"Clac clac clac", "Brrrr"

Le bruit des dents qui s'entrechochent et des poils qui se hérissent : pas de doute, l'hiver a passé le pas de la porte!

Aux grands maux, les grands remèdes comme le disait mon sage grand-père, allez, asseyez vous près du feu, emmitouflé dans votre couette, les mains autour d'une tisane verveine-tilleul fumante, l'histoire commence.

Bouton d'or était triste : avant il sortait tous les jours, attaché à la la Grande poche de Sac à main, il rencontrait d'autres boutons de sacs, collés dans le métro, échangeaient sur leur voyage respectifs, sur les dessous de table, les moquettes de cinéma et les banquettes de restaurant. Mais voilà, Grand sac a fait son temps, du fauvisme les couleurs sont passées au pastel impressioniste, la lanière s'est déchirée, et Grande soeur d'Or a coupé le cordon et est partie avec impétueux Fermoir en bambou... Le fond du placard est bien sombre et ennuyeux comparé au tourbillon de la danse des chaussures... Alors Bouton d'Or et rompa le fil de son ancienne vie. Il roula, roula, se cogna, tomba, roula encore et un mur arrêta sa course... sous la commode du salon. Oublié, parmi les moutons, les miettes en fuite, un stylo à la retraite et un trombonne contorsioniste. Le dessous de la commode était sombre, mais au moins, il n'était pas seul parmi les oubliés, et il se serraient, apeurés au passage hebdomadaire de la tempête courant d'air MINA-Ge. Et puis un jour, parce que tout a une fin, une petite main vint déranger le paturage et ses moutons en plein déjeuner, Bouton d'Or fut attrapé et le jour se fut. Les jours se déroulèrent, semblables à eux-même : dodo dans le dortoir à boutons, bronzage à la lumière du jour, dortoir, soleil, dortoir... Une fois de plus n'est n'est immuable, et Bouton d'Or quitta son dortoir aux mille boutons pour se percher en haut de la montagne de Snood : Whou, que le monde semble petit vu d'en haut! Là c'est tourbillon de chapeau, les postillons des éternuements et le chatouillis des cheveux emmêlés...

Ah les histoires au coin du feu...

Voici donc le fameux Bouton D'or du haut de son Snood en Blanc Neige

Bouton D'or et son snood crocheté

Crocheté au coin du feu chez BP, laissé dans l'ombre et l'humidité d'un placard pendant quelques mois et ressorti aux premiers tourbillons des feuilles mortes.

Eblouie devant mon sens inné du crochet et la souplesse du brin de laine en double salto, j'ai investi dans ce livre Mon Cours de Crochet *  Apprendre en 25 leçons pour débutant - l'humilité n'a jamais tué personne - afin de m'initier (merci les schémas!!!) aux premières techniques de cet art sombre qu'est le crochet.

Leçons de Crochet - Leçon numéro 4 - Le blanc en neige

A mettre dans toutes les mains - surtout les malhabiles!