Bon, ce que je vais vous présenter n'est pas à proprement parlé "une collection" comme dans l'esprit de ce que j'ai pu faire jusqu'ici. Mais elle s'inscrit totalement dans le projet The Wardrobe Architect. C'est juste que, après avoir planifié mes projets couture pendant 1 an 1/2, j'ai maintenant besoin d'un peu de souplesse et de liberté pour avacer sur 3 défis que je me lance :

  • Coudre mes affaires de sport
  • Mettre en pratique mes cours de patronage
  • Refaire mon stock de lingerie

Si le premier et dernier items sont entirèment motivés par l'urgence de mon stock de vêtement en constante diminution dû aux ravages du temps qui passe (concernant le sport, le tissu de mon unique legging, à force d'être porté, lavé, troué, racommodé etc. en devient... transparent! Concernant mes culottes, quand la machine à laver ne les troue pas, elle les mange! Si, si, si je vous assure, j'ai à ce jour au moins 5 disparitions inexplicables) et ne me laissent donc pas vraiment le choix (mes exemples parlent d'eux-mêmes), celui du milieu est conduit par l'envie d'aller plus loin, la curiosité de savoir ça "fonctionne", comment on passe de la 2D à la 3D, le plaisir de créer toujours plus... 

Ca va être sport!

Il y a une énorme différence culturelle entre la France et le Brésil concernant les salles de sport. S'il est majoritairement admis que l'on va faire du sport pour se dépenser, c'est à dire, devenir toute rouge, les cheveux en pagaille et le tee-shirt moite de sueur (bref, généralement, on ne sort pas du sport avec 100/100 de sex appeal), au Brésil, c'est un peu différent. Il y a certes une petite minorité qui transpire (et donc qui fait du sport), mais la grande majorité... se promène, les cheveux brushingués, le maquillage frais et la tenue impeccable, en suivant la dernière tendance de la fashion-fitness : couleurs néons et froufous en abondance. 

Bref, du coup, j'ai essayé de faire dans le juste milieu. Vue que je suis de celles qui se dépensent, il me fallait des modèles un peu "techniques", tout en essayant d'apporter un grain de folie en utilisant... un tissu à plumes (ouais je sais, folie TOTALE, wouh!)

Col été 16 - Sport time

(Vous avez bien lu "chaussettes", là, tout à la fin, donc en plus des culottes, oui, ma machine à laver mange aussi mes chaussettes.)

Les leggings

Les patrons de leggins, ce n'est pas ce qui manque sur la blogo, il y en existe même des gratuits! Il est quasiment impossible de tous les lister, je ne vais donc parler que de ceux que je possèdent et qui ont retenu mon attention :

Je suis une fidèle du magazine digital et gratuit Seamwork, développé par l'équipe de Colette, depuis ses débuts. Pour recevoir les patrons qui sont associés à chaque numéros, il vous en coûtera en revanche 6$, en sachant qu'à présent le système a quelques peu changé, cela vous donne 2 crédits pour choisir les patrons qui vous plaisent, dans les anciens numeros ou ceux à venir. Bref, je suis une adepte! Manila a fait parti des premiers patrons, de l'époque ou l'on n'avait pas d'autres choix que d'accepter ceux du mois. Sur le coup, je n'ai pas défailli de joie. Il est plutôt simple, avec néanoins un petit détail féminin au niveau des chevilles. Mais bon, ça c'était avant que je n'en ai réellement besoin. Il est plus prévu pour des situations de cocooning que sportives, mais je ne suis pas non plus une sportive de l'extrême, je me dis donc qu'il pourrait faire l'affaire.

C'est le patron du mois du magazine, dédié au corps et au sport. A la différence de Manila, on voit que Aires possède des détails plus techniques et orientés sport (notamment à l'entrejambe) et assume également un design plus "fitness". Sa réalisation demande au moins 2 coupons de tissus différents, ce que je n'ai pas en stock, ayant tout misé sur le plumes. On verra donc par la suite.

C'est l'un des tout premiers patrons de la marque Fehrtrade, dont Mélissa, la designer, est une grande sportive. Elle crée donc des patrons pratiques, faits pour la pratique du sport, jusqu'à l'intensif. PBjam rentre dans 1 mètre de tissu, ce qui est à la base hyper intéressant et en plus, il a une poche cachée à l'arrière (ben oui, il faut bien ranger quelque part ses clés, son téléphone et sa carte de bus!). plus récemment, elle a également sorti le Steeplechase legging, que je n'ai pas en stock et qui semble idéal pour la pratique de sports tels que l'équitation, le vélo etc.

