un nombre monstrueusement astronomique de nouveaux projets et la laissait ronfloter paisiblement en attendant de sortir de ma torpeur. Le mojo était en vacances, loin de l'activité trépidante des réseaux sociaux qui déversaient à une vitesse folle nouveaux patrons, nouveaux projets et nouveaux tissus.

Avec la fin de l'été, l'envie revient, douce et tranquille comme une brise légère qui n'est pressée ni par le temps ni par son envie de passer. Elle se promène et moi avec.  

L'automne selon Pantone

La différence entre l'été et l'automne est subtile au Brésil : les arbres ne se parent pas de leur robe orange, les feuilles ne tombent pas, la pluie glaçante ne vous fouette pas le visage... La différence prend sa place au lever et coucher du jour, quand le soleil redonne ses droits à la nuit qui, elle, décide d'être fraîche. Une brise légère lave la chaleur du jour, amène le doux repos du sommeil à venir, fait danser les feuilles des palmiers en musique et transporte les éfluves des hisbiscus... d'ou le nom de cette nouvelle collection Emporte le vent.

Palette couleurs_automne 2016

Pantone avait placé l'année 2015 sous le signe du Marsala et ses couleurs sous l'influence de l'extérieur. Si celles du Printemps-Eté scandaient la liberté "En plein Air", celles de cet automne-Hiver rappellent les "Paysages aux couleurs changeantes" de la lande Irlandaise (j'extrapole), tantôt grise, tantot pluvieuse ou sur fond de coucher de soleil. Selon Pantone, ces couleurs refletent l'espoir, la joie, l'imaginaire et le naturel. Tout pour me plaire!

pantone_website

 

Les pièces maîtresses

Je remarque que je planifie mes coutures, mais pas vraiment ma garde-robe dans son ensemble. Je manque de cohérence, de basiques, de possibilités d'assemblage. Je remarque que mes envies sont les mêmes depuis l'analyse de mon style, pour autant, je ne l'ai pas suivi, me laissant entrînée complètement par les tendances différentes des nouvelles sorties de patrons. Reprenons la base!

  • la jupe crayon 

jupe crayon

 

 

Avec des escarpins, des bottines, voire même des converses, elle peut se porter aussi bien en été qu'en plein hiver. Le secret? C'est de jouer avec différents styles de hauts : loose, à basque, drapé, structuré, en maille et prêt du corps etc.

 

Le patron de la jupe Brume, en longueur midi, de la marque Deer and Doe, sera parfaite pour le rôle

 

 

 

 

  • le jean

Jeans

 C'est la pièce versatile par excellence : le jean accepte n'importe quel type de chaussure, comme n'importe quel type de haut ou de tunique. Les miens s'abîment... et rien que pour le défi technique, il m'en faut un nouveau!

 

J'hésite entre :

- Le Birkin Flare de Baste and Gather

- Ginger Jean de Closer case Files

- Jamie Jean de Named Patterns

- Starboard de Papercut

- Pop-corn, le Boyfriend de Blousette Rose 

 

  • le trench

Trench

 

Le trench beige c'est la classe incarnée (lui et la veste à tailleur noire), le basique sans âge indémodable. Mon dernier trench beige, n'a pas survécu longtemps à l'épreuve du temps, c'est donc le moment de le rescuciter.

 

Qui d'autre que l'isla trench de la dernière collection de Named aurait pu incarner le premier rôle dans cette histoire? Nul autre.

 

 

 

 

 

  • la jupe patineuse

Jupe et converse

 

 

La jupe danseuse ou patineuse, ou encore cercle pour les plus matheux d'entre nous, c'est le relent de l'énergie et de la folie des années rock'n'roll baby. Tout est possible et on est jeune pour l'éternité. Je tope à fond!

 

La jupe Zéphyr, petite nouvelle chez Deer and Doe, me semble être le patron parfait!

 

 

 

 

  • la little black dress (et toutes les autres dresses)

Little Black dress

Les robes c'est la vie. Point.

 Sur cet excellent résumé de ma philosophie de vie, suit une liste non-exhaustive de mes futures :

- Zébrume (aaaaaaaah! Non mais aaaaaaaah quoi!)

- Marina, de République du chiffon

- Arum (Deer and Doe est dans la place)

- Leopoldine de Anne Durieu

 

La mini-collection en détails

Pour là, tout de suite, maintenant, voici un petit aperçu de mes projets futurs, que probablement, et ceci fidèlement à mes habitudes, je ne suivrai pas à la lettre. Quel est donc l'intérêt de planifier des projets? me demanderz-vous pertinamment, hé bien c'est juste dans le but de tenter d'ordonner le fourmillement bordélique que l'on retrouve dans ma boîte crânienne. Un défi entre mon cerveau et moi en somme. Mais bon, c'est souvent lui qui gagne et vu qu'en plus j'ai décidé de me laissée porter par la brise, je ne sais absolument pas ou tout ceci va nous mener. Mais bon, planifions :

Planche 1_automne 2016

 

Les modèles ont l'air blasé de celles qui pratiquent trop les podiums, la mèche molle et tombante et la lèvre gondolée. Parait-il que c'est tendance (bon ok j'avoue, mon coup de crayon est tremblotant). J'utilise les modèles mis gracieusement à disposition par Ralph Pink Patterns ce qui m'évite à avoir à vous montrer Monsieur et Madame Patate déguisées. Voilà, je sens que que l'envie de vous plaindre vous est passée.

Je ne présente plus Isla et Birkin mais vais m'apesentir sur le Trop-top d'Ivanne Soufflet. c'est un petit haut très versatile et modilable qui peut se coudre tant dans du jersey que des matières non extensibles. J'ai bien envie d'exploiter toutes les possibilités de ce patron à fond et d'utiliser tous les tutos mis à dispositions, comme celui-ci pour faire une découpe.

Planche 2_automne 2016

 

Forcément ma marque de patrons préférées aura une place de choix dans mes futures coutures : au programme, il y a ura donc la Jupe Brume en longueur genou, mais aussi la Jupe Zéphyr, la veste Lupin et la chemise Mélilot, le trio de la nouvelle collection. La robe Arum, que je n'ai pas encore cousue, fera sûrement son entrée, terminée par une rangée de pompons. Je suis persuadée d'avoir un patron de perfecto sans manche caché quelque part dans l'un de mes Burda boudeurs. Si je ne le retrouve pas, Victoria de By hand London pourrait bien le remplacer.

Planche 3_automne 2016

 Les projets sont nombreux et le temps es précieux. Je m'en vais de ce pas, guidée par la brise légère, sur le chemin de ma machine transformer mes souhaits couturistiques en réalité.