"Bonne fête Momaaaaaaan!"

Bisou bavotant et petits doigts collant offrant le présent à la personne adorée : un tableau en pâtes (oui il faut varier parfois du collier)

"Oh ma puce, qu'est ce que c'est joli, merci!". Sourire émerveillé devant le-dit tableau, preuve irréfutable d'un véritable talent artistique en éclosion.

Merci aux Mamans pour leurs pieux mensonges.

20 ans plus tard, j'espère bien que les peiux mensonges ne sont plus nécessaires!! Voici donc le petit cadeau, cousu avec attention pour la Mamoune et qui lui évitera désormais, de se faire passer pour une (fausse) bricoleuse en tremballant son tricot en cours et ses pelotes dans un sac Castoche, j'ai nommé : le sac à tricot!

Modèle issu du Livre Rangements à coudre Livre - Rangements à coudre

Il donne pas mal d'idées comme : une housse de protection pour la MAC, un éventail à crochets, un dévidoir malin (qui évite que la pelote aille se cacher sous l'armoire à cause d'un coup trop sec sur le fil), un range-aiguilles à tricoter, un range-aiguilles...

Voici donc ma petite cousette du week-end :

Le Sac à tricot  il ne reste plus qu'à tricoter

J'ai évité le mélange pois-fleurs conseillé (rapport aux pieux mensonges) et ai utilisé un reste de trendy-tissu avec du coton à fleurs. Pas de molleton sous la main, je me suis contentée de viesline rigide. Le sac tient quand même debout, pour peu qu'il soit rempli de pelotes, ce qui est le but.

Les petits détails :

détail - fleurette au crochet  détail coté - petit bouton  détail de la poche - étiquette  anse - fermeture au scratch

Bonne fête Mamounette!

[Pas de regret concernant le collier de pâtes?]