Papercut avait lancé une collection entièrement dédié au sport "amateur", dans le sens ou la priorité a été donnée au design des patrons plutôt qu'à leur technicité. Mais là encore, pour danser, faire des étirements et courrir sporadiquement, ce type de patrons devrait convenir à l'usage. Ooh la legging a des découpes intéressantes que j'aimerais bien testé.

Sport time - legging

  • Quelques autres, en vrac

Sewaholic a lancé une petite collection de vêtement de sport, dont le Pacific legging. La marque Cakepatterns, bien que n'ayant aucun vêtement de sport, a aussi le sien, au doux nom d'Espresso. Et si vous cherchez bien, Bubu en a forcément en stock!

Les hauts

Là encore, des patrons de hauts en tout genre, ce n'est pas ce qui manque! J'ai fait une toute petite sélection afin de tester plusieurs formats : la brassière, qui est très pratique quand il fait très très chaud, le débardeux à brassière integrée, en espérant que ça ne me fasse pas ressembler à une ado pré-pubère, et un haut basique.

Dès que je l'ai vu, ça a été le coup de foudre immédiat! J'aime autant la version brassière simple que celle très originale avec le débardeur intégré. Bon ensuite, j'ai vu que Jalie avait à peu près le même également, il n'est donc pas si original que ça...

Comme toujours, Mélissa sait créer des patrons de sport beaux ET pratiques. Ce débardeur a trois variantes de dos, en X, en Y et en T et en plus, une brassière intégrée! J'ai hâte de tester!

A la base, ce top n'est pas vraiment fait pour le sport (il comporte des pinces, c'est pour dire!) mais il me servira de modèle de base sur lequel je compte faire quelques modifications... pour utiliser des coupons de jersey trop petits pour réussir à faire un débardeur tout seul, mais à plusieurs... tout devient possible!

Sport time - top

  • Quelques autres, en vrac

Sewaholic a sorti le top Dunbar, qui fait brassière et débardeur lors de sa dernière collection. Jalie a un patron le #2563 contenant 2 modèles de brassières que j'aimerais bien tenter.

Les Gilets

En ce moment, vu la chaleur, leur usage n'est pas indispensable, mais d'ici quelques mois, lorsque l'humidité de l'hiver fera son retour, je serai bien contente d'en avoir deux ou trois à mes côtés pour me réchauffer sur mes trajets pour rentrer à la maison.

Généralement, les vestes de sport ne sont pas des plus féminines ni des plus sexy mais ce n'est pas le cas de la Sundance Jacket : non seulement elle a des découpes intéressantes qui soulignent les courbes du corps, mais en plus, elle a des petits plis au dos, dans le style queue de pie, que j'adore! La marque Greenstyle a également d'autres patrons, non mentionnés dans les catégories ci-dessous de leggings et de top, entre autres. 

Oslo est l'un des premiers patrons de Seamwork. C'est une veste dans laquelle on resterait bien roulée en boule dedans en attendant la fin de l'hiver. Colette en a même fait un pattern-hacking avec un tuto à télécharger gratuitement. Oui mais bon voilà, il y a 46 pages à imprimer ET assembler! Mille fois gloups! Du coup, c'est le deuxième patron de la même marque, wembley, qui prend la priorité. Il a un style qui passerait même au bureau sur une petite robe, donc même si je ne l'utilise finalement pas pour le sport, il sera tout de même bien rentabilisé.  

Sport time - gilet

  • Queques autres, en vrac

Il est sur ma todo liste mais demande des tissus particuliers pour sa réalisation (polaire, anti-UV etc.) c'est le Surf to summit top de Fehrtrade. Du coup il ne sera pas réalisé immédiatement mais je le garde prêt dès que j'ai les bonnes matières sous la main. Le cache-coeur Coppélia de Papercut me plaît beaucoup également mais je ne l'ai pas acheté en me disant que j'arriverais bien à modifier un patron de robe du même nom que je pourrais trouver à moindre coût chez Bubu ou LMV.

