Frankenstein, c'est l'histoire carrément flippante d'un inventeur fou qui voulait créer la vie. Il amena la vie dans une "créature", résultat d'un assemblage plus ou moins douteux de plusieurs morceaux d'êtres humains, qui se retrouva hideuse et rejetée de son créateur. Malheureux et desespéré, le "monstre" demanda une compagne afin de combler sa triste solitude...

Moi aussi j'ai une créature flippante à vous présenter.

Au début, cela partait d'une bonne intention : offrir un bonnet tout chaud tout beau à Mister A et lui permettre de passer l'hiver sans être malade (bon, j'extrapolais un peu sur les pouvoirs magiques dudit bonnet).

Je suis donc partie du modèle vendu en kit de Phildar sensé être, au final, une petite merveille :

Modèle bonnet Phildar - laine nébuleuse

Laine Nébuleuse (Phildar) tricotée avec des aiguilles n°11 en Côtes 1/1 et Point de demi-toile. Un beau projet de création en perspective... qui ne s'est pas du tout déroulé comme prévu...

Serait-ce parce que j'aurais malencontreusement zappé ce petit encart "Echantillon - il est indispensable à la réalisation d'un tricot aux bonnes dimensions"? Naïvement, je me suis dit que, vu que c'était un kit, tout avait été étudié pour arriver au résultat présenté, autant faire confiance aux technicocrates de la laine. Force est de constater, qu'en matière d'échantillon laineux, mieux vaut être un tantinet paranoiaque. Toutes choses mises à part, sérieux, vous, les tricoteuses aguerries, vous le faites cet échantillon??

Bref, le tricot se passe plutôt bien et rapidement (j'ai même compris, certes après plusieurs essais et recherche sur internet, la fameuse "maille glissé à l'envers - fil devant la maille") mais voilà que après assemblage du modèle on n'arrivait pas du tout aux 52 cm de tour. Il ne rentrait même pas sur ma petite tête!! [Pour la petite histoire, un jour j'ai voulu acheter un casque de moto. Après plusieurs essais infructeux, le vendeur m'a gentiment guidée au rayon enfant...]

Gloups, démontage en règle... et plutot que tout refaire, j'ai retricoté une pièce à rajouter au tricot déjà effectué. Le "Hop, ni vu, ni connu" s'est transformé... en expérience du Docteur Frankenstein... parce que le résultat était plus que douteux en plus d'être... trop grand. Je me suis bien entêtée dans l'affaire en essayant de faire des reprises de l'intérieur puis de rajouter des élastiques dentelles, ce qui a eu pour seul effet d'enlever toute douilletterie au bonnet monstrueux qui est devenu immettable.

Le bonnet Frankenstein

Mister A a quand même eu la gentillesse de porter la créature une fois, pour la photo, qui depuis, se terre prostrée dans sa solitude d'abandonnée au dessus du panier à linge...

Ne t'inquiète pas petit bonnet, même si tu es moche, je te ferai une compagne...