Un peu, comme parfois, je suis prise d'un élan de pure folie créatif en cuisine, genre je veux cuisiner mon petit pain tout chaud pour le pti déj du lendemain [et ainsi éviter de sortir dehors pour aller à la boulangerie alors qu'il fait frrr-frrr-froid], et d'une recette ultra simple eau-farine-sel-levure, je me retrouve à faire l'apprentie sorcière et à rajouter des pistaches-noisettes-beurre-raisins secs mouillés au rhum-cardamone-graines de tournesol, en espérant presque avoir des étincelles au-dessus de la marmitte-à-pain. Au final je suis super fière de mon mélange qui reste bien, au final, un petit pain tout chaud...

Ce même élan de folie créative m'a complètement possédée pour la couture de ce petit pull tout simple, qui partait à l'origine d'une réflexion très pragmatique :" C'est l'hiver, j'ai froid il fait moche, je vais avoir plus chaud en pull, vite j'ai besoin d'un modèle TFERAC (Très Facile et Rapide à Coudre)" et qui a évoluée sur "c'est l'hiver, il fait froid dehors mais j'men fou j'suis sexy-Clauclau-dans mon pull Noeud douceur en chaleur, oh yeah!"

Etudions donc le phénomène de cette transformation en détails :

Je suis partie du Pull 128 de l'ami Bubu de Novembre 2012, étiquetté "facile à coudre avec des détails simples"

Pull 128 Burda Nov 12

Après avoir vu le Pull Noeud-Noeud de Cosiadoru chez les addicts, j'ai décrété que le mien aussi aurait son décollété du dos avec son noeud en satin.

Par contre, à la différence de Cosiadoru, je n'ai pas inversé le dos et le devant [pfff trop fastoche quoi, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?] et j'ai pris l'encolure du devant pour la dessiner sur la pièce du dos et j'ai dessiné au pif-paf-pofmètre le col du devant mi serré-mi échancré. [traduction = entre le ras du cou du dos originel et le décolleté des origines du devant, vous suivez?]. Ce méli-mélo était-il nécessaire? A priori j'aurais tendance à dire oui vu que des omoplates ne ressemblent à priori pas à une rangée de côtes, mais bon, j'en mettrais pas non plus ma main à couper, je n'ai pas étudié la chose en détails...

Le décolleté du dos

Deuxième petite modification imposée par la force des choses : mon coupon trop petit ne permettait pas que je coupe toutes les pièces dans le même tissu (quand y'en a plus... ben y'en a plus... et puis déjà que je n'ai encore pas - oui, à ce point là c'est soit de la rébellion assumée ou juste un cas desespéré - respecté le droit fil pour couper les manches... c'est vous dire à quel point j'avais déjà utilisé le moindre mm de coupon encore disponible...), donc j'ai utilisé des chutes de jersey noir du Sarouel de l'Homme Doudou. Hé franchement, c'est mieux comme ça, non?

Le sweat en mode Claudine

Les manches noires demandaient un rappel en noir... puis avec le col tout nu je me sentais un peu impudique. Le faux col Claudine en dentelle est venu me sauver avec son air couvrant faussement sage. Dessiné à la libro mano je l'ai cousu simplement avec mon point zigzag hauteur 2 largeur boutonnière [En mode pure impro de la débutante... petite note au passage : un jour viendra, j'apprendrai à faire des appliqués...]

Et puis dernière petite modif [explication officielle] Le mieux étant l'ennemi du bien alors enlevons les volants asymétriques du bas - qui n'apportent aucune valeur ajoutée et que je trouve pas très beaux. [Explication officieuse] Bordel de m**** l'ami Bubu avec son décimètre originaire de mars a encore des problème de mesure dans les pièces! mes rectangles sont trop petits. Puis j'en ai marre, j'ai envie de terminer ce modèle... Allez hop hop hop, un ourlet ni vu  ni connu et c'est dans le pull.

Et TADAAAAAM : je vous présente le petit pull jersey tout simple : en dentelle Clauclau sage devant / Sexy décolleté Noeud douillet de dos

Sweat Claudine - Sexy Douillet

Commentaire de Mister A "Je comprends pas le dos" [traduction de : "On est en hiver, tu te plains d'avoir tout le temps froid et là tu fais une ouverture courant-d'air à attraper une pneumonie dorsale! What the point?"]

Pfff, quel jaloux... lui aussi il aurait voulu un Pull Clau-Noeud s'il avait été une fille qui a tout le temps froid...