Voilà donc un mois à peu près que la grande lessive de l'hiver a eu lieu et que les grosses chaussettes 100% laine sèchent pendues à la cheminée. Une maladie étrange s'empare des sapins qui se retrouvent tout enguirlandés avec d'inombrables pustules rondes et brillantes qui se mettent à pendouiller au bout de leur branches, les gens se retrouvent possédés par des airs entêtant qui ne quittent plus leur tête "jingle bells, jingle bells..." et qui manifestement les amènent à faire le siège des grands magasins et dépenser sans aucune mesure.

Paloma - la nouvelle guirlande tendance

Même le chat se prend pour une guirlande...

Le phénomène inquiétant diagnostiqué comme "la magie de Noël" se renouvelle cette année encore. Afin d'endiguer l'expansion de la folie gnangan, des airs à la guimauve, des lutins aux oreilles pointues terrifiantes et des rênes qui s'allumenttout seuls en brémant lorsqu'on passe devant, il fallait agir et vite.

J'ai donc courageusement décidé d'aller dire deux mots au grand chef, le Père Noël, et ça tombait bien car il parait qu'il était descendu de son Alaska profonde pour aller injecter le fameux virus aux enfants lors de la grande parade de Disneyland. Sacrément malin le bougre!

Le Manteau de Cendrillon

Face à cette époquée difficile qui m'attendait, j'ai décidé de sortir le grand jeu : armure spéciale anti-froid qui me permettrait de me fondre dans la masse infectée et d'attendre sagement la sortie du Gros Vilain en Bonnet Rouge sans finir congelée en Bonne Dame des Neiges (j'ai vu ce qui pouvait arriver avec le reportage grandiose de la Princesse des Glaces, assez flippant comme truc).

Manteau d'hiver en test

La dernière partie du plan serait de le menacer de l'enfermer à tout jamais dans la Tour de la Terreur s'il ne libérait pas la population de cette folie de la course aux cadeaux. Après, la question de savoir comment tirer le Barbu Blanc de son traineau - sans se faire embrocher par un bois de sa meute de rênes - et arriver jusqu'à le hisser en haut de la tour, restait non résolue... Mais tout plan comporte une part d'incertitude et d'improvisation avec laquelle de toute manière il faut composer. Je me disais que je verrais la solution sur place... Peut être en l'attirant avec une Barbe à Papa, ça doit être son truc ça, non?

Manteau tendance 2014

Dans tous les cas, une mission réussie nécessite une bonne préparation! Pour la réalisation de l'armure spéciale anti-grand-froid, le choix s'est porté sur la patron du Manteau 1C du Burda Couture facile de l'Hiver 2013 avec un Polyesther type lainage bleu roi. Ce qui, au passage est LA couleur top tendance de l'année 2014 à venir. J'ai toujours un poil d'avance sur mon temps... ou un train de retard... bon, en bref, je ne suis jamais à l'heure, mais là n'est pas le sujet. Pour une couture sensée être fastoche, limite on pourrait l'effectuer les yeux fermés, ben c'est quand même un peu compliquée vu toutes les pièces à assembler!

Manteau 1C - Burda Couture facile Hiv13

J'aime sa coupe ajustée avec son style un peu motarde rebelle qui du coup est parfaitement de circonstance avec la mission en cours. Ainsi parée, il ne me restait plus qu'à épier sagement la sortie du Rondouillard Rouge et à l'amener innocemment vers son pire cauchemar. J'aurais pu faire appel à Batman, mais j'ai trouvé un allié de choix, qui, trouvant que le bleu roi de mon manteau lui allait parfaitement au teint et le mettait en valeur, était prêt à me suivre partout! l'aubaine de rêve!

Disney et la magie de Noël

Au bout de deux aller-retours (de la gnognotte, nous on en fait au moins trois lorsqu'on part dans le manège), le vieux Santa Claus tout chamboullé m'a supplié d'arrêter et que pour cette fois-ci c'était trop tard pour stopper net la magie de Noël mais que promis, le 26 tout redeviendrait normal pour tout ceux qui auraient survécu à l'indigestion de foie gras-marrons-champagne. Vu qu'il faut savoir se satisfaire de petites victoire et que c'est toujours mieux que rien, j'ai laissé repartir la hotte, le traineau et son voyageur vers ses horizons lointaines. Quant à moi, fière de ma réussite, je me suis envolée telle Mary Poppins, vers une nouvelle mission trépidante : survivre au marathon de bûche et chocolat.

Souvenir - la photo traditionnelle