Les accessoires

Indispensables ou pas, ils sont tout de même bien pratiques :

  • Le bracelet porte-téléphone : encore un patron bien pensé de la marque Fehrtrade, c'est le Running Armband Pocket, indispensable pour caser son téléphone, pratique si l'on veut écouter de la musique en courant. Et en plus... il est gratuit!
  • le short Threshold de Fehrtrade : bon c'est vrai, ce n'est PAS un accessoire, mais je n'avais pas d'autres catégories ou le ranger, et en vrai, je préfère porter des leggings, qui ont l'avantage de cacher les jambes paresseuses (vous savez, les poilues là...) mais, des fois, quand il fait vraiment super chaud, je me surprends à rêver de courir en maillot de bain. Alors oui, le short peut être une bonne idée!
  • les chaussettes : en vrai, on en a toujours besoin, parce qu'en plus de disparaître mystérieusement, elles ont tendance à se trouer à la vitesse de l'éclair comme si elles s'auto-mitaient. (Si ça se trouve, en vrai, elles détestent le sport). Et puis dernièrement, j'ai lu l'article du combat de chaussettes chez Saki. Et donc forcément, j'ai envie de tester les #2448 de Jalie et le modèle gratuit d'Etoffe malicieuse. En plus, c'est le patron idéal pour utiliser les chutes qu'on ne se résoud pas à jeter.
  • le sac : cela fait un an que je case mes affaires de sport, en boule, au fond de mon sac à main et que je me dis quequandmême, ce serait vachement plus pratique d'avoir un vrai sac de sac, ne serait que pour éviter la sortie intempestive de chaussettes au moment même ou vous sortez votre porte-monnaie pour payer une course. Le livre "Dressing Chic" contient un modèle de sac tube intéressant qui pourrait faire l'affaire.

Oui Patron!

L'année dernière, pendant 6 mois tous les samedis, j'ai pris des cours de patronnage dans l'atelier de Francine Lacerda. Après avoir travaillé dans la mode, Francine a ouvert son atelier à Vila Madalena pour partager son savoir autour de ses petits gâteaux. J'ai suivi trois cours, sur les hauts, les jupes et les robes. Avant de continuer le programme (pantalons et  vestes), je souhaite m'entraîner un peu. Il y a notamment trois projets que j'aimerais finaliser :

la blouse Canoa

Je devais patronner un haut, et je n'avais pas vraiment d'idées... Je n'ai suivi que mes envies techniques "voyons, qu'est ce que je n'ai pas encore tenté? Hum, des découpes princesses, une encolure bateau, une pattes de boutonnage, et on va faire des manches tulipes (rappelez-vous, il n'y a pas longtemps, j'étais dans ma période tulipe)". Et hop, la blouse est née!

Fiche technique - Blouse Canoa

 

La robe façon Jade

Il y a quelques patrons qui me plaisent dans la nouvelle marque Louis-Antoinette, la robe Jade en fait partie, mais ils ne font ni des PDF, ni ne livrent dans la partie du monde ou j'habite. Je me suis donc résolue à copier l'idée générale et à la patronner moi-même. Les techniques de patronnage employées ne sont pas des plus compliquées et pour autant, il est difficile d'avoir un beau rendu final.

Fiche Technique - Robe façon Jade

La robe Claire

Mon super grand défi, c'est celui là (et je ne suis pas sûre de le réussir) : patronner à partir de mon imagination. Je vous explique : pour la blouse, je n'avais pas forcément de design en tête, j'ai juste suivi des modifications techniques que j'avais envie de tenter. Le résultat est plutôt pas mal et c'est tant mieux. Pour la robe façon Jade, déjà ça se corse : j'ai une idée précise en tête, qu'il faut modéliser sur le papier en 2D et en travaillant le seyant. Là c'est encore une autre histoire : j'ai une idée, dont je n'ai jamais vu la possible réalité, je ne sais donc pas si malgré tous mes efforts, elle peut rendre bien en 3D sur un corps humain. Il faut encore réussir à la transformer en 2D (cette fameuse coupe à plat) puis en 3D... Il y a du travail!

Dessin technique - Robe Claire - Boutonperdu

 

Pourquoi Claire? En attendant la suite de GoT, je me suis jetée dans la série House of cards (dont la saison 4 sort bientôt). Claire Underwood est une femme de pouvoir : belle, sensuelle, terriblement classe, et puissante. Ses tenues sont toutes plus magnifiques les unes que les autres! j'ai eu envie de prendre un peu de son personnage et d'en faire une robe. Voilà.

Dessin - Robe Claire

Un peu de douceur...

Pour terminer, on va faire (un peu) dans la dentelle! Pour ce troisième défi, coudre ma propre lingerie, j'ai plus une vision long-terme et je pense coudre des petits projets tout au long de l'année, déjà parce qu'il y a moins d'offres sur le marché, surtout pour des morphologies hors standarts (genre bonnet AA) et puis parce que le matériel adapté n'est pas des plus évidents à trouver. Je n'ai pour le moment, pas de patrons définis à partager, mais en même temps, je suis presque sûre que vous en êtes soulagés tellement cet article est long et que j'ai saturé votre capacité à incurgiter mon blabla! Mais promis, je reviens bientôt sur le sujet!

Et vous, c'est quoi vos défis et projets de cette